Orléans Loiret Basket - JSF Nanterre - Championnat

Avant-match

Samedi 21 Avril 2012 à 20h00, l'OLB affronte la JSF Nanterre au Palais des Sports d'Orléans !
Après un début de saison difficile (2 victoires pour 7 défaites), le champion de Pro B 2011 a su se reprendre, gagnant 10 de ses 17 matchs suivants et restant même sur 4 victoires consécutives. Le club a assuré son maintien il y a 2 semaines en allant l'emporter sur le parquet du dauphin Chalon sur Saône ! Du coup, avec 12 victoires pour 14 défaites, Nanterre se situe actuellement à la 10ème place, à une victoire seulement des Play-offs. La bonne série nanterrienne coïncide avec l'arrivée du Français Mamoutou Diarra en Janvier, qui a fait suite au départ de Guillaume Pons pour Evreux. L'arrière américain Diante Garrett était également venu renforcer les rangs de l'équipe un peu plus tôt en Novembre.

Au match aller, les Orléanais avaient gaspiller une avance de 11 points à 3 minutes du terme, sous les assauts d'un Xavier Corosine déchainé derrière la ligne à 3 points. Perdant sur le fil 77-75, l'OLB sera surement revancharde ce week-end, et particulièrement David Monds qui avait réalisé un mauvais match.

Le club s'appuie principalement sur ses ailiers : Will Daniels (13,6 points, 3,2 rebonds, 1,5 passes), Mykal Riley (12 points, 5,1 rebonds, 2,7 points, 2 interceptions), Mamoutou Diarra (8,4 points, 2,8 rebonds, 1,5 passes) et Marc Judith (6,9 points, 3,4 rebonds, 2,1 passes, 1,4 interceptions) qui devrait bien être présent sur le terrain Samedi. La JSF peut également compter sur une paire de pivots solides : Ryvon Coville (9,9 points, 5,7 rebonds) et Johan Passave-Ducteil (7,2 points, 3,7 rebonds), et sur un artilleur redoutable à longue distance : Xavier Corosine (9,4 points). Le club mise principalement sur son attaque (avec plus de 80 points marqués par match) et une adresse aux tirs redoutable (49%, 2ème meilleur pourcentage du championnat).

La tâche ne sera donc pas simple pour l'OLB qui affrontera ce week-end un adversaire en pleine forme et qui a pour objectif d'arracher une qualification pour les Play-offs.

Résumé du match

Marc-Antoine Pellin, Cedrick Banks, Maleye Ndoye, Amara Sy et Georgi Joseph débutent ce match face au JSF Nanterre, comptant pour la 27ème journée de Pro A.
1er quart-temps :
Will Daniels marque à mi-distance le premier panier du match mais Amara Sy répond immédiatement par un tir à 3 points réussi. Si la défense orléanaise est bien en place, l'attaque est en difficulté, accumulant pertes de balles sur pertes de balles. L'entrée de David Monds et de Maleye Ndoye se fait tout de suite sentir avec un rebond offensif et une passe du premier pour un tir à 3 points du second. Avec 6 points en 2 actions, Mamoutou Diarra permet aux siens de conserver la tête après 4 minutes de jeu : 8-10. Après plusieurs minutes sans le moindre panier marqué, Will Daniels place un gros dunk dans la raquette orléanaise. Le match reste très serré, avec une équipe de Nanterre très dynamique et bien aidée par ses supporters ayant fait le déplacement. Brian Greene réussit un tir bien venu, mais c'est la JSF qui termine le 1er quart-temps devant, grâce à plusieurs lancers-francs : 14-16. L'OLB peut toutefois inverser la tendance si elle commet moins de pertes de balles et retrouve la mire à 3 points.

2ème quart-temps :
La défense de Nanterre est bien en place et oblige les hommes de Philippe Hervé à des petits exploits individuels, à l'image du lay-up de Yohann Sangaré dans le trafic. Mais la défense Orléanaise est également montée en intensité et l'équipe prend la tête 20-18 après 14 minutes de jeu. Cedrick Banks et Yohann Sangaré réussissent 2 floaters et donnent 5 points d'avance à l'OLB à la moitié du quart-temps. Orléans prend clairement le dessus dans ce match, avec au passage un gros dunk de Georgi Joseph. Seule ombre au tableau : la blessure de Maël Lebrun, victime d'une entorse. Plusieurs ballons perdus obligent également l'entraineur à prendre 2 temps mort : à 2min30 (26-21), puis à 1min de la pause (28-23). Malgré ces maladresses, l'OLB a tout de même pris le contrôle du match et rentre aux vestiaires avec 7 points d'avance sur un dernier panier d'Amara Sy : 30-23.

