Orléans Loiret Basket - Gravelines-Dunkerque - Championnat

Avant-match

Orléans joue pour la première fois de la saison de Pro A au Palais des Sports et affronte l'équipe de Gravelines-Dunkerque.
Un match parrainé par la Région Centre.

 

Durant l'intersaison, l'équipe nordiste a su conservé ses joueurs majeurs : le meneur Ben Woodside, l'arrière Yannick Bokolo, l'intérieur Cyril Akpomedah, ou encore l'ailier Juby Johnson. Mais Gravelines a également frappé fort en recrutant le français Dounia Issa en lieu et place du pivot J.K. Edwards. Dounia Issa, très en vu l'année dernière, devrait former avec Cyril Akpomedah et Fréjus Zerbo une raquette aux allures de forteresse. Autre recrue, l'explosif Jeff Greer en provenance de Nancy devrait apporter ses qualités de scoring, tout comme le jeune et déjà complet Rudy Jomby.

Gravelines a très bien débuté le championnat : après une courte défaite sur le terrain du SLUC Nancy, l'équipe a remporté les 2 matchs suivants à domicile par 36 points d'écart chacun ! Victoire contre Cholet 88-52 puis contre Vichy 84-48. Les 2 fois, Gravelines aura su étouffer son adversaire dès le 1er quart-temps (respectivement 20-8 et 20-6). Yannick Bokolo (17 points, 5,7 rebonds et 5,7 passes) et Cyril Akpomedah (14,7 points, 6,3 rebonds et 2 passes) sont les hommes les plus en forme de ce début de saison.

Espérons qu'Orléans saura se rappeler au bon souvenir de la finale de la Coupe de France remportée contre cette même équipe.

Résumé du match

 
J.R. Reynolds, Troy Bell, Amara Sy, Adrien Moerman et Zach Moss composent le 5 pour ce choc opposant Orléans Loiret Basket à Gravelines-Dunkerque.



1er quart-temps :

Beaucoup de maladresse en ce début de match, où les seuls points marqués sont inscrits par Zach Moss aux lancers-francs et Mike Fraser sur une petite claquette. Après 3 minutes de jeu, Gravelines est la première équipe à passer la seconde et mène 6-1 avant que J.R Reynolds n'inscrive enfin un lay-up.
Orléans perd de nombreuses fois la balle, ce qui profite à Gravelines qui agit en contre-attaques. Le score est de 5-12 après 7 minutes de jeu, Orléans étant toujours en panne d'adresse. Mais une pénétration d'Aldo Curti puis une passe de Maleye Ndoye pour Jamar Smith seul à 3 points permettent à l'OLB de revenir à 4 points à la fin du quart-temps. Amara Sy réussit bien à marquer un lay-up en fin de période, mais les arbitres décideront que le panier a été tiré après le buzzer : 16-12.

2ème quart-temps :
Toujours en délicatesse avec son shoot, Orléans se voit sanctionner sur 2 actions litigieuses, pendant que Gravelines fait le spectacle avec Ben Woodside qui envoie Cyril Akpomedah au alley-oop, puis Rudy Johnson qui réussit un lay-up malgré la défense d'Amara Sy qui s'élève parfaitement pour le contrer. Orléans parvient à ne pas prendre trop de retard grâce à 2 paniers intérieurs de Zach Moss et 2 shoots mi-distance de Troy Bell, lui qui était alors en panne totale d'adresse.
Le score est de 30-24 à 3 minutes de la fin du quart-temps. Quelques maladresses, des ballons déviés ou contrés qui reviennent dans les mains des Gravelinois, la balle qui roule sur le cercle sans vouloir rentrer… les points sont difficiles à obtenir coté orléanais ! L'OLB s'en remet à des pénétrations de Troy Bell ou J.R. Reynolds qui n'aboutissent pas non plus, et termine difficilement cette mi-temps sur le score de 35-26 pour Gravelines.

3ème quart-temps :
Maël Lebrun et Jamar Smith remplacent dans le 5 de départ Adrien Moerman et Zach Moss. Le pivot américain a reçu un coup en fin de 1ère mi-temps et ne rejouera plus de la seconde. Mais l'OLB n'abdique pas, à l'image d'Aldo Curti qui s'y reprend à 2 fois pour réussir un 3 points. Cyril Akpomedah lui répond, mais c'est Maël Lebrun qui a le dernier mot à 3 points avec un ballon qui rebondit sur l'arceau avant de finalement rentrer. La chance a peut être enfin tourné pour l'OLB… Jamar Smith puis Aldo Curti réussissent alors 2 paniers intérieurs qui relancent Orléans à seulement 2 points de Gravelines, 36-38 au milieu du 3ème quart-temps.
Mais Orléans ne s'en contente pas et passe même en tête 42-40 après deux 3 points de Troy Bell et Jamar Smith. Aldo Curti réussit également un très bon passage, avec les 2 passes décisives pour les 3 points puis un lay-up avec la faute. Un peu plus tard, Jamar Smith s'empare du ballon face à Cyril Akpomedah après une lutte acharnée au sol, et Troy Bell récompense ses efforts avec un nouveau 3 points. 47-41 à 3 min de la fin du quart-temps , l'OLB est désormais en pleine réussite, à l'image de Troy Bell qui réalise un 3/3 à 3 points en 2ème mi-temps après avoir fait 0/4 en 1ère. Gravelines survit principalement grâce à des lancers-francs sifflés pour eux (21 lancers francs sifflés au total pour Gravelines contre 9 pour Orléans), et le quart-temps se termine sur le score de 52-47. L'OLB aura réalisé un 26-12 sur ce quart-temps, marquant autant de points que lors des 2 premiers quart-temps additionnés.

4ème quart-temps :
D'une belle passe transversale, Mael Lebrun trouve Maleye Ndoye pour un 2 point. Mais Gravelines grignote son retard et parvient même à repasser devant 54-55, grâce à l'activité de Chris Owens (6 points en 2 minutes). Après l'orgie offensive du 3ème quart-temps, les points se font très rares : pendant 5 minutes, seul Troy Bell des 2 équipes va réussir à inscrire un panier. Heureusement, Adrien Moerman est là pour récupérer des rebonds offensifs très précieux. Ben Woodside débloque enfin la marque coté gravelinois sur 2 lancers-francs. 57-56 pour eux, et il ne reste plus qu'1min30. A l'entrée de la dernière minute, Chris Owens réussit un panier après une nouvelle action litigieuse où un marché est réclamé. L'OLB se retrouve alors à 3 points de retard, Troy Bell perd la balle sur la remise en jeu, mais Adrien Moerman réussit à reprendre la balle à Yannick Bokolo, puis Aldo Curti place un magnifique 3 points qui ramène les 2 équipes à égalité !
Mais à 11 secondes de la fin, Juby Johnson réussi un 3 points qui fait mal à Orléans. Troy Bell manque son 3 points, et malgré le 0/2 aux lancers-francs de Cyril Akpomedah, l'OLB n'exploite pas sa nouvelle chance de décrocher la prolongation : Adrien Moerman ne peut se défaire du marquage des Nordistes et son 3 points ne trouve pas le panier. C'est au final une défaite orléanaise 62-59, mais Orléans aura montré un beau visage face au leader du championnat et devrait rapidement retrouver le chemin de la victoire, réponse samedi prochain toujours au Palais des Sports face à Vichy.

Résumé : Florian Boukobza



Yannick Bokolo :
- On a bien géré ce match et c'est une victoire qui fait plaisir. Réussir une fin de match comme cela, ça donne de la confiance. Ce n’était pas facile, on a eu l'impression en 2ème mi-temps de jouer contre 5 extérieurs, et comme ils étaient adroits, ça a payé pour eux. Mais il fallait rester lucide.

Christian Monschau :
- Un bon combat des 2 équipes. C'était remarquable de leur part de nous prendre autant d'avance dans la seconde mi-temps que ce qu'on leur avait pris en première. Il fallait laisser passer cet orage là. Aldo Curti a été très dynamisant. C'est une victoire qui aurait tout autant pu sourire à Orléans.

Philippe Hervé :
- On est cohérent, on a une belle attitude, une belle énergie dans un début de scénario pas simple. Il faut voir l'investissement du groupe, il souffre toujours des mêmes mots : 2/11 à 3 points en 1ère mi-temps, beaucoup de choses qui ne positivent pas, mais malgré tout on a une bonne réaction. On joue les yeux dans les yeux avec Gravelines, ce qui n'est pas rien.
- On a joué 3 équipes du Top 6, des équipes qui ont gardé la même ossature, qui sont plus matures que nous. Ce qui m'inquiéterait, ce serait un quotidien qui ne corresponde pas à mes attentes. Or ça n'est pas le cas. Ce groupe là réussira dans la durée.
- Zach a pris un coup, il n'a pas pu jouer en 2ème mi-temps. On a perdu notre point de fixation. On ne sait pas encore si c'est grave. Ca sera une opportunité de se resolidariser encore plus, à l'image de ce qu'on a fait dans le 3ème quart-temps.
- L'arbitrage, malheureusement je suis obligé d'en parler ce soir, Cela fait 3 ans que j'ai été très respectueux, mais là ça suffit. On a cette année une équipe qui a un jeu plus agressif, comme celui de Gravelines, mais on ne nous siffle pas les mêmes choses. Pour Aldo, c'est injouable, c'est très frustrant pour lui. Aujourd'hui, il y a un vrai manque de respect, vis-à-vis de moi, de nous. Les joueurs sont tellement frustrés de ce qu'il s'est passé, c'est à moi de dire les choses. Ca ne peut pas durer comme ça.

Statistiques du match

Orléans Loiret BasketOrléans Loiret Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Adrien MOERMAN  6  8  1  13
Troy BELL  15  5  4  14
Jamar SMITH  8  11  1  17
Aldo CURTI  10  2  3  8
Zach MOSS  5  3    8
William HERVE  -  -  -  -
Amara SY  7  7  1  7
JR REYNOLDS  2  3  2  -2
Maleye N'DOYE  3  2  1  -1
Maël LEBRUN  3  2  2  5

Bcm Gravelines DunkerqueBcm Gravelines Dunkerque

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Owens Chris
 11  5    9
Rousselle Jonath.  -  -  -  -
Jomby Rudy
 2  3  1  5
Gregoire Romain
       
Johnson Juby
 13  1  1  11
Woodside Ben
 11  4  3  5
Bokolo Yannick
 9  6  1  11
Akpomedah Cyril
 7  11    7
Greer Jeff
 3  2  1  3
Cairo Chrislain
       
Issa Dounia  0  4  1  3
Bigote Valentin        
Fraser Mike  6  7  -  8

Photos du match

  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines

Nos partenaires

Précédent
Suivant