Orléans Loiret Basket - Sluc Nancy - EuroChallenge

Avant-match

Mardi 21 Décembre à 20h30, Orléans Loiret Basket retrouve pour la 3ème fois de la saison Nancy pour cette dernière journée d'Eurochallenge.
Après ses 2 défaites lors des 2 derniers matchs d'Eurochallenge (76-78 à Ostende puis 79-82 contre Mons-Hainaut), le club nancéien se qualifiera pour la prochaine phase en cas de victoire mardi ou quel que soit le résultat en cas de défaite d'Ostende à domicile contre Mons-Hainaut (pour une seule unité d'avance au point-average) Pour Orléans, cette rencontre sera avant tout l'occasion de retrouver de la confiance en affrontant sans pression une "grosse" équipe du championnat.

En Pro A, le SLUC possède un bilan de 8 victoires pour 3 défaites et reste sur 5 victoires consécutives. Le meneur de jeu John Linehan (11,5 points, 5,8 passes décisives, et véritable poison en défense), l'ailier Tremmel Darden (16,9 points, 7,7 rebonds) et l'intérieur Akin Akingbala (11,7 points, 7,9 rebonds) continuent de faire des miracles. A l'aller, Nancy s'était imposé à domicile face à l'OLB 70-66 avec de gros matchs d'Akin Akingbala, Tremmel Darden, et Willie Deane (le pigiste médical depuis la blessure de Ralph Mims) et malgré les bonnes prestations des 2 meneurs de jeu orléanais Aldo Curti et J.R. Reynolds.


Résumé du match

Pour ce match sans pression, Philippe Hervé a décidé de faire jouer davantage les jeunes. Cela se traduit directement dans le 5 de départ de ce soir avec la présence de Maël Lebrun, en compagnie de J.R. Reynolds, Maleye Ndoye, Adrien Moerman et Zach Moss. A noter un absent de marque de chaque coté : Ludovic Vaty et John Linehan.


1er quart-temps :
Le premier panier orléanais est inscrit par Adrien Moerman sur un lay-up, bien servi par J.R. Reynolds. Omniprésent dans la raquette, Adrien enchaine 2 autres paniers et permet à l'OLB de faire jeu égal en ce début de match. Cependant, peu de temps après, un 3 points de Tremmell Darden et 2 paniers intérieurs de Willie Deane et Akin Akingbala créent le premier écart du match : 15-8 pour Nancy après 5min30 de jeu. Sur une remise en jeu, J.R. Reynolds trouve Troy Bell seul qui marque directement pour sa rentrée dans le match, mais en face, Tremmel Darden réussit un magnifique 3 points au buzzer de fin de possession. Orléans prend l'eau face à une équipe de Nancy beaucoup plus dynamique et concernée. 5 points de Victor Samnick et une contre-attaque de Willie Deane vont donner 17 points d'avance 27-10 à 2 minutes de la fin du quart-temps ! Un 3 points de William Hervé sur une passe de Troy Bell va permettre à Orléans de stopper l'hémorragie et terminer le 1er quart-temps sur le score de 27-13.

2ème quart-temps :
Nancy continue son festival avec de nouveaux dunks et une impression de facilité en attaque, qui contraste avec l'attaque figée des Orléanais qui n'arrivent même plus à rentrer les lancers-francs. Après d'autres paniers intérieurs, Nancy accroit son avance à 20 points, 35-15 à 7 minutes de la pause. Orléans manque ses tirs et réalise même son 4ème air-ball du match, seul un and one d'Aldo Curti sur un beau lay-up permet de sortir quelques secondes de ce marasme. Willie Deane réussit un nouveau panier intérieur avec une facilité déconcertante, tandis que la tentative de Troy Bell se fait contrer. Rien ne va plus pour Orléans…
L'équipe complètement dans le dur, le public décide de pousser derrière les joueurs, et ça marche, avec un 2 sur 3 à 3 points de Maleye Ndoye lors de 3 possessions consécutives! Mais en face, Nancy continue de se balader, avec un Tremmel Darden intenable qui réalise un somptueux lay-up avec la faute. Il y a alors 49-26 pour Nancy à 1min45 de la pause! A 25 points d'écart, Orléans va alors commencer à proposer des choses intéressantes, comme cette grosse envie au rebond. 4 lancers-francs et un gros dunk de Jamar Smith vont ponctuer cette fin de mi-temps. Cependant, une perte de balle de J.R. Reynolds va donner en toute fin de période une contre-attaque facile à Nancy qui n'avait plus marqué depuis quelques minutes. Score à la mi-temps : 32-51.
L'équipe orléanaise a paru impuissante face à cette équipe de Nancy qui s'est baladé pendant presque l'intégralité des 2 quart-temps. 4 joueurs sont déjà à plus de 10 points : Akin Akingbala, Tremmell Darden, Willie Deane, et Victor Samnick. Orléans va devoir trouver une solution pour arrêter ce quatuor, tout en améliorant son efficacité offensive (commen l'atteste les 3/13 à 3 points et 9/23 à 2 points qui contrastent avec le 22/34 aux tirs de Nancy).

