Orléans Loiret Basket - Deportivo Sassari - Eurocup

Avant-match

Mercredi 12 décembre à 20h00, l'OLB tentera de décrocher sa qualification pour le Top 16 d'Eurocup en se rendant à Sassari.
Malgré la défaite de la semaine passée face à l'Etoile Rouge de Belgrade, le club orléanais peut toujours espérer poursuivre son aventure européenne à 2 conditions : l'emporter d'au moins 16 points face au Italiens du Dinamo Sassari tout en espérant que le Cajasol Seville ne crée pas la surprise chez les Serbes toujours invaincus. Les Français, Italiens et Espagnols se retrouveraient alors avec un nombre de victoires identique, mais l'OLB obtiendrait l'avantage au point-average.

L'équipe ligérienne l'avait emporté de 13 points à l'aller au Palais des Sports, 87-75. Caleb Green avait fait un match de mammouth avec 23 points à 7 sur 13 aux tirs, 8 rebonds, 2 passes, 2 interceptions et 0 perte de balle pour 34 d'évaluation, tandis que Tony Easley avait fait des dégâts dans la raquette orléanaise avec 20 points à 9 sur 11, 13 rebonds, 2 passes et 3 balles perdues. Cependant la défense des joueurs de Philippe Hervé avait parfaitement contenu les attaquants extérieurs du Dinamo qui avaient tiré à 7 sur 36 à 3 points !

La tâche va cependant être rude pour les joueurs orléanais qui devront livrer une grande performance pour décrocher la victoire en terres étrangères !

Résumé du match

Le 5 de départ de ce 6ème match d'Eurocup à Sassari en Italie : Marc-Antoine Pellin, Chris Hill, Maël Lebrun, Brian Greene et Fernando Raposo.
1er quart-temps :
Michal Ignersky monte au lay-up sur la première possession, mais l'OLB peut compter sur Brian Greene qui débute ce match pied au plancher : l'ailier enchaine avec un lay-up, un rebond, 2 tirs à 2 points et une interception, permettant à son équipe de prendre rapidement de l'avance, 8-2. Nando Raposo se met en valeur offensivement dans la raquette, mais en face les Italiens profitent d'une faute antisportive de Brian Greene et font mouche à 3 points par l'intermédiaire des cousins Drake et Travis Diener. Alors que Sassari est revenu au score à la moitié du quart-temps, l'OLB en difficulté aux tirs s'en remet à Marco Pellin qui marque à 2 points puis délivre une passe décisive pour Maël Lebrun à 3 points, l'OLB repasse devant 14-16. Ce 3 points va alors lancer 3 dernières minutes de quart-temps complètement folles où tous les tirs seront réussis : des 3 points de Drake Diener et de Brian Greene, un lay-up et un 3 points chacun pour Travis Diener et Caleb Green, et enfin de nouveaux paniers à 2 points de Drake Diener et Caleb Green... A croire qu'il fallait s'appeler Diener ou Green(e) pour marquer durant ce laps de temps ! A ce petit jeu, l'OLB termine devant d'un petit point : 25-26.

2ème quart-temps :
Drew Viney réussit son entrée en matière avec un premier tir réussi, à 3 points qui plus est. Le joueur ne s'arrête pas là et enchaine avec un contre, un rebond offensif et une passe décisive sur les 2 possessions suivantes. Le tir à 3 points de Jahmar Young donne 8 points d'avance aux Orléanais : 25-33 face à des Italiens qui jouent trop individuellement, se reposant uniquement sur leur shoot. Cependant, l'OLB va apparaitre moins précis en attaque, se faisant rattraper petit à petit. Travis Diener ramène son équipe à 31-33 à la moitié du quart-temps tandis que la réussite fuit les tirs de Jahmar Young. Heureusement, ces mêmes Orléanais maitrisent leur sujet en défense, contenant notamment les shooteurs italiens. Si Chris Hill réussit un 3 points important, l'arrière orléanais se voit siffler une faute offensive sur l'action suivante alors qu'il semblait avoir obtenu un 2+1. Drake Diener réussit un nouveau lay-up mais une pénétration de Jahmar Young permet finalement aux Orléanais de regagner les vestiaires avec 8 points d'avance : 42-34


Ayant besoin d'une victoire de 16 points, l'OLB a fait la moitié du chemin après 20 minutes de jeu. Cependant, le club devra également espérer un réveil de Belgrade face au Cajasol de Séville : les Serbes sont en effet menés chez eux 36-46 à la mi-temps. Pour le moment, l'OLB n'a rien à se reprocher, dominant dans tous les secteurs de jeu : à 2 points (63% contre 44%), à 3 points (35% contre 22%), au rebond (24 prises à 15), ou encore à la passe (11 à 6). La clé de ce match en 2ème mi-temps sera surement la réussite aux tirs des Italiens qui continuent pour le moment de s'entêter à tirer derrière la ligne des 6m75 malgré leur 4 sur 18 ! Individuellement, Brian Greene est le meilleur marqueur orléanais avec 11 points à 5 sur 7 aux tirs. Aucun autre joueur ne se dégage de ce groupe, montrant finalement une très belle prestation collective avec l'ensemble des pros de l'OLB qui ont apporter leur écot. Coté Italien, la situation est opposée avec une équipe qui se repose uniquement sur Drake et Travis Diener : le premier signe 13 points à 5 sur 8 aux tirs, 3 rebonds et 2 interceptions tandis que le second compile 12 points à 5 sur 10 aux tirs et 3 passes décisives.


