ASVEL - Orléans Loiret Basket - Championnat

Avant-match

Lundi 21 octobre 2013 à 20h30, l'OLB jouera la 3ème journée de Pro A devant les caméras de Sport + à l'Astroballe de Villeurbanne.

L'équipe de Tony Parker effectue un début de saison décevant avec 2 défaites en autant de match. Après un court revers 82-86 à domicile face à Strasbourg, le club a subi la loi de Pau-Lacq-Orthez lors de la 2ème journée, 89-77. Si Edwin Jackson prend pour la seconde année consécutive les rennes de l'attaque avec 23 et 25 points (à 40% aux tirs), ses coéquipiers ont fait preuve d'irrégularité, aucun joueur ne franchissant la barre des 10 points consécutivement lors des 2 premiers matchs.

Les 2 nouveaux ailiers Travis Leslie (en D-League l'an dernier et testé à Nanterre en début de saison) et Marko Keselj (au Mans l'an passé après avoir joué à Belgrade, l'Olympiakos ou Valence) avaient apporté leur part de scoring lors du choc face à la SIG (respectivement 13 points - 3 rebonds et 15 points - 2 rebonds) mais ils se sont éteint le week-end suivant pendant qu'Amara Sy prenait le relais (15 points, 7 rebonds). Si Uche Nsonwu-Amadi reste une valeur sure dans la raquette (9 points-7 rebonds puis 7 points-8 rebonds), le meneur Chris Wright est passé complètement à coté de ses 2 premiers matchs officiels de Pro A (6 sur 23 aux tirs et un match à 0 passe décisive). L'ancienne star de l'université de Georgetown est pourtant sensée amener plus de stabilité à la mène que son prédécesseur Pierre Jackson... Qui a lâché le club 2 semaines avant le début de saison. A noter également que Georgi Joseph qui revient de blessure est également à la peine (2 points, 3 rebonds de moyenne), et que le grand espoir Livio Jean-Charles, choisi au premier tour de la draft par les San Antonio Spurs mais victime d'une blessure majeure à l'Euro des moins de 20 ans, devrait être absent pendant toute la première partie de saison.

L'an passé, les équipes avaient toutes deux assuré leur succès à domicile : 92-80 pour l'ASVEL en novembre 2012 avec Edwin Jackson - Amara Sy - Uche Nsonwu-Amadi tous 3 au dessus des 17 points, puis 88-80 à Orléans malgré les 28 points à 65% du soliste Edwin Jackson. Le club avait terminé à la 2ème place de la saison, ex-aequo avec Chalon sur Saône et Strasbourg, et s'était incliné en demi-finale en 2 matchs secs face à ce même Strasbourg.

L'équipe, qui a gardé son trio en grande partie responsable de la bonne saison 2012-2013, devrait cependant rapidement se remettre sur de bons rails... A l'OLB de reporter cette période à plus tard pour enchainer une 3ème victoire de suite !

Avant match : Florian Boukobza

Résumé du match

Les Orléanais Aldo Curti, Kyle McAlarney, David Noël, Brian Greene et Terence Dials débutent ce match à l'extérieur face à l'ASVEL.


1er quart-temps :
David Noël trouve le chemin jusqu'au panier pour inscrire les 2 premiers points de la rencontre. Amara Sy distribue parfaitement pour Uche Nsonwu-Amadi qui marque facilement tandis que Terrence Dials en difficulté avec son toucher débute par un air ball. Brian Greene réalise un superbe mouvement conclu par un shoot mi-distance réussi face à Amara Sy. L'ailier américain poursuit son chantier avec 2 tirs de plus pour 5 nouveaux points, et fait mener son équipe de 7 points. Un dunk de David Noel force Pierre Vincent à prendre un temps mort : 4-13 à la moitié du quart-temps.
L'Asvel se refait une santé avec Paccelis Morlende et un and one de Uche Nsonwu-Amadi mais Aldo Curti laissé seul à 3 points punit les hommes en vert, puis Fernando Raposo réussit à se débarrasser de son défenseur en toute fin de possession pour faire passer le score à 9-20 pour l'OLB à moins de 2 minutes de la fin du quart-temps. Leslie Travis à longue distance et Georgi Joseph dans la raquette ramènent toutefois Lyon-Villeurbanne à 14-22 après 10 minutes de jeu.


