Orléans Loiret Basket - SLUC Nancy - Championnat

Avant-match

Vendredi 20 Janvier 2012, l'OLB accueille le SLUC Nancy pour la dernière journée de la phase aller du championnat de Pro A. Télévisé sur la chaine Sport +, le match est avancé à 19h00.
Champion en titre, Nancy a bien négocié l'intersaison, conservant dans un premier temps des éléments clés de la saison passée : le meneur de jeu super défenseur John Linehan et le pivot dominateur dans la raquette Akin Akingbala, sans oublier l'intérieur français toujours précieux Victor Samnick. Nancy enregistrait ensuite les arrivées d'Adrien Moerman que l'on ne présente plus à Orléans, de l'extérieur Jamal Shuler (leader de Vichy l'an passé), et de l'arrière Pape Philippe Amagou auteur d'une très grosse saison l'an passé à Roanne. Si le club perdait son ailier Tremmell Darden (élu 2ème meilleur joueur du championnat), il pouvait compter sur l'arrivée du joueur des Portland Trailblazers Nicolas Batum ! Avec une telle arrivée, le club faisait immédiatement figure de grand favori à sa propre succession. Et cela allait se traduire immédiatement avec des résultats de premier ordre. Les Cougars raflaient tout sur leur passage : le Trophée des Champions, 7 victoires sur les 8 premiers matchs de Pro A (une seule défaite de justesse 80-78 dans la salle du Mans...) et 3 victoires consécutives à domicile en Euroleague.

L'ailier NBA ne décevait pas en tant que leader d'équipe, se trouvant notamment au four et au moulin (17,1 points, 6 rebonds, 4,3 passes décisives, 2,1 interceptions), mais derrière lui d'autres joueurs se mettaient en valeur, à commencer par le pivot Akin Akingbala monstrueux depuis le début de saison (13,2 points à 66% aux tirs, 8,1 contres, et quelques grosses perfs en Euroleague). Enfin, d'autres joueurs restent déterminants dans les résultats du club : John Linehan toujours aussi impressionnant en défense, Adrien Moerman qui a franchi un vrai palier cette saison (11,2 points, 5,6 rebonds), mais aussi Jamal Shuler (12,4 points, 5 rebonds, 2,6 passes), Pape Philippe Amagou (10,6 points, 2,1 passes) et Victor Samnick (10 points, 3,7 rebonds).

Cependant, depuis le départ de Nicolas Batum pour cause de fin de lock-out, Nancy a subi un contrecoup majeur (4 défaites consécutive et élimination en Euroleague) et demeure désormais moins souverain en Pro A, avec 2 défaites en 6 matchs. le SLUC se retrouve désormais 3ème du championnat (11 victoires - 3 défaites) derrière Chalon-sur-Saône et Gravelines-Dunkerque. Le club a tout d'abord tenté de combler le vide au poste 3 avec l'ailier Kenny Gregory mais l'affaire a tourné court... La seconde tentative s'est avérée plus payante avec l'arrivée de l'ancien leader offensif du Havre Bernard King (19 points à 70% et 22 d'évaluation pour son 2ème match sous les couleurs nancéiennes).

La saison passée, si Nancy avait dominé Orléans pendant les 2 matchs de saison régulière, on se souvient surtout de la folle remontée orléanaise lors du match d'Eurochallenge en fin d'année. Menée de 25 points, l'OLB réalisait une superbe seconde mi-temps et l'emportait dans les derniers instants 92-90 au Palais des Sports !

Forte de sa belle série de 7 victoires en 8 matchs, Orléans devra faire face à une équipe de Nancy très solide et revancharde après sa défaite à domicile contre Gravelines-Dunkerque. Ce match sera l'occasion pour le public orléanais d'assister à une superbe affiche tout en assistant au retour d'Adrien Moerman sur le parquet du Palais des Sports !