3ème quart-temps :
Les Orléanais repartent sur une très bonne dynamique, avec encore une fois Brian Greene qui marque 5 points en 2 possession, et Fernando Raposo qui obtient le panier plus la faute. Relégués à 13 points, les locaux comptent sur Drake Diener qui marque un shoot à 3 points très compliqué en fin de possession. Nando Raposo obtient un autre and one (même si le joueur manque encore le lancer-franc qui en découle) et Maël Lebrun continue d'être parfait au tir avec un 2ème tir à 3 points réussi, mettant l'OLB 16 points devant, soit le score qu'il lui faudrait pour se qualifier ! Si Sassari marque beaucoup de lancers-francs, Orléans continue son festival offensif avec des lay-ups de Marco Pellin et de Brian Greene, ainsi qu'un 3 points de Caleb Greene : 61-44 après 26 minutes de jeu. Coté Italien, c'est toujours les cousins Diener qui portent leur équipe, avec 2 nouveaux paniers (37 points marqués par les 2 joueurs sur les 48 de l'équipe!) dont une contre-attaque conclue après une mauvaise remise en jeu de Jahmar Young. Le public pousse son équipe, permettant à Travis Diener de se transcender et de marquer 2 nouveaux tirs intérieurs compliqués. Heureusement, Jahmar Young refroidit la salle avec 3 tirs consécutifs dont 2 derrière la ligne à 3 points ! A 10 minutes de terme, l'OLB mène de 14 points dans la salle du second du championnat Italien... A noter que les 2 cousins Diener sont tous 2 à plus de 20 points ce soir. Du coté de l'autre match du groupe H, la situation n'a pas bougé avec Séville qui mène 52-61 à la fin du 3ème quart-temps.

4ème quart-temps :
Drew Viney marque ses lancers-francs tandis que Drake Diener réussit son lay-up. Sassari renforce sa défense pour tenter un come-back de fin de match, mais Caleb Green clôt une période de 2 minutes sans panier marqué sur un tir à 3 points (sur la 6ème passe décisive de Chris Hill) ; 17 points d'avance 57-74 à 7 minutes de la fin du match tandis que le coach italien Romeo Sacchetti prend un temps mort. Les joueurs orléanais continuent de jouer incroyablement, avec un 3 points de Brian Greene. Bootsy Thornton de son coté fait chou blanc avec un 0 sur 10 aux tirs. Après une ficelle de Chris Hill et 2 lancers-francs de Drew Viney, l'OLB mène même de 23 points 59-82 ! Si 2 tirs à 3 points de Drake Diener et Giacomo Devecchi font mouche, Chris Hill rentre un 3 points avec de la réussite, 65-87 à 3min45 du terme. Dans l'autre match, Belgrade refait son retard et revient à 4 points à la moitié du dernier quart-temps... Avec 22 points d'avance, les Italiens ont désormais compris qu'ils ne gagneront plus et font sortir Drake et Travis Diener. Il leur suffisait pourtant d'une victoire ce soir pour se qualifier ! Après un dunk de Tony Easley, l'OLB continue sa marche en avant avec un lay-up de Chris Hill et un shoot mi-distance Brian Greene, 93-69 à 1 minute de la fin du match, et enfin 95-71 après 2 derniers lancers-francs de Marco Pellin !

Quelle victoire exceptionnelle des Orléanais qui ont fait leur part du boulot en l'emportant de plus de 16 points sur le terrain de Sassari !! Malheureusement, les joueurs de Philippe Hervé ne sont pas récompensés de leurs efforts avec Séville qui l'emporte finalement de 6 points sur le parquet de Belgrade, malgré un retour des Serbes à 3 points à 1 minute du terme... L'OLB peut malgré tout être très fière de sa prestation, ayant montré beaucoup de volonté, de courage et de brio ce soir. Même si elle est cruelle, cette victoire prouve une bonne fois pour toute que cette cuvée a véritablement un coup à jouer cette saison en Pro A .

Les statistiques de la soirée sont assez éloquentes : 55% aux tirs pour les Français contre 40% pour les italiens (dont 7 sur 31 à 3 points), 24 passes décisives à 11, et une domination totale dans la raquette avec 40 rebonds à 28 ! L'intérieur Tony Easley qui avait dominé la première manche a été inexistant à l'image de toute l'équipe hormis Travis et Drake Diener. C'est bien simple, les 2 cousins ont marqué 48 points sur les 71 de leur équipe (27 points à 10 sur 16 aux tirs, 5 rebonds, 2 passes, 2 interceptions pour Drake, 21 points à 9 sur 18, 3 rebonds, 4 passes, 4 turnovers pour Travis), le 3ème marqueur étant Michal Ignersky avec seulement 6 points ! Coté Orléanais, 5 joueurs ont une évaluation d'au moins 14 :

- Brian Greene et ses 23 points à 10 sur 16, 4 rebonds, 2 interceptions et 4 passes, sans compter un +31 pour l'OLB quand il était sur le terrain !

- Chris Hill et ses 13 points, 8 rebonds et 6 passes

- Caleb Green et ses 15 points à 3 sur 3 à 3 points, 3 rebonds et 3 passes

- Marc-Antoine Pellin et ses 8 points à 75%, 3 rebonds et 8 passes

- Maël Lebrun et ses 8 points à 100% et 7 rebonds

Sans oublier Jahmar Young et ses 14 points dans les moments chauds, ou encore le nouveau venu Drew Viney qui s'est déjà parfaitement intégré avec 7 points et 6 rebonds en 17 minutes.


Résumé : Florian Boukobza


Marc-Antoine Pellin :
On a bien suivi notre progression. Ce soir on n'a pas eu des trous comme d'habitude. Tout le monde a apporté sa pierre à l'édifice, c'est vraiment une victoire d'équipe. On a été agressif, on n'est pas loin d'avoir fait le match parfait. On a respecté ce que le coach nous a dit, en 2ème mi-temps on a joué beaucoup plus dur et ils ont craqué. On voit que Drew Viney a un bon QI basket, c'est facile de communiquer avec lui en défense, je suis impressionné de ce qu'il a fait. Il faut que l'on reste sur cette mentalité là et qu'on l'emporte ce week-end à Poitiers. La qualification, on l'avait perdu avant, et il faut l'accepter.



Philippe Hervé :
L'équipe a fait plus que le métier, parce que c'est une très très grosse performance, de la même veine que ce que l'on avait fait il y a 3 ans en l'emportant à Trévise pour se qualifier en Euroleague. Une énorme performance d'une équipe atypique. On a globalement raté notre match en tant qu'équipe à domicile face à Séville, c'est le seul regret que j'ai. Vu la difficulté que l'on a eu cette saison à se mettre en place et à mettre tout le monde dans le même ordre d'idée, c'était un peu trop tôt pour aller dans le last 16. Il faut mesurer l'exploit ce soir. Bravo à Séville. Drew Viney a seulement un entrainement avec l'équipe et 17 minutes de match : on a un garçon intelligent qui a vite compris ce qu'on attendait. Il va falloir gérer la frustration, il faut décrocher une victoire face à Poitiers qui pourrait nous permettre d'intégrer le top 8 du championnat.

Statistiques du match

Dinamo Sassari

Joueur

Pts Rbds Pass.d. Eval Min.

BINETTI MICHAEL

 0

 0

 0

2

LAGUZZI GUILLERMO

 0

 0

 0

 0

0

DEVECCHI GIACOMO

 5

 1

 1

 4

11

THORNTON BOOTSY

 5

 6

 3

 6

33

IGNERSKI MICHAL

 6

 2

 0

 7

18

DIENER TRAVIS

 21

 3

 4

 19

35

SACCHETTI BRIAN

 1

 0

 -1

14

SPISSU MARCO

 0

 0

 0

 0

0

DIENER DRAKE

 27

 5

 2

 28

36

VANUZZO MANUEL

 0   

 2

 1

 1

17

SAMOGGIA JACOB

 0

 0

 0

 0

0

PINTON MAURO

 0

 0

 0

 -1

3

DILIEGRO DANE

 1

 2

 0

 1

8

EASLEY TONY

 4

 4

 0

 0

23

Orléans Loiret Basket 

Joueur

Pts Rbds Pass.d. Eval Min.

Jahmar YOUNG

 14

 2

 1

 7

18

Drew VINEY

 6

 0

 11

17

Brian GREENE

 23

 4

 4

 22

32

Maël LEBRUN

 8

 7

 0

 15

28

Fernando RAPOSO

 7

 4

 1

 6

12

Antoine EITO

 0

 2

 1

 3

6

Marc-Antoine PELLIN

 8

 3

 8

 14

29

Caleb GREEN

 15

 3

 3

 16

30

Murat KOZAN

 0

 0

 0

 0

0

Chris HILL

 13

 8

 6

 23

28

Nos partenaires

Précédent
Suivant