2ème quart-temps :
Darnell Harris, altruiste, sert Maël Lebrun qui marque dans une meilleure position de shoot à 3 points. Kyle McAlarney chipe le rebond offensif parmi les grands villeurbannais et creuse un écart de plus en plus important, 27-16. Un énorme contre de Fernando Raposo sur Georgi Joseph venge son coéquipier Kyle McAlarney qui s'était également fait bâché sur l'action précédente. Le jeune Abdoulaye Loum marque à 3 point sur son premier tir du match. Mais Uche Nsonwu-Amadi en contre-attaque ramène finalement les locaux sous la barre des 10 points, suite à une défense moins pressante des hommes de Philippe Hervé. Le poste 5 en profite et un nouveau tir du Nigérian place le club à 5 points des visiteurs. Aldo Curti réussit une nouvelle passe très réussie pour Terrence Dials qui peut dunker tranquillement, mais en face Edwin Jackson en leader marque à 3 points, 32-28 à 3 minutes de la pause...
L'OLB est à coté de ses pompes et son adversaire marque 5 nouveaux points qui lui permet de passer devant pour la première fois du match. Brian Greene en fin de possession met fin à une série de 17-2 pour l'ASVEL et remet les 2 équipes à égalité : 35-35... Juste avant qu'Edwin Jackson ne marque un dernier tir en toute fin de quart-temps, 38-35 pour la Green Team.


Après s'être tranquillement installé à 10 longueurs de son adversaire, l'OLB s'est reposé sur ses lauriers et a laissé revenir des villeurbannais beaucoup plus sûrs de leur jeu, et particulièrement adroits à 3 points (5 sur 7). Uche Nsonwu-Amadi à l'intérieur (10 points, 4 rebonds) et Edwin Jackson à l'extérieur (12 points à 4 sur 7, 2 rebonds, 2 passes) ont été les 2 grands artisans de ce retour, anéantissant les efforts de Brian Greene (10 points à 4 sur 5 aux tirs) et d'Aldo Curti (3 points, 3 passes et une belle percussion).


3ème quart-temps :
L'inévitable Kyle McAlarney prend ses responsabilités en ce début de mi-temps et marque un tir à 3 points qui remet les 2 équipes sur un même pied d'égalité. Marko Keselj réussit un shoot en déséquilibre mais une bonne animation orléanaise se conclut par un dunk de Fernando Raposo. Marko Keselj enchaine cependant 5 nouveaux points en 2 actions, et Edwin Jackson enfonce les orléanais avec un nouveau 3 points : +8 pour les verts après 24 minutes de jeu. David Noel manque de réussite par 2 fois dans la raquette, mais une pénétration de Darnell Harris remet l'OLB sur de bons rails. S'ensuit une meilleure défense et un tir à 3 points du néo-orléanais sur une extra-passe de Maël Lebrun : 3 points d'écart 48-45 à 3 minutes de la fin du quart-temps.
La défense orléanaise gène considérablement les Villeurbannais qui n'ont plus marqué depuis 5 minutes. Edwin Jackson débloque la situation sur un petit floater en fin de possession, mais en face Darnell Harris réussit un nouveau panier très difficile. Le joueur a clairement permis à Orléans de ne pas plonger durant ce quart-temps. Une interception des derniers instants de Maël Lebrun et un and one qui s'ensuit de Kyle McAlarney permettent à l'OLB de rester au contact des Villeurbannais à l'entame des 10 dernières minutes, 53-50 pour les locaux.


4ème quart-temps :
Si Edwin Jackson marque en contre-attaque, Orléans offre peu de solutions à l'ASVEL, et 2 lancers-francs d'Aldo Curti et un 3 points très longue distance de Darnell Harris remettent les 2 équipes à égalité, 55 partout et 6 minutes restantes à jouer. Aldo Curti fait une nouvelle fois la différence et sert parfaitement Terrence Dials après un drive dans la raquette. Bis repetita entre les 2 joueurs, même si cette fois-ci c'est le pivot orléanais qui fait le gros du boulot au poste. L'OLB n'est pas particulièrement adroit, mais le club pousse l'ASVEL au-delà des 24 secondes tandis que Terrence Dials assure l'essentiel avec 2 nouveaux points.
Edwin Jackson réussit une contre-attaque à toute vitesse, 59-61 à 2 minutes de la fin... C'est le moment que choisit Brian Greene pour inscrire un 3 points assassin en 1ère intention ! Uche Nsonwu-Amadi manque ses 2 lancers-francs mais Georgi Joseph capte le rebond offensif et marque. 2 lancers-francs d'Edwin Jackson ramènent les locaux à 1 point, mais Kyle McAlarney marque un 3 points exceptionnel en sortie d'écran, lui qui était jusque là à 1 sur 10 aux tirs. Seulement, Edwin Jackson ne s'en laissera pas compter ce soir, il marque lui aussi un 3 points fantstique à 6 secondes de la fin, égalisant à 68-68 ! Brian Greene manquant le dernier tir, les 2 équipes se dirigent tout droit vers une prolongation !


