Orléans Loiret Basket - Limoges - Championnat

Avant-match

Samedi 9 Février 2013 à 20h00, l'OLB reçoit Limoges au Palais des Sports, pour le compte de la 19ème journée de Pro A.

Lors du match aller qui s'était déroulé le lendemain de Noël, les Orléanais avaient particulièrement souffert, avec une adresse en berne et des difficultés dans la raquette (10 sur 31 à 2 points et 17 rebonds captés de moins que son adversaire). Du coup, l'équipe n'avait jamais réussi à combler son retard accumulé dès le 1er quart-temps, avec un score final de 75 à 64. Chris Hill avait réalisé un match complet (14 points à 3 sur 3 à 3 points, 3 rebonds, 2 passes en 23 minutes), mais ça n'avait pas suffit face au collectif limougeaud.

Depuis ce match, le CSP n'a remporté qu'une victoire en 4 matchs, se retrouvant relégué dans le dernier tiers du classement avec 7 victoires pour 10 défaites. Limoges n'a toutefois pas joué le week-end dernier, son choc face à Chalon étant décalé au Mardi 12 Février.

Nobel Boungou Colo et Kyle McAlarney sont toujours les meilleurs marqueurs limougeauds mais leurs stats sont en baisse par rapport au début de saison (10,6 points à 42% et 4,6 rebonds pour l'ancien Orléanais et 10,4 points à 47% pour l'Américain). Le meneur Brad Wanamaker a lui pris davantage de responsabilités (9,6 points à 48%, 3,8 rebonds, 3,1 passes), tout comme les dernières recrues Jon Brockman (8,9 points, 9,4 rebonds) et Trent Plaisted (8,3 points, 5,5 rebonds) qui permettent désormais au club de disposer d'une raquette très solide.

Charge aux Orléanais de faire oublier la défaite frustrante de Samedi dernier face au Havre, et refaire un pas en avant vers le top 5 du championnat !

 

Résumé du match

En l'absence de Marc-Antoine Pellin, Chris Hill occupera la mène tandis que Jahmar Young, Maël Lebrun, Brian Greene et Fernando Raposo complèteront le 5 de départ pour affronter Limoges.

1er quart-temps :
Si Frejus Zerbo marque les premiers points du match sur lancers-francs, c'est Brian Greene qui réussit le 1er tir à 3 points, sur une bonne passe de Chris Hill. Jahmar Young n'est pas en phase avec son shoot et manque 3 tirs ouverts, à 3 points, mi-distance et courte distance. Il se rattrape un peu plus tard avec un superbe tir primé au buzzer de la possession. De l'autre coté du terrain, la défense fait bloc et pousse même les Limougeauds au-delà des 24 secondes. A la moitié du quart-temps, Orléans mène 8 à 4. Le jeu est très intense, et l'OLB commence à manquer de solutions en attaque. Le salut orléanais passe par Chris Hill qui fait ficelle à 3 points, puis par Brian Greene qui exécute un step back jumper qui touche à la perfection, et le club reprend 6 points d'avance à 2 minutes de la fin de la mi-temps. Kyle McAlarney et Brad Wanamaker ramènent les leurs à 2 points mais Jahmar Young aura le dernier mot avec 2 lancers-francs suite à une faute au buzzer du quart-temps : 18-14 pour l'OLB.

2ème quart-temps :
Drew Viney réussit son lay-up avec un geste vif pour éviter le contre, mais Limoges va prendre l'ascendant avec plusieurs paniers dans la raquette. Maël Lebrun rentre son tir primé pour redonner 5 points d'avance à l'OLB, 25-20 après 13 bonnes minutes de jeu. Après ne pas avoir tenté le moindre tir à 3 points dans le premier quart-temps, le CSP -pourtant dominateur dans la raquette- force désormais ses tirs derrière la ligne des 6m75. L'OLB se fait chiper plusieurs fois la balle au rebond défensif de lancers-francs manqués, et Sambou Traore en profite pour réussir une claquette. Une belle passe dans le timing de Maël Lebrun pour Fernando Raposo permet à ce dernier de dunker facilement dans la raquette limougeaude, 27-24 à 4 minutes de la pause. Seulement, Kyle McAlarney va faire basculer le score avec 2 shoots longues distances, obligeant Philippe Hervé à prendre un temps mort. La situation se complique d'autant plus quand Nobel Boungou Colo ajoute un nouveau tir à 3 points, et Jon Brockman un tir en tête de raquette. L'OLB est sans solution, le club essaye de passer à l'intérieur par Brandon Hunter mais ses tentatives sont toutes manquées. Kyle McAlarney enfonce le clou avec un nouveau tir à 3 points tandis que Brad Wanamaker s'infiltre facilement dans la raquette orléanaise, Limoges mène désormais 28-39 ! Toutefois, un lay-up au buzzer de Chris Hill remet in-extremis les Orléanais sous la barre des 10 points : 30-39.

L'OLB a souffert durant ce 2ème quart-temps, bien cerné par la défense limougeaude (31% aux tirs, 4 sur 15 à 3 points, 9 rebonds captés en moins) et assailli (10 sur 17 aux tirs) par son adversaire. Brian Greene a été l'Orléanais le plus complet avec 7 points à 50%, 3 rebonds, 2 passes et 2 interceptions. En face, la raquette a déjà fait énormément de dégât avec Trent Plaisted (8 points à 100%, 5 rebonds) mais surtout Jon Brockman (8 points et déjà 11 rebonds !).

3ème quart-temps :
Malgré une bonne volonté évidente, l'OLB n'arrive pas à rattraper son retard à cause d'une adresse toujours aussi fuyante. Alors que les Orléanais manquent 3 tirs à 3 points bien ouverts, Nobel Boungou Colo s'infiltre dans la raquette et réussit un lay-up tout en finesse, 32-43 après 4 minutes dans ce quart-temps. A la moitié du quart-temps, Orléans n'a toujours pas mis le moindre panier, échouant dans tous les types de tir. De son coté, Brad Wanamaker se permet une passe aveugle pour Sambou Traore qui porte le score à 32-45 pour les visiteurs. C'est le moment que choisi Jahmar Young pour réussir le premier panier orléanais du quart-temps... Certainement le tir le plus dur tenté par les Orléanais depuis le retour des vestiaires ! Antoine Eito à 3 points remet Orléans à 8 points, 37-45. Le jeu s'emballe, Kyle McAlarney marque à son tour derrière la ligne des 6m75, puis Brian Greene lui répond, Jon Brockman enchaine avec un and one… Et c'est finalement l'OLB qui lâche prise avec une maladresse infernale aux lancers-francs (7 sur 14 ce soir...). Kyle McAlarney crucifie les Orléanais avec un tir à 3 points au buzzer de la possession. Heureusement, Antoine Eito fait mouche à son tour, et un joli mouvement au poste de Jahmar Young ramène de nouveau l'OLB à 8 points... Mais c'est bien Limoges qui va conclure ce quart-temps en beauté avec une banderille à 3 points de Brad Wanamaker... 46-57, 10 minutes restantes à jouer.

4ème quart-temps :
Nobel Boungou Colo réussit un petit lay-up avec la planche, il enchaine avec un floater tandis qu'Orléans continue de se retrouver sur la ligne des lancers-francs, mais sans améliorer son adresse dans cet exercice qui stagne à 50%. Chris Hill sur un 3 points en jeu rapide ramène l'OLB à 10 points à 6min30 du terme. Cependant, Nobel se retrouve seul sous le panier suite à un oubli défensif, puis Limoges réussit plusieurs tirs en toute fin de possession, et l'écart devient considérable : 52-67. Un and one de Jahmar Young sur un reverse lay-up et un 3 points de Maël Lebrun ramènent alors les hommes de Philippe Hervé sous les 10 points, et le Palais des Sports y croit de nouveau, 58-67 ! Une interception de Jahmar Young et un tir de 7 mètres de Chris Hill plus tard, l'OLB est revenu à 7 point, 61-68 à 3 minutes de la fin. Brian Greene marque à l'intérieur grâce à une bonne entente avec Chris Hill, et un contre en phase descendante sur la tentative de tir de Drew Viney rapprochent même les Orléanais à 3 points seulement ! Drew Viney se fait encore remarqué avec un contre énorme sur Kyle McAlarney, mais Chris Hill manque l'occasion d'égaliser, 65-68 à 1 minute du terme. S'en suit une possession folle où l'OLB va manquer 4 occasions dont 2 tirs à 3 points ouverts et un lay-up qui semblait très jouable. Kyle McAlarney met ses 2 lancers-francs à 29 secondes de la fin, et la possession orléanaise suivante va être une redite de la précédente avec encore un tas d'occasions manquées (2 tirs à 3 points et une claquette dunk) qui fait hurler le Palais des Sports. Il est désormais trop tard pour l'OLB, et Limoges l'emporte 67-72 malgré un lay-up au buzzer de Brian Greene.

Malmenés et au bord de la rupture, les Orléanais y ont cru jusqu'au bout et ont failli par la même occasion créer l'exploit avec un retour de 15 points d'écart en à peine 5 minutes. Malgré un 34% d'adresse, un 10 sur 32 à 3 points, un piteux 11 sur 21 aux lancers-francs, et 50 rebonds laissés à son adversaire, il n'aura finalement manqué qu'un tir réussi aux Ligériens pour égaliser dans la dernière minute du match. Brian Greene (14 points, 7 rebonds, 3 passes, 2 interceptions) et Chris Hill (14 points, 3 rebonds, 6 passes) ont été les 2 hommes clés du dispositif orléanais, tandis que le CSP a pu compter sur une bonne prestation de ses 5 joueurs cadres, à commencer par Jon Brockman exceptionnel au rebond (15 points, 18 rebonds !!). Kyle McAlarney et ses 18 points, son 4 sur 6 à 3 points et ses nombreux paniers en fin de possession aura été le facteur X de cette soirée.

Résumé : Florian Boukobza

Nobel Boungou Colo :
3 matchs à Orléans et je gagne encore, ça fait plaisir, c'était un petit objectif que j'avais dans la tête. Orléans a super bien commencé, et dans leur salle ils prennent vite l'euphorie. On a su recoller petit à petit et reprendre l'avantage avant la mi-temps. A la fin, on a eu des petits moments de doute, Orléans a bien poussé. On a réussi à jouer correctement, on a bien défendu, on a fait comme on a pu mais on a réussi globalement à les bloquer. Tout le monde a apporté à l'équipe. C'est une victoire très importante, on recolle avec nos adversaires directs.

Antoine Eito :
Les raisons de la défaite sont simples : le rebond et l'adresse. Il faut que l'on réussisse à être adroit. C'est dur mais maintenant il faut que l'on regarde de l'avant : Strasbourg et la Leaders Cup.

Chris Hill ;
On a manqué de défense dans le 2ème quart-temps. On est déçu, c'est sûr, on était juste un peu court. On a toujours cru que l'on pouvait gagner, même dans le 4ème quart-temps. On va continuer avec le même esprit, du travail, on a une très grande opportunité avec la Leaders Cup qui arrive.

Panagiotis Giannakis :
Nous avons montré un bon visage ce soir, beaucoup d'intensité, d'agressivité. On n'a pas baissé les bras, on a bien progressé dans notre jeu. Notre défense nous a demandé beaucoup de concentration, il y a l'aspect physique mais aussi psychologique de penser à tout ce qu'on doit faire. C'est une raison du retour orléanais malgré les 16 points d'avance. Tous les joueurs ont apporté des choses ce soir, ça a joué quand on était fatigué en fin de match. On a besoin de ce type de match, où on se forge le caractère. Quand Orléans est revenu à 3 points, on n'a pas perdu notre concentration. Jon Brockman est un joueur d'équipe qui se bat sur tous les ballons. C'est un exemple pour tous les joueurs.

Philippe Hervé :
34% d'adresse, ça n'aide pas, c'est sûr. Globalement, on a la même physionomie qu'au match aller. Limoges est une équipe atypique avec une grosse densité athlétique, et nous ce n'est pas notre point fort, nous c'est la mobilité. On a dû faire beaucoup d'efforts car on était en déficit physique 80% du temps, on l'a surement payé au niveau de l'adresse. C'est frustrant mais je trouve que le groupe a fait le maximum compte tenu des événements. On a subit l'espace de 10 minutes (dans le 2ème quart-temps), car dans le reste c'était pas mal, qui plus est avec nos caractéristiques et celles de Limoges. Il ne faut pas que l'on commence à avoir des regrets. Il faut avancer, avec le groupe en l'état.
 

Statistiques du match

Orléans Loiret Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Jahmar YOUNG  12  3  2  6
Murat KOZAN
 0  0  0  0
Brian GREENE  14  7  3  17
Maël LEBRUN  6  4  1  4
Fernando RAPOSO  5  6  0
Antoine EITO  10  0  2  6
Tony EHIMEGBE         0  0  0  0
Drew VINEY
 8  1  9
Chris HILL
14   3  6  11
Brandon HUNTER
 2  4  1  3
Bryan PAMBA
 0  0  0  0

CSP Limoges

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Gomis Joseph
 0  2  4  -2
Traore Sambou
 6  2  0  3
Plaisted Trent
 8  9  0  14

       
Wanamaker Brad
 8  6  6  13
McAlarney Kyle
18   2  1  16
Tsamis Angelos
 0  0  0  -1
Zerbo Fréjus
 2  2  0  3
Brockman Jon
 15  18  1  27
Boungou Colo Nobel
 15  5  0  11
Evtimov Vasco
 0  0  0  0

 

Photos du match

  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges
  • Olb_Limoges

Nos partenaires

Précédent
Suivant