Orléans Loiret Basket - Le Mans - Championnat

Avant-match

Samedi 20 avril 2013 à 20h00, l'OLB enchaine un nouveau match décisif en vue des play-offs avec la réception du Mans Sarthe Basket au Palais des Sports.

Le MSB réalise une belle saison, occupant la 4ème place du championnat avec 16 victoires et 11 défaites. Cependant, après une première partie de saison très réussie (10 victoires en 15 matchs), la phase retour s'avère plus compliquée avec 6 victoires en 12 matchs. Le club reste toutefois sur une victoire 63-59 face à Dijon, concurrent direct de l'OLB.

Le Mans a subi un mois de février mouvementé avec les départs de Khalid El-Amin et d'Andrew Drevo, et les arrivées du meneur de jeu Darius Washington et de l'ailier Marko Keselj. Les 2 joueurs ont tout de suite pris place au sein du 5 de départ, le poste 1 marquant les esprits avec 9 matchs à 16,9 points, 3,9 rebonds, 3,4 passes et 2,4 interceptions de moyenne. L'extérieur Pape Sy (10,1 points, 3,9 rebonds) et les intérieurs Joao Paulo Batista (10,7 points, 5,7 rebonds) et Victor Cuthbert (10 points à 54%, 4,1 rebonds, 2,4 passes) sont les 3 autres Manceaux en double figure.

A l'aller, Orléans enchainait une 3ème défaite en 3 matchs, sur le score de 71-64. L'équipe avait réussi à revenir au contact des Manceaux après une première mi-temps désastreuse (45-23 après 17 minutes de jeu) mais n'avait jamais pu les dépasser. 3 Orléanais s'étaient mis en valeur avec un score de 15 ou 16 d'évaluation : Brian Greene (15 points à 60%, 3 rebonds, 2 passes), Maël Lebrun (8 points à 75%, 6 rebonds, 4 interceptions) et Caleb Green (9 points à 57%, 8 rebonds, 4 passes et et 2 interceptions mais 4 balles perdues). Mais en face, Pape Sy (9 points, 7 rebonds et 2 passes), Joao Paulo Batista (12 points, 4 rebonds, 4 passes), Charles Kahudi (11 points, 4 rebonds, 3 passes), ou encore Khalid El-Amin (12 points, 2 rebonds) avaient été plus forts. Enfin, les Sarthois avaient été éliminé dès la saison régulière d'Eurocup, finissant 3ème de son groupe avec 2 victoires pour 4 défaites.

Une nouvelle fois, les Orléanais auront fort à faire pour arracher leur qualification en play-offs, mais les défaites conjuguées de Paris et de Dijon laissent toutefois un peu d'air aux joueurs avant les rencontres tout autant décisives face à Cholet et Paris !

Avant match : Florian Boukobza

Résumé du match

Le 5 de départ de ce match face au Mans capital dans la course au Play-offs : Brian Pamba, Chris Hill, Torrell Martin, Brian Greene et Terence Dials.

1er quart-temps :
Cam Long trouve J.P. Baptista qui marque facilement dans la surface. Le scoreur manceau impose sa marque à mi-distance avant que Chris Hill ne dépose un premier lay-up pour l'OLB. Terence Dials réalise un bon mouvement au poste puis dépose le ballon tout en finesse dans l'arceau après rebond offensif. Le match se joue sur un rythme élevé, et Bryan Pamba délivre une passe à Terence Dials pour son 3ème panier consécutif, l'OLB passe devant 8-6 après 3 minutes de jeu.
Cependant, un 3 points de Cam Long intenable en ce début de match, des incursions rapides dans la raquette et des shoots mi-distance percutants du Mans leur permettent de réaliser une série de 7-0 en 1min30, puis 10-0 après un 3 points de Pape Sy : 8-16 à 4min30 de la fin du quart-temps. Un and one de Chris Hill et un 3 points de Brian Greene étouffent le feu, d'autant que Chris Hill revient à la charge avec un floater au buzzer d'une possession pourtant mal embarquée.
Le second pull-up jumper mi-distance de Darius Washington fait mal aux Orléanais, mais Fernando Raposo ne manque pas un lay-up malgré la prise à 2. Une très bonne combinaison entre Darius Adams et Brian Greene donne l'occasion à l'ailier américain de monter au dunk ligne de fond, et 2 lancers-francs de Darius Adams permettent à l'OLB de reprendre les devants in-extremis avant la fin du quart-temps : 21-20.

2ème quart-temps :
Le quart-temps débute idéalement pour l'OLB avec un tir à 3 points immédiat de Brian Greene, une superbe claquette dunk de Darius Adams, puis une attaque mancelle repoussée au-delà des 24s. La machine orléanaise est parfaitement huilée, et Maël Lebrun délivre une passe décisive pour un tir en se retournant de Brian Greene : 28-20 après 12min de jeu. Cam Long et Maël Lebrun se répondent à 3 points. L'OLB nous livre un superbe jeu en attaque et une défense intense tandis que Darius Adams réalise 2 interceptions.
Une mésentente orléanaise au rebond offensif d'un lancer-franc permet toutefois au Mans de revenir à 5 points, 33-28 à la moitié du quart-temps. Chris Hill réussit un somptueux step-back jumper, Darius Washington tente le même sur la possession suivante mais il le manque. Antoine Eito à 3 points recreuse un écart de 10 points pour Orléans à 4 minutes de la mi-temps...
Et Brian Greene lui aussi à 3 points porte l'écart à +13. Si l'OLB propose toujours une belle intensité en défense, l'équipe va commettre quelques erreurs en attaque qui l'empêchent de prendre le large. Marko Keselj marque à 3 points mais une nouvelle tentative concluante de Chris Hill à l'intérieur permet à l'OLB de conclure ces 20 premières minutes sur le score de 45 à 33.

L'OLB a accompli une superbe 1ère mi-temps avec un jeu bien léché en attaque et une défense qui a fait la différence dans le 2ème quart-temps. L'équipe domine pour le moment au pourcentage aux tirs (54% à 44%) et aux rebonds (20 à 15). On peut noter les 13 points et 5 rebonds de Brian Greene, les 10 points et 2 passes de Chris Hill, ou encore les 7 points et 4 rebonds de Maël Lebrun. En face, Le Mans s'est principalement reposé sur Cam Long (13 points, 2 interceptions, 2 passes).

3ème quart-temps :
J.P. Baptista qui trainait dans la raquette orléanaise récupère le rebond offensif et marque les 2 premiers points de la 2ème mi-temps. Le jeu devient difficile pour l'OLB avec Le Mans qui redouble d'efforts dans son pressing et qui empêche les Orléanais de développer leur jeu en attaque. Marko Keselj plante un 3 points puis Cuthbert Victor claque un dunk qui ramène le MSB à 6 points, 46-40 après 24 minutes de jeu. Désormais, les shoots orléanais ne veulent plus rentrer, et Le Mans repointe rapidement à 2 points après un tir mi-distance de Pape Sy et une claquette de J.P. Batista à la moitié du quart-temps.
Après un temps mort de Philippe Hervé, Torrell Martin envoie un 3 points dans l'arceau, le premier panier orléanais depuis le retour des vestiaires. 3 lancers-francs et un lay-up en force de Pape Sy remettent finalement les 2 équipes à égalité 49 partout. Cam Long marque à longue distance mais Fernando Raposo claque un dunk rageur dans la raquette et un 3 points de Torrell Martin déclenché en un éclair redonne un peu d'air aux Orléanais. Cependant, les nombreux rebonds offensifs du Mans font mal, et Henri Kahudi marque en 2ème chance, faisant repasser devant les joueurs oranges à la toute fin du quart-temps, 54-55.

4ème quart-temps :
Torrell Martin marque de nouveau derrière la ligne des 6m75. Brian Greene met un shoot de 5 mètres malgré la bonne défense de son vis-à-vis. Une grosse défense de Fernando Raposo lui permet de prendre la balle à J.P. Batista, et Torrell Martin laissé seul à 3 points marque une nouvelle banderille avant de monter au lay-up sur une contre-attaque. Le momentum est orléanais ! En face, Le Mans voit le match filer et force son jeu à l'image du tir de Darius Washington qui ne touche que la planche. Torrell Martin en remet une couche avec un nouveau tir réussi sur la 5ème passe décisive de Chris Hill, 66-57 à 6 minutes du terme. Brian Greene qui pique la balle à Marko Keselj, ce dernier qui fait un air-ball, Torrell Martin qui obtient (et réussit) 3 lancers-francs sur un tir plein de malice…
La dynamique est clairement en faveur de l'OLB ! 69-57 à la moitié du quart-temps. Fernando Raposo dégage le ballon de la raquette orléanaise après 3 tentatives manquées des Manceaux. La balle a choisi son camp avec sur la possession suivante 2 claquettes mancelles qui roulent sur l'arceau sans rentrer. Enfin, Pape Sy marque à 3 points, 71-60. Un and one de Darius Washington remet le doute chez les Orléanais en ramenant l'équipe à 10 points. Mais l'OLB reprend des points aux lancers-francs et récupère des rebonds offensifs ; un 3 points de Torrell Martin donne même 16 points d'avance aux Orléanais à 35 secondes de la fin du match !
Le match est plié, et c'est finalement le jeune Valentin Mukuna qui clôturera le score du match sur un dunk en contre-attaque : 83-67 !

Après s'être fait peur dans le 3ème quart-temps, l'OLB a su repartir de l'avant et conclure ce match en beauté, sous l'impulsion d'un Torrell Martin des grands soirs (22 points à 5 sur 8 à 3 points, 4 rebonds, 2 passes). Le club a pu une nouvelle fois compter sur Brian Greene (15 points, 7 rebonds) et Chris Hill (14 points, 6 passes). A noter également les 9 points, 5 rebonds et 2 passes de Maël Lebrun. Long Cam termine meilleur marqueur manceau avec 15 points à 6 sur 13, mais la meilleure évaluation de l'équipe revient à Joao Paulo Batista (6 points, 10 rebonds, 3 passes). L'ensemble des Sarthois a shooté à seulement 39% (dont 6 sur 24 à 3 points), un pourcentage bien insuffisant face au 53% orléanais, même s'ils se sont bien rattrapés au rebond (38 prises à 32 au final).

Résumé : Florian Boukobza

Torrell Martin :
C'est une grosse victoire, nous devions l'emporter à domicile. Dans le 4ème quart-temps, je suis juste resté agressif et mes coéquipiers ont su me faire les bonnes passes. Le but est toujours le même : gagner le match puis se concentrer sur le prochain. C'est au niveau athlétique que je peux aider l'équipe.

JD Jackson :
On était dans nos baskets seulement dans le 3ème quart-temps. C'est compliqué face à Orléans, l'équipe a récupéré ses cadres. Dans le 4ème quart-temps, on a eu un manque de lucidité qui nous coute beaucoup. Orléans est très organisé défensivement. On cherchait le match référence à l'extérieur, ce n'est pas évident d'aller en play-offs sans savoir gagner à l'extérieur. Orléans n'a pas craqué quand on est repassé devant, ils ont bien réagi derrière le temps-mort. Orléans est une grosse éuipe, ils ont fini 3ème l'année dernière, ce n'est pas une surprise s'ils ne craquent pas chez eux.

Pape Sy :
A partir du moment où on joue un seul quart-temps à l'extérieur, je ne vois pas comment on peut gagner. Tant qu'on était bien en place, ils ne pouvaient rien faire, et si on reproduisait ça sur un match il n'y aurait pas photo. C'est toujours difficile à l'extérieur de gagner un match dans le dernier quart-temps. Tout le monde a envie de faire les efforts les uns pour les autres, mais il faut le faire dans le bon ordre, et dès le début du match. Orléans est bien en place, c'est une équipe difficile à jouer car ils ferment bien la raquette et développent leur jeu en contre-attaque. On a montré dans le 3ème quart-temps qu'on pouvait les arrêter donc ce soir on est frustré.

Philippe Hervé :
On essaie de faire comprendre au groupe que défensivement il faut qu'on franchisse un palier, sinon on n'y arrivera pas. Pour l'instant on arrive à le faire à domicile, donc c'est bien que l'on ait construit cette victoire sur une base solide, surtout dans le 4ème quart-temps. On n'était un peu sans rythme dans le 3ème quart-temps, il a fallu prendre un temps mort, et dès qu'on a trouvé un joueur dans le rythme, on l'a ciblé, tout le monde était prêt à jouer pour lui. Il nous reste une semaine pour être calé sur le jeu que l'on avait il y a 3 semaines ; ce soir ça ne s'est pas vu qu'il y avait 2 joueurs arrivés il y a 12 jours. On va faire une petite coupure avant de s'engager dans le sprint final. La performance qui est la notre aujourd'hui, compte tenu du contexte, est une performance à minima équivalente à ce que l'on a fait quand on était dans le top 4 ou qu'on allait en finale.
 

Statistiques du match

Orléans Loiret Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Adams Darius
 2  1  3  3
Martin Torrell
 22  4  4  23
Greene Brian
15   7  0  13
Lebrun Maël
 9  4  2  15
Raposo Fernando
 6  5  0  11
Eito Antoine
 6  2  4  10
Kozan Murat
 0  0  -1
Gabsi Anis
 0  0  0  -1
Hill Chris 14 1 6 15
Dials Terence
 6  2  1  5
Pamba Bryan  1  3  1  0

Le Mans Sarthe Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Koffi Alain
 3  0  4
Washington Darius
 14  1  2  5
Victor Cuthbert
 6  7  0  6
Sy Pape
 13  1  0  6
Issa Dounia
 0  7  1  10
Batista Joao Paulo
 6  10  3  15
Kahudi Henri
 2  2  0  1
Mendy Kevin
 0  0  0
Long Cam
 15  1  3  14
Keselj Marko  9  2  0  2

Photos du match

  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans

Nos partenaires

Précédent
Suivant