Orléans Loiret Basket - Dijon - Championnat

Avant-match

Pour la 12ème journée de Pro A, Orléans affronte au Palais des Sports Dijon, samedi 22 décembre à 20h00.
Après une saison très réussie en tant que promu (9ème place aux portes des play-offs), la JDA doit désormais faire le plus difficile : se maintenir dans ce championnat de Pro A ultra-condensé, d'autant que ses 2 meilleurs marqueurs Bobby Dixon et Sean Marshall sont désormais partis. Le club peut toutefois compter sur le maintien de ses 3 autres anciens titulaires : le noyau intérieur Zach Moss-Andre Harris (19,3 points, 9,7 rebonds à eux 2 cette saison) et l'arrière David Melody (7,8 points, 2,5 rebonds, 1,9 passes). Pour remplacer les 2 gâchettes titulaires, Jean-Louis Borg compte sur la montée en puissance de Jérémy Leloup à l'aile (11 points, 3,6 rebonds et 1,8 interceptions), et l'arrivée du meneur de jeu américain T.J. Campbell (7,8 points, 2,4 rebonds, 3,2 passes), récupéré après une année passée en NBA D-League. Le pivot Ferdinand Prenom (8,3 points à 68%, 4,1 rebonds) revient quant à lui au club après un intermède d'un an à Antibes. Le reste de l'équipe est composé de Larry Owens, ailier fort américain arrivé mi-novembre en lieu et place de Kevin Tiggs qui n'a pas convaincu, des jeunes extérieurs Lens Aboudou et Malela Mutuale, et enfin de Paul Miller arrivé après 3 journées de championnat, mais qui a beaucoup de mal à trouver sa place dans l'effectif (8 minutes de temps de jeu en moyenne pour 1 point à 3 sur 17)

Dijon dispose d'une défense redoutable mais est plus à la peine de l'autre coté du terrain (67,9 points de moyenne par match avec un 28,5% à 3 points!). De tous les joueurs qui jouent plus de 15 minutes par match, seuls les 2 postes 5 Zach Moss et Ferdinand Prenom ont un pourcentage aux tirs supérieur à 43%. Résultat des courses, le club pointe avec un bilan de 4 victoires en 11 matchs qui le place parmi les 4 derniers du classement, mais également à une victoire du 8ème... La JDA reste cependant sur 4 défaites en 5 matchs.

Qualifié en Eurochallenge, l'équipe s'est faite éliminer durant la phase de poules, terminant 3ème avec 2 victoires pour 4 défaites. L'an passé, Orléans l'avait emporté d'un tout petit point 63-64 lors de la 13ème journée à Dijon (avec Bobby Dixon qui avait assuré le show et orchestré le come-back de son équipe dans le dernier quart-temps), puis l'avait emporté dans les grandes largeurs 82-55 à domicile au Palais des Sports.

Lancé sur une bonne dynamique, l'OLB partira nettement favori pour cette rencontre, mais devra redoubler de vigilance et de motivation pour percer cette muraille dijonnaise. Le club se replacerait alors idéalement pour une place en Semaine des As !

Résumé du match

Le 5 de départ de ce match de Noël face à Dijon au Palais des Sports : Marc-Antoine Pellin, Chris Hill, Maël Lebrun, Caleb Green et Fernando Raposo.


1er quart-temps :
Il faut attendre 1m30 de jeu pour voir le premier panier du match, sur une bonne passe de Marc-Antoine Pellin pour Caleb Green sous l'arceau. Jérémy Leloup se venge et marque un 3 points arrêté. Dijon coupe bien les passes orléanaises, mais Orléans s'adapte avec Chris Hill qui rentre un tir primé après remise en jeu, et Marco Pellin qui sert Nando Raposo dans la raquette ; 7-3 pour les Orléanais après 4 minutes de jeu. L'OLB semble clairement dominer le match à présent : la défense orléanaise ne laisse aucun espace aux Dijonnais et les pousse plusieurs fois au-delà des 24 secondes de possession, Caleb Green décoche une flèche à 3 points à quelques secondes du buzzer, et Drew Viney capte un rebond offensif avant de servir Maël Lebrun qui obtient le and one ! Drew Viney continue d'apporter à l'équipe depuis sa rentrée, il contre la tentative d'Andre Harris puis réussit un tir à 6 mètres. Dans le dur, Dijon manque les rares shoots ouverts qui se présentent, alors que Marco Pellin réussit un 3 points dans un fauteuil, puis intercepte pour un gros dunk de Caleb Green en contre-attaque : 20-4 après un lancer-franc de Larry Owen qui fait enfin évoluer le score dijonnais, mais Chris Hill et Drew Viney à 3 points augmentent encore l'écart. Il faut un lay-up de Ferdinand Prenom qui se défait de Murat Kozan pour voir le premier panier de Dijon depuis 8 minutes de jeu ! Le quart-temps se termine par une nouvelle flèche orléanaise à 3 points (5 sur 6 dans cet exercice), de Jahmar Young cette fois-ci, et du 3ème panier seulement de la JDA dans ce quart-temps, 29-8 pour l'OLB !

2ème quart-temps :
Si l'OLB est moins efficace en attaque, le club continue de maitriser les offensives dijonnaises et le score ne bouge pas pendant les 2 premières minutes. Andre Harris et Jahmar Young marquent les premiers paniers du quart-temps tandis que Drew Viney réussit 2 contres. Il sort sous les applaudissements du Palais des Sports ravi du gros rendement de sa nouvelle recrue (5 points, 2 rebonds, 3 passes décisives, 2 contres, 1 interception et 0 balle perdue en 14 minutes). Jérémy Leloup marque 4 points en 2 possessions puis les intérieurs dijonnais 4 nouveaux, permettant aux visiteurs de revenir petit à petit, heureusement Caleb Green réussit à son tour 2 paniers en conclusion de belles actions collectives. Un système parfaitement exécuté avec Caleb Green à la finition permettent à l'OLB de conserver 20 points d'avance à 4 minutes de la pause, 40-20. Non content de marquer les 9 derniers points de son équipe, Caleb Green délivre ensuite une passe alley-oop pour Drew Viney qui ne manque pas la conclusion avec un dunk qui enthousiasme le Palais des Sports. Cependant, l'OLB est pris de vitesse en défense et Andre Harris et Lens Aboudou marquent 2 lay-ups qui obligent Philippe Hervé à prendre un temps mort. Cela ne réussit pas à l'équipe qui perd 2 fois la balle pour autant de contre-attaques concluantes de Dijon. Le club de la Côte d'Or revient immédiatement à 12 points, 42-30 à 1 minute de la mi-temps. L'OLB ne s'en sort pas face au pressing dijonnais et 2 lancers-francs de Jérémy Leloup suite à une faute technique sifflée contre Philippe Hervé concluent cette période 42-33, sous les sifflets du Palais des Sports mécontent de la décision des arbitres.

Alors que l'OLB avait pris une avance confortable grâce à une adresse impressionnante de 61% aux tirs (dont 6 sur 10 à 3 points), sa baisse d'attention en fin de quart-temps pourrait lui être préjudiciable avec un 13-2 encaissé en moins de 4 minutes. Orléans peut s'enorgueillir de ses 15 passes décisives, contre 6 pour Dijon. Caleb Green et Jérémy Leloup se partagent la tête du scoring avec 16 points chacun. Si le Dijonnais a été bien seul dans son équipe, Caleb Green a notamment pu compter sur les 3 points, 4 rebonds, 7 passes décisives et 2 interceptions de Marc-Antoine Pellin et les 7 points, 3 rebonds, 3 passes décisives, 2 contres et 2 interceptions de Drew Viney déjà parfaitement intégré au collectif orléanais.

3ème quart-temps :
Les locaux démarrent du bon pied ce quart-temps avec un tir à 3 points de Maël Lebrun et un panier intérieur de Caleb Green leur permettant de reprendre rapidement 14 points d'avance. Cependant, l'OLB va subir plusieurs coups de sifflet arbitral pris en grippe par le public, et Dijon revient à 49-39 4 minutes après la pause. Heureusement, Orléans ne se désunit pas : l'équipe fournit une défense intense et Caleb Green puis Chris Hill balancent 2 tirs à 3 points dans la cible. Le poste 4 orléanais continue son festival, il enchaine avec un and one sur dunk, un tir à 3 points, puis un lay-up en contre-attaque ! Grâce à un Caleb Green "on fire" (29 points à 12 sur 14 aux tirs), l'OLB vient de reprendre avec fermeté les rênes du match, 62-41 après 27 minutes de jeu. Drew Viney marque tout en assurance un tir mi-distance tandis que Malela Mutuale manque 2 lancers-francs pour Dijon. Enfin, Maël Lebrun à 3 points maintient l'écart, 69-47 avant que Jérémy Leloup ne réussisse un lay-up compliqué qui roule préalablement sur le cercle, 70-49 à la fin du quart-temps.

4ème quart-temps :
Chris Hill à 3 points est le premier marqueur de cette dernière période de 10 minutes, puis Jahmar Young enchaine avec un lay-up en déséquilibre (75-49 après 1min30). Le match est déjà joué, même si Paul Miller s'emploie par 2 fois sous l'arceau. Chris Hill et Marco Pellin s'infiltrent dans la raquette et déposent 2 lay-up tout en fluidité. Drew Viney de son coté enfile un nouveau 3 points, 82-55 à la moitié du quart-temps. Il est suivi une minute plus tard par Marco Pellin. Le meneur de jeu délivre ensuite une passe pour Fernando Raposo qui accroit l'écart à plus de 30 points, 87-56 !
Si Larry Owens marque à 3 points, et Ferdinand Prenom claque un dunk sur jeu rapide, les paniers restent rares, et c'est finalement Brian Pamba qui réussit pour l'OLB un gros 3 points au buzzer à plus de 7m. Le match se termine finalement sur le score de 92-68 après 5 derniers points de Larry Owens dont un tir à 3 points au buzzer alors que l'OLB ne défendait plus !

Orléans a dominé ce match des 2 cotés du terrain, avec de superbes statistiques offensives : 60% aux tirs et 14 sur 24 à 3 points contre 42% et un 3 sur 17 derrière la ligne des 6m75, 25 passes décisives à 11, et une évaluation de 117 à 59 ! Caleb Green termine ce match avec 29 points, 4 rebonds et 2 passes, mais 4 autres orléanais ont terminé en double figure : Marco Pellin une nouvelle fois impérial à la mène avec 12 points, 10 passes, 4 rebonds et 3 interceptions, Maël Lebrun percutant avec 10 points, 6 rebonds et 2 passes, mais également les 2 dernières recrues orléanaises Chris Hill qui est désormais dans un excellent rythme (12 points, 3 rebonds et 5 passes) et Drew Viney impressionnant dans la rapidité de son intégration et dans son volume de jeu (12 points, 5 rebonds, 3 passes et 2 contres). En face, Jérémy Leloup a surnagé en attaque avec 20 points et 2 interceptions, avec à ses cotés Ferdinand Prenom qui a utilisé à bon escient ses 18 minutes de temps de jeu (10 points, 4 rebonds).

Résumé : Florian Boukobza

Larry Owens :
Nous devons jouer plus dur pour nous donner des chances de victoire.

Maël Lebrun :
On a bien attaqué le 1er quart-temps avec beaucoup de rythme mais il y a eu un relâchement dans le 2ème quart-temps. On retire de ce match du positif, on avait besoin de cette victoire pour valider les précédentes : ca y est, notre saison est lancée. Les arrivées de Chris Hill et Drew Viney ont fait beaucoup de bien, ça n'a plus rien à voir avec l'équipe du début de saison. Je travaille pour monter en puissance, même si je dis ça à chaque fois c'est censé être mon année cette année !

Jean-Louis Borg :
Il n'y a pas d'explications concrètes, on commence ce match avec 5 positions de tirs ouverts et on ne met pas dedans. On a été dominé, on n'était pas au niveau d'Orléans ce soir, tout simplement. On manque des shoots en attaque, et derrière on ne fait pas le travail défensivement. On revient à la mi-temps à -9 en étant cohérent, mais on repart dans nos travers en seconde mi-temps. L'évaluation de 117 à 59 fait mal au coeur.

Philippe Hervé :
Une belle performance des 2 cotés du terrain, je ne peux que regretter le petit moment du 2ème quart-temps où on s'est relâché après l'euphorie. Hormis ça, c'était consistant, sur l'intensité de jeu, sur le rythme... C'était cohérent. L'équipe est atypique, mais capable de défendre. On maitrise de mieux en mieux ce qu'on peut faire sur le terrain. Il faut qu'on se prépare à la réception de Beaublanc pour les fêtes, Limoges a donné du fil à retordre à Chalon. Compte-tenu de la réorganisation de l'équipe, Drew Viney est vraiment le profil dont on avait besoin.

Statistiques du match

Orléans Loiret Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Jahmar YOUNG  8  1  1  0
Murat KOZAN
 0  0  0  -2
Bryan PAMBA
 3  1  0  3
Maël LEBRUN  10  6  2  14
Fernando RAPOSO  5  6  2  11
Antoine EITO  1  2  0  1
Marc-Antoine PELLIN  12  4  10  24
Caleb GREEN  29  4  2  33
Chris HILL
 12  3  5  13
Drew VINEY
 12  5  3  17

JDA Dijon

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Owens Larry
 10  6  1  10
Aboudou Lens
 4  0  0  3
Moss Zach
 8  7  0  11
Harris Andre
 8  4  2  6
Leloup Jérémy
 20  1  1  16
Melody David
 0  2  1  0
Mutuale Malela
 2  2  2  1
Miller Paul
 4  5  2  7
Prenom Ferdinand
 10  4  1  10
Campbell T.J.  2  1  1  -5

Photos du match

  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon

Nos partenaires

Précédent
Suivant