Malgré une adresse défaillante à 3 points (2 sur 10) et 12 balles perdues, l'OLB a réussi à marquer 7 points de plus que son adversaire grâce à une belle domination dans la raquette (10 sur 17 aux tirs à l'intérieur, 24 rebonds à 14), mais également la maladresse à 3 points également des visiteurs (1 sur 12). Amara Sy (9 points, 2 rebonds) et Maleye Ndoye (7 points, 2 rebonds) sont les meilleurs marqueurs orléanais tandis que Yohann Sangaré réalise un match complet avec 4 points, 2 rebonds, 2 passes décisives et 1 interception. En face, Mamoutou Diarra a marqué 8 points, mais à 3 sur 9 aux tirs.

3ème quart-temps :
En difficulté avec son shoot ce soir, Cedrick Banks réussit un tir en déséquilibre avec la planche qui lui permet d'évacuer une partie de sa frustration. Loic Akono tire son épingle du jeu et ramène son équipe à 5 points, 32-27 après 3 minutes dans cette mi-temps. Transparent en première mi-temps, Xavier Corosine réussit un tir à 3 points impressionnant, malgré la défense de Cedrick Banks. Georgi Joseph venge son coéquipier sur l'action suivante avec un gros dunk avec la faute. Les 2 joueurs -Xavier Corosine et Georgi Joseph- se répondent une nouvelle fois avec un tir mi-distance de chaque coté. Enfin, un tir primé de Brian Greene vient combler la lacune orléanaise à 3 points. Seulement, Xavier Corosine montre à l'OLB que la victoire ne sera pas simple à obtenir ce soir, avec un nouveau 3 points dégainé à la vitesse de l'éclair. 43-37 pour Orléans à 3 minutes de la fin du quart-temps. Amara Sy prend ses responsabilités, avec 4 nouveaux points au compteur, tandis que Mamoutou Diarra et Will Daniels maintiennent leur équipe à 6 points d'écart. Le 3ème quart-temps se termine sur une pénétration en fin de chrono de Yohann Sangaré : 49-41 pour les locaux.

4ème quart-temps :
Nanterre enchaine coup sur coup 2 tirs à 3 points puis une contre-attaque accompagnée d'une faute technique orléanaise : les voila revenu à un petit point en un rien de temps ! Mykal Riley fait repasser son équipe devant après un and one puis un nouveau tir à 3 points… Alors qu'il n'avait pas encore marqué le moindre point du match, le joueur rentre son 9ème point en moins de 3 minutes... Et la JSF en profite pour mener 51-55, puis 51-58 après un autre tir à 3 points de Riley… Orléans se ressaisit et marque 3 paniers dans la raquette sur 3 actions consécutives, tout en défendant efficacement sur Nanterre : 57-58. Sauf que Mikal Riley -encore lui- vient refroidir le public du Palais de Sports avec un nouveau tir à 3 points… La tension est maximale, et heureusement pour Orléans le tir à 3 points de Stephen Brun ressort de l'arceau après avoir rebondit plusieurs fois. Mais l'OLB n'en profite pas avec 3 tirs consécutifs manqués : 57-61 à 2min30 de la fin du match. Si Will Daniels marque un shoot à 2 mètres de l'arceau, Cedrick Banks réussit 4 lancers-francs pleins de sang froid qui ramènent l'OLB à 63-61 à 30 secondes de la fin du match. Le tir de Will Daniels fait gamelle, mais Yohann Sangaré manque sa pénétration en contre-attaque : l'OLB est désormais obligé de faire faute à 4 secondes du terme. Marc Judith ne réussit qu'un lancer-franc sur 2, Orléans a donc une dernière occasion d'arracher la prolongation… Mais la tentative d'Amara Sy ne rentre pas et l'équipe s'incline à domicile pour la 3ème fois seulement de la saison : 61-64.

Comme au match aller, l'OLB n'aura pas su contenir la remontée nanterrienne. Pourtant, l'équipe semblait vraiment dominer ce match, à l'image de l'évaluation collective en fin de match (69 à 64 pour Orléans). Le club s'appuyait sur une grosse défense et dominait dans la raquette (42 rebonds à 32) et était resté devant au score 3 quart-temps malgré une adresse à 3 points déficiente (3 sur 20) et 21 pertes de balles ! Mais Nanterre a su prendre le meilleur grâce à un très bon dernier quart-temps (5 sur 9 à 3 points). Riley Mikal est l'homme du match, marquant 15 points, tous dans le dernier quart-temps (!), prenant 2 rebonds et délivrant 2 passes ; avec à ses cotés Will Daniels dans la raquette (12 points, 8 rebonds) et Xavier Corosine qui a allumé la mèche à coup de 3 points dans le 3ème quart-temps. Coté orléanais, Amara Sy a marqué 15 points, mais à 6 sur 17 aux tirs, pris 5 rebonds et enregistré 2 passes décisives, Maleye Ndoye a marqué 9 points et capté 5 rebonds, et Georgi Joseph a mis 8 points avec ses 7 rebonds (mais perdu 4 fois la balle). Enfin, si Cedrick Banks a marqué 12 points, il le doit à son parfait 8 sur 8 aux lancers-francs, mais pas à son 0 sur 8 à 3 points révélateur de l'adresse déficiente de l'OLB ce soir.