Résumé du match

Yohann Sangaré, Cedrick Banks, Amara Sy, Brian Greene et Georgi Joseph composent le 5 de départ de ce match face au SLUC Nancy.
1er quart-temps :
Brian Greene trouve facilement dans la raquette Cedrick Banks qui marque le premier panier, mais Jamal Shuler casse tout de suite l'ambiance avec un 3 points de plus de 7m. L'OLB manque plusieurs occasions de scorer, et Nancy prend rapidement 5 points d'avance, avec un panier au poste d'Adrien Moerman face à Amara Sy. Les Orléanais ne sont pas en réussite, à l'image du 3 points de Cedrick Banks qui fait gamelle, alors qu'en face Jamal Shuler fait des dégâts avec ses pénétrations. Enfin, Georgi Joseph sur un bras roulé marque le 2ème panier orléanais après 4 minutes de jeu : 13-04. A son tour, Brian Greene n'est pas verni avec son shoot, son ballon à 3 points roule sur l'arceau, avant qu'une autre gamelle vienne rendre fou le Palais des Sports ! Orléans se crée des shoots ouverts mais ne trouve pas la cible. Heureusement, sa bonne défense lui permet de rester à "seulement" 10 points des Nancéiens en cette fin de quart-temps : 20 à 10.

2ème quart-temps :
La rentrée de David Monds fait du bien à l'OLB. Après avoir marqué un premier panier en fin de quart-temps, le pivot réussit un and one pour débuter le second. Si Akin Akingbala continue son chantier dans la raquette, Maël Lebrun entré en jeu à son tour réussit un 3 points difficile dans le corner… Puis en enchaine un second ! L'OLB revient à 19-24 après 12min de jeu. Mais le jeune ailier ne se démonte pas et enchaine un 3ème tir primé de suite ! Un bon panier de Georgi Joseph à l'intérieur met l'OLB à 2 petits points. Les pertes de balles s'enchainent des 2 cotés, la balle glisse très souvent des mains des joueurs, mais c'est Nancy qui s'en sort légèrement mieux qu'Orléans, se retrouvant souvent sur la ligne des lancers-francs. Il faut dire que les arbitres sont particulièrement sévères ce soir, causant un jeu très haché. C'est un 3+1 de Cedrick Banks qui débloque la marque coté orléanais, 32-30 pour Nancy à 4min de la pause. L'arrière américain et Yohann Sangaré rentrent 2 tirs intérieurs alors qu'Akin Akingbala réussit un gros dunk et Jamal Shuler marque en contre-attaque. Orléans reste proche mais n'arrive pas à repasser devant. C'est enfin un 3 points de Brian Greene sur une passe dans le rythme de Yohann Sangaré qui permet d'égaliser le score juste avant la mi-temps ! 37-37, tout reste à jouer !

Après une mise en jambe très compliqué et beaucoup de maladresse, l'OLB a su se reprendre pour faire jeu égal avec son adversaire puis revenir à égalité à coup de 3 points. Mais l'équipe peut s'estimer heureuse d'avoir pu remettre les compteurs à zéro. Niveau statistique, après un premier quart-temps à 26% aux tirs et 0/4 à 3 points, les locaux ont redressé le tir avec un 10/18 dont 5/6 à 3 points ! Nancy de son coté, capte plus de rebonds (19 contre 13) mais en contrepartie a perdu énormément de ballons (14 contre 7) et n'a délivré que 3 passes décisives.
L'entrée en jeu de Maël Lebrun (3 sur 3 à 3 points) aura été déterminante, à combiner aux 8 points de Cedrick Banks et au match une nouvelle fois complet d'Amara Sy (6 points, 2 rebonds et 2 passes décisives). En face, 2 hommes mènent l'attaque : Akin Akingbala sous le panier (10 points, 3 rebonds), et Jamal Shuler en jeu rapide (11 points, 4 rebonds). A noter qu'Adrien Moerman reste discret en attaque mais est déterminant en défense (4 rebonds défensifs et 3 contres!).