3ème quart-temps :
Adrien Moerman marque le premier panier de cette mi-temps, copie conforme de la première action du match mais avec cette-fois ci William Hervé à la passe. Akin Akingbala répond en enchainant 2 dunks dont un sur alley-oop. Toutefois, Orléans semble être revenu des vestiaires avec de meilleures intentions. Un 3 points de William Hervé et un jump-shot de J.R. Reynolds permettent à Orléans de repasser sous la barre des -20 (58-39 après 3min30 de jeu). Les 2 joueurs vont même enchainer avec 5 nouveaux points dont un gros 3 points de J.R. Reynolds en fin de possession.
Les tirs orléanais sont désormais plus précis, avec des tentatives réussis de Troy Bell et Adrien Moerman. Mais l'attaque nancéienne ne faiblit pas et Orléans revient très lentement : 65-49 à 4 minutes de la fin du quart-temps. Un nouveau 3 points d'Adrien Moerman remet Orléans à 13 points, mais l'OLB n'en profite pas, donnant des paniers faciles à Nancy. Willie Deane s'en donne notamment à coeur joie avec ses pénétrations sur pick & roll. En fin de quart-temps, Aldo Curti va remettre l'OLB à 11 points de Nancy avec un tir à 3 points, un lay-up en pénétration, et une bonne passe pour Maleye Ndoye à 3 points. Le score à la fin du 3ème quart-temps est alors de 71-60 pour Nancy, avec des jolis 5/7 à 2 points et 6/10 à 3 points pour Orléans.

4ème quart-temps :
Orléans montre beaucoup plus de combativité qu'en première mi-temps avec une défense qui gène davantage Nancy. Malgré cela, Willie Deane réussit à rentrer un shoot mi-distance très difficile. Le match devient très tendu, et après une faute de Maleye Ndoye, Akin Akingbala pousse le joueur orléanais alors en discussion avec les arbitres, ce qui entraine son exclusion. Les arbitres attribuent une faute technique pour chaque équipe : Tremmell Darden ne rentre qu'un seul lancer-franc pendant que Maleye Ndoye réussit les 2 siens. Orléans peut recommencer à y croire. 74-65 à 8 minutes de la fin du match, même si Willie Deane ne laisse pas de répit et continue de marquer des points sur pénétration et sur lancers-francs.
C'est alors que Maleye Ndoye réussit un 3 points + la faute qui fait exploser le Palais des Sports et ramène l'OLB à seulement 7 points ! Le joueur continue sur sa lancée et propulse le club à 5 points après un nouveau tir derrière la ligne des 6m75, 73-78 après 4 minutes de jeu. La bonne défense orléanaise entraine un marché de Victor Samnick, et juste après Maël Lebrun plante un 3 points crucial : Orléans grignote inlassablement son retard et se situe désormais à 4 petites longueurs à 4 minutes de la fin (à noter que William Hervé et Mael Lebrun sont toujours sur le terrain en cette fin de match). 2 lancers-francs de J.R Reynolds ramènent même l'OLB à 2 points avant un panier de Tremmell Darden. Amara Sy réussit à chipper la balle à Willie Deane puis lance J.R. Reynolds en contre-attaque qui obtient des lancers-francs. Le meneur de jeu est particulièrement agressif ce soir et réalise un très gros match, il sert Adrien Moerman seul à l'intérieur, avant d'égaliser sur un and one extraordinaire avec un tir dans un angle complètement fermé par le panneau. Quelle fin de match !! Le score est de 84 partout à 1min30 de la fin du match.
Kenny Grant ne s'en laisse pas compter et réussit à son tour un and one qui recrée 3 points d'écart, mais J.R. Reynolds évolue sur une autre planète ce soir et va de nouveau égaliser sur un 2+1 avec un lay-up exceptionnel !! Et c'est Amara Sy qui va faire passer Orléans devant à 38 secondes de la fin sur un autre and one. Qui aurait pensé à la mi-temps qu'Orléans mènerait dans cette fin de match !! Le public du Palais des Sports est en délire… A 90-87 pour l'OLB, Kenny Grant prend ses responsabilités et rentre un 3 points. Le chrono affiche alors 26 secondes à l'entame de la possession orléanaise. Et c'est bien entendu J.R. Reynolds complètement "on fire" qui va planter le panier de la victoire sur un nouveau lay-up acrobatique. Il reste toutefois 2 secondes à jouer et Nancy prend immédiatement un temps mort. Après remise en jeu, la tentative de Kenny Grant ne rentrera pas, et c'est donc l'OLB qui sort victorieux de ce match complètement fou 92-90, après avoir rattrapé un déficit de 25 points.