Résumé : Florian Boukobza

Yohann Sangaré :
C'était un match à la maison donc on devait le gagner. Quand je vois le niveau de l'arbitrage... C'était lamentable.
Nanterre a joué dur, ils ont mis leurs shoots. On a raté nos tirs, on n'a pas joué avec l'intensité qu'on aurait dû au départ.
L'objectif est de rester dans le top 4. C'est surtout pendant les play-offs qu'il faut avoir le meilleur niveau possible.
On apprend toujours plus des défaites, j'espère que ça sera le cas ce soir, pour garder notre agressivité pendant tous les matchs. C'est un avertissement, à nous de rectifier tout ça.

Will Daniels (joueur Nanterre) :
Je veux tout d'abord donner du crédit à Orléans, c'est une grande équipe avec un grand coach. Nous avons bien joué, dur, avons été bons en défense. Les dernières minutes étaient folles. En 1ère mi-temps, nous avons eu une défense dure, et en 2ème nous avons mis des shoots pour gagner ce match. Nous sommes fiers de former une famille dans cette équipe

Pascal Donnadieu (coach Nanterre) :
On a eu le mérite de ne rien lâcher. On a fait une 1ère mi-temps défensive de qualité. On s'est bien réajusté offensivement en 2ème mi-temps. On a réussi à créer des décalages, des situations qu'on n'arrivait pas à avoir en 1ère mi-temps.
La force de notre équipe est de ne pas avoir de stars : le danger peut venir de partout.
Quand on va chez Orléans le 3ème du championnat, si l'on n'est pas craintif, c'est que l'on est inconscient.
Il faut savourer ces moments là, c'est que du bonheur. On est en train de repousser nos limites à chaque match.

Philippe Hervé :
Il y a un bel investissement défensivement, sur la durée globale du match. D'ailleurs on maintient une équipe qui met plus de 80 points de moyenne à 64 points ce soir.
Le bémol est simple : un jeu de passe négligeant, beaucoup de suffisance. Et puis bien entendu le niveau d'adresse, nul à 3 points.
Sinon, il y avait un bel investissement, au rebond... On perd avec une évaluation supérieure.
Ca rappellera à tout le monde que notre force est collective. On verra dans les 2 déplacements à venir comment on réagit.

Statistiques du match

Orléans Loiret Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Cedrick BANKS  12  4  1  8
Amara SY  15  5  2  10
Maleye N'DOYE  9  5  1 11
Brian GREENE  5  4  1  5
Maël LEBRUN  0  1  0  1
David MONDS  6  6  3  8
Bryan PAMBA        
Marc Antoine PELLIN  0  4  3  4
Georgi JOSEPH  8  7  0  12
Kozan MURAT        
Yohann SANGARE  6  4  3  9

Jsf Nanterre

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Garrett Diante
 5  3  3  3
Judith Marc
 2  1  0  -1
Akono Loic
 4  1  1 4
Diarra Mamoutou
 12 2
 0  7
Corosine Xavier
 8  1  2  9
Riley Mykal
 15  3  3  21
Covile Ryvon
 4  5  0  5
Desespringalle Alexis
 0  0  0  0
Brun Stephen
 2  5  1  0
Daniels Will  12  8  1  14
       

Photos du match

  • Olb_Nanterre
  • Olb_Nanterre
  • Olb_Nanterre
  • Olb_Nanterre
  • Olb_Nanterre
  • Olb_Nanterre
  • Olb_Nanterre
  • Olb_Nanterre
  • Olb_Nanterre
  • Olb_Nanterre
  • Olb_Nanterre
  • Olb_Nanterre
  • Olb_Nanterre
  • Olb_Nanterre
  • Olb_Nanterre
  • Olb_Nanterre
  • Olb_Nanterre
  • Olb_Nanterre
  • Olb_Nanterre
  • Olb_Nanterre
  • Olb_Nanterre
  • Olb_Nanterre
  • Olb_Nanterre
  • Olb_Nanterre
  • Olb_Nanterre
  • Olb_Nanterre

Nos partenaires

Précédent
Suivant