3ème quart-temps :
L'OLB démarre ce quart-temps sur un rythme d'enfer, avec Cedrick Banks et Brian Greene à 3 points, et Georgi Joseph à la bataille dans la raquette. Le club prend 8 points d'avance en 2 min de temps de jeu. Il réalise une très grosse défense sur Nancy, l'empêchant de construire son jeu en attaque, mais perd ce bénéfice avec une attaque qui agit dans la précipitation et qui perd plusieurs fois la balle bêtement. Une superbe passe laser de Brian Greene à Cedrick Banks à l'intérieur et 2 lancers-francs d'Amara Sy suffisent toutefois à conserver cette avance de 8 points, car la défense d'Orléans étouffe complètement les Nancéiens. Cedrick Banks en finesse et Maleye Ndoye qui se bat dans la raquette donnent même 12 points d'avance à 12 min de la fin du match. Jean-Luc Monschau prend alors un temps mort mais Maleye Ndoye casse tout de suite les ambitions des Couguars avec un 3 points de 7m. L'OLB aura produit un super jeu et en même temps tenu Nancy à 4 points seulement durant ce quart-temps, ceci grâce à une intensité défensive exceptionnelle. Et Orléans fait désormais la course en tête : 58-41 !

4ème quart-temps :
Le quart-temps débute toujours à sens unique pour Orléans qui prend 7 nouveaux points grâce à des tirs mi-distance de David Monds et Yohann Sangaré, puis un nouveau 3 points de Maël Lebrun, toujours parfait au tir. Un dunk avec la faute d'Abdel Kader Sylla met enfin un terme à la disette nancéienne. Mais Maleye Ndoye est encore là avec un nouveau 3 points assassin. Pendant ce temps, Maël Lebrun se bat comme un beau diable au rebond, ce qui lui vaut une belle acclamation du public orléanais. David Monds l'imite avec un nouveau rebond offensif et un and one dans la continuité. 70-44 pour l'OLB à 7min du terme. Nancy s'en remet exclusivement à son pivot Abdel Kader Sylla qui réussit 2 nouveaux paniers dans la raquette. Malgré ses 20 points d'avance, l'OLB se fait peur avec des petites approximations qui peuvent remettre en selle Nancy. Orléans calme désormais le jeu, mais cela ne suffit pas avec 6 nouveaux points repris par les visiteurs. Nancy déploie un pressing redoutable qui met en difficulté l'OLB. Mais ce dernier se reprend, et bénéficie même d'un brin de réussite sur ce and one de Brian Greene qui jette son ballon dans l'arceau. La temporisation de Marco Pellin malgré sa position de shoot ouvert à 3 points exauce la prière de Philippe Hervé, et Orléans se dirige lentement vers la victoire, non sans s'être assuré quelques sueurs froides. Un 3 points de Brian Greene clôture la marque : 83-68. L'OLB peut être très fière du match qu'elle a produit, avec notamment un 3ème quart-temps tout bonnement exceptionnel.

L'OLB aura gagné le match pendant le 3ème quart-temps, infligeant un dévastateur 21-4 à Nancy (7 sur 13 aux tirs contre 2 sur 14 pour les visiteurs!). Si les pourcentages aux tirs sont proche en fin de match, c'est à 3 points (11 sur 22 contre 3 sur 15) et sur le nombre de pertes de balle (24 pour Nancy, 16 pour Orléans) que les joueurs de Philippe Hervé ont fait la différence. Le jeu orléanais était également plus collectif, avec 21 passes face à seulement 12 pour le SLUC.
L'ensemble des joueurs de l'OLB a réalisé une grande prestation. Pas moins de 5 joueurs dépassent la barre des 10 points : Si Cedrick Banks est le meilleur marqueur avec 15 points, Maël Lebrun a vraiment modifié le cours du match et termine avec 12 points à 80% aux tirs, et 3 rebonds. Brian Greene, Amara Sy et David Monds sont les 3 autres joueurs à 10 points et plus. Du coté lorrain, si Jamal Shuler et Akin Akingbala se sont fait remarqué en première mi-temps, c'est finalement Adrien Moerman (11 points, 10 rebonds, 3 contres et 3 interceptions) et Abdel Kader Sylla (13 points à 6/6 et 9 rebonds) qui ont permis à Nancy de ne pas sombrer pendant la 2ème partie.