L'OLB a offert un joli cadeau de Noël aux supporters orléanais ! Bien que sans enjeux, cette victoire est très importante pour l'OLB car elle pourrait servir de déclic pour la suite de la saison. Maleye Ndoye (20 points, 5/8 à 3 points, 5 rebonds) et J.R. Reynolds (18 points, 10 passes décisives) auront tour à tour fait vibrer le Palais des Sports lors de la folle remontée orléanaise. Adrien Moerman (18 points, 9 rebonds) aura également réalisé un superbe match, permettant à l'équipe de rester à flot plusieurs fois ce soir. En face, Willie Deane (23 points) aura été dévastateur avec ses nombreuses pénétrations, sans oublier Tremmell Darden (15 points, 6 rebonds), Kenny Grant (15 points presque tous inscrits en seconde mi-temps), et Akin Akingbala (18 points, 8 rebonds avant d'être exclu du match au 4ème quart-temps).

Résumé : Florian Boukobza

Kenny Grant (joueur Nancy) :
- On n'a pas su mettre l'intensité qu'il fallait à la fin du match. Défensivement, ils ont vraiment augmenté le tempo en 2ème mi-temps.

Jean-Luc Monschau (coach Nancy) :
- On n'a pas réussi l'exploit sportif de gagner ici, compte tenu de toutes nos blessures et absences.

Amara Sy :
- Ca a été un sursaut d'orgueil. La force de ce groupe, c'est de ne jamais lâcher. Malheureusement, ça tournait toujours du mauvais coté en fin de match. On a fait ce qu'on sait faire, on a juste eu plus de réussite.
- On va profiter de ce break, se reposer l'esprit. On va avoir un match à Antarès capital (Le Mans reçoit l'OLB le 2 Janvier 2011)

Philippe Hervé :
- La première mi-temps, c'était inacceptable, je l'ai dit dans le vestiaire : soit combattre, soit fuir, soit se soumettre. On combat quand on est un joueur pro. C'est un devoir dans l'investissement.
- Après, il y a eu un comportement et des attitudes que j'attendais. (sur la remontée orléanaise) Je n'avais jamais connu ça, une lumière s'est allumée ! Il y a un vrai plaisir pour le club, c'est une victoire importante.
- On prenait l'eau sur les pick & roll, il a fallu changer 3 fois la défense dessus avant d'enfin mettre Nancy en difficulté.
- Le plaisir est partagé, vis-à-vis de Nancy qui est éliminé à cause de cette défaite.

Statistiques du match

Orléans Loiret Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Adrien MOERMAN  18  9  1  
Troy BELL  6  2  1  
Jamar SMITH  4  2  0  
Aldo CURTI  8  0  3  
Zach MOSS  2  2  0  
William HERVE  8  0  2  
Amara SY  5  5  3  
JR REYNOLDS  18  0  10  
Maleye N'DOYE  20  5  1  
Maël LEBRUN  3  2  0  

Sluc Nancy Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Wachowiak Nicolas
       
Linehan John        
Akingbala Akin
 18  8  1  
Grant Kenny
 15  2  4  
Badiane Moussa
 2  2  0  
Abdel Sylla
 0  1  0  
Darden Tremmell
 15  7  0  
Samnick Victor
 11  7  0  
Brun Stephen
 6  4  7  
Deane Willie
 23  1  4  
Emanuely Ivan        

Photos du match

  • Olb_Nancy_Euro
  • Olb_Nancy_Euro
  • Olb_Nancy_Euro
  • Olb_Nancy_Euro
  • Olb_Nancy_Euro
  • Olb_Nancy_Euro
  • Olb_Nancy_Euro
  • Olb_Nancy_Euro
  • Olb_Nancy_Euro
  • Olb_Nancy_Euro
  • Olb_Nancy_Euro
  • Olb_Nancy_Euro
  • Olb_Nancy_Euro
  • Olb_Nancy_Euro
  • Olb_Nancy_Euro
  • Olb_Nancy_Euro
  • Olb_Nancy_Euro
  • Olb_Nancy_Euro
  • Olb_Nancy_Euro
  • Olb_Nancy_Euro
  • Olb_Nancy_Euro
  • Olb_Nancy_Euro

Nos partenaires

Précédent
Suivant