Prolongation :
Le match part dans tous les sens avec 3 balles perdues et 2 interceptions qui se concluent par un autre tir à 3 points en 1ère intention de Brian Greene. Amara Sy capte un rebond offensif impressionnant mais le joueur envoyé sur la ligne des lancers-francs manque ses 2 tentatives. Un superbe jeu de passe a lieu entre Aldo Curti et Terrence Dials mais Marko Keselj réussit un contre impressionnant sur la tentative de dunk du pivot orléanais. Darnell Harris qui s'est démarqué à 3 points dans le corner fait ficelle et donne 5 points d'avance à Orléans, 69-74 à 3 minutes de la fin. Seulement, Edwin Jackson passe par là pour marquer un nouveau tir à 3 points fabuleux (32 points pour le joueur). Ce tir relance les Villeurbannais qui égalisent une minute plus tard.
Brian Greene fait un air ball mais David Noel récupère le rebond offensif et marque. L'ailier américain réussit ensuite une belle passe pour Kyle McAlarney qui n'en attendait pas moins pour marquer un nouveau tir primé dans le money time, 74-79 avec un 3 sur 3 à 3 points dans la prolongation pour les Orléanais qui en étaient à 10 sur 34 dans cet exercice. Amara Sy en difficulté jusque là marque à 3 points, mais sur la possession villeurbannaise suivante l'ancien orléanais se fait piéger par la superbe défense qui se referme sur son drive. Le match se joue alors aux lancers-francs, avec un 2 sur 2 pour Edwin Jackson comme pour Kyle McAlarney toujours aussi fort mentalement. Et c'est finalement sur une balle perdue d'Edwin Jackson à 5 secondes du terme que le match se conclut...
L'OLB a une nouvelle fois démontré toutes ses qualités de coeur ce soir et s'impose une deuxième fois de suite en prolongations, 79-82 !


Orléans conserve son invincibilité de début de saison avec une belle victoire chez un club majeur du championnat. Comme la semaine passée face au Havre, l'équipe a su rester soudée face au retour de son adversaire pour s'imposer grâce à une défense intense et des gros shoots pleins de sang froid. Au niveau statistique, l'OLB a su s'imposer malgré une adresse nettement inférieure à l'ASVEL (41% contre 51%), mais a compensé par un nombre de rebonds offensifs plus important et 16 balles perdues provoquées. Kyle McAlarney a été une nouvelle fois décisif dans les moments chauds, il termine avec 20 points, 3 rebonds et 3 passes. A ses cotés, 3 autres joueurs se détachent au niveau statistique : Darnell Harris (13 points, 2 rebonds et 2 passes), Brian Greene (16 points et 3 rebonds) et Terence Dials (11 points, 7 rebonds), sans oublier Aldo Curti qui réussit à gérer à merveille l'attaque orléanaise (6 points, 8 passes).
Coté villeurbannais, Edwin Jackson bat son record de points en carrière en vain, le joueur n'aura pas grand chose à se reprocher ce soir avec 34 points à 56%, 6 rebonds et 2 passes. A ses cotés, les 2 intérieurs Uche Nsonwu-Amadi (10 points, 8 rebonds) et Georgi Joseph (7 points, 5 rebonds) sont les 2 seuls autres joueurs à dépasser les 10 d'évaluation.


Résumé : Florian Boukobza


Edwin Jackson :
Chacun fait son truc de son coté, tant qu'on sera dans cette optique on perdra les matchs. On fait des erreurs bêtes, et pas forcément en attaque. Ce sont des fautes qui coûtent chères, des fautes professionnelles.


Kyle McAlarney :
Je suis vraiment fier de mes coéquipiers, on a fait les stops quand il le fallait, on est resté toujours ensemble dans ce match.


Aldo Curti :
Ce n’est que le début de saison et ça va être long. On va avoir des matches plus difficiles mais c’est positif parce que l’équipe se bat toujours, même quand c’est compliqué.

Statistiques du match

Orléans Loiret Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
NOEL David  6  8  2  7
MCALARNEY Kyle  20  3  3  17
GREENE Brian  16  3  0  14
Maël LEBRUN  3  3  2  3
Fernando RAPOSO  4  5  0  7
CURTI Aldo  6  2  8  8
HARRIS Darnell  13  2  2  15
DIALS Terence 11   7  1  13
LOUM Abdoulaye  3  1  0  4
KOZAN Murat  0  0  0  0

ASVEL Lyon Villeurbanne

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Leslie Travis
 3  3  1  4
Nsonwu-Amadi Uche
 10  8  1  14
Morlende Paccelis
 2  0  6  5
Keselj Marko
 12  0  0  8
Jackson Edwin
 34  6  2  31
Chassang Alexandre
 4  2  0  6
Larrouquis Thomas  0  3  3
Sy Amara
 5  3  6  6
Joseph Georgi  7  5  0  11
WRIGHT Chris  2  3  5  5

Nos partenaires

Précédent
Suivant