Résumé : Florian Boukobza

Philippe Hervé :
- On s'est dit à la mi-temps qu'on n'y était pas, et on a élevé notre intensité en 2ème mi-temps peut-être au-delà de nos espérances! C'est la grosse satisfaction de ce match. Il y a 2 autres satisfactions : l'énorme abattage de notre poste 5, et un garçon (Maël Lebrun) qui est en train de prendre pleinement sa place dans l'équipe et qui nous sauve en 1ère mi-temps alors que l'équipe était crispée. Il nous permet de ne pas se prendre un gros écart.
- 10 victoires pour 5 défaites, c'est un très bon bilan à mi-parcours. Il y a un très bon état d'esprit, cette force de caractère... Ils ont ça. Cette complémentarité, elle est là, elle est réelle. Mais une saison, c'est long !

Maël Lebrun :
- Je voyais que les ballons ne rentraient pas au 1er quart-temps, et je n'attendais qu'une chose sur le banc : rentrer sur le terrain pour mettre mes paniers.
- Cette année, je joue vraiment sans pression, je suis relâché sur le terrain, contrairement à l'année dernière où j'étais stressé.
- Le match, on l'attendait, il était dans notre tête depuis 6 semaines.
- Je pense vraiment qu'on a une équipe pour aller très loin, faire quelque chose de bien cette année. Il faut qu'on parte sur les matchs retour comme on a fait sur la fin des matchs aller.

Adrien Moerman :
- On était dans l'objectif de gagner ici, on avait à coeur de rattraper le match de Gravelines.
- En 2ème mi-temps, ils mettent tout dedans et on n'a pas su réagir. En fin de match, on a tout donné, on a montré un meilleur visage. On a réussi à revenir grâce au pressing, car sinon on se serait pris 30 points.

Jean-Luc Monschau :
- D'abord bravo à Orléans, à Philippe Hervé. Son équipe a particulièrement bien joué. En seconde mi-temps, ils ont été très adroit. La première mi-temps était une mi-temps qu'on a longtemps dominé et qui se termine sans l'écart qu'on aurait du avoir. Le nombre de pertes de balle était trop important, parce que sinon on faisait ce qu'il faut en attaque et en défense, et on aurait du se constituer un petit matelas à la mi-temps.
- On n'a pas réussi à mettre les tirs en 3ème quart-temps. On a cru à la victoire à la fin, mais on n'a pas réussi à basculer sous les 10 points car Orléans a trouvé des solutions.
- Ce n'est pas un mauvais match, mais plutôt un bon match d'Orléans qui nous a mis dans les cordes en 2ème mi-temps. Orléans a fait un match tellement en qualité et en réussite.

Statistiques du match

Orléans Loiret Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Cedrick BANKS  15  2  1  9
Amara SY  10  4  3  10
Maleye N'DOYE  8  2  3  10
Brian GREENE  12  6  2  12
Maël LEBRUN  12  3  0  15
David MONDS  10  5  0  10
Bryan PAMBA        
Marc Antoine PELLIN  3  1  6  3
Georgi JOSEPH  7  5  2  13
Yohan SOLLE        
Yohann SANGARE  6  3  4  9

Sluc Nancy

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Pourchot Vincent
       
Akingbala Akin
 10  6  0  6
Grant Kenny
 3  0  1  1
Shuler Jamal
 11  5  3  4
Sylla Abdel Kader
 13  9  0  20
Linehan John
 4  3  4  8
Samnick Victor
 4  2  1  3
Pinda Kingsley
       
Kurtic Dzenan
       
Amagou Pape Philippe
 8  1  1  7
Moerman Adrien
 11  10  1  20
King Bernard
 4  0  1  1

Photos du match

  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy
  • Olb_Nancy

Nos partenaires

Précédent
Suivant