Orléans Loiret Basket - Roanne - Championnat

Avant-match

Samedi 27 octobre 2012 à 20h00, l'OLB essaiera de débloquer son compteur victoires en affrontant Roanne au Palais des Sports.
La saison dernière a été très difficile pour la Chorale de Roanne qui avait très mal entamé la première partie de saison, se défaisant même de son entraineur emblématique Jean-Denys Choulet. Pourtant, l'équipe a su rebondir pour finalement arracher une place en Play-offs avec une 7ème place au championnat.

Durant l'intersaison, le club a effectué un vrai chamboulement dans son effectif, avec les départs de tous ses joueurs majeurs de l'an dernier : Dylan Page, John Holland, Rashad Wright, Souleyman Diabate, Philippe Braud... Le coach Luka Pavicevic est reparti d'une feuille blanche pour composer son effectif : l'ancien capitaine orléanais Yohann Sangare occupera la mène, et on trouve également l'arrière danois Alan Voskuil passé par la LegaDue l'an passé, l'ailier expert de la Pro A William Gradit, et les intérieurs américains Matt Howard et Coleman Collins, venus tout droit du championnat d'Allemagne pour le premier et de Bosnie-Herzégovine pour le second. Dans cette équipe, l'arrière scoreur Pape Philippe Amagou (de retour à la maison après une pige à Nancy) jouera le rôle de 6ème homme de luxe tandis que Dusan Kecman et Victor Samnick apporteront leur expérience sur les postes 3 et 4 en sortant du banc, et que Ryan Reid (5 matchs joués l'année dernière avec les finalistes NBA de l'Oklahoma City Thunder) apportera ses 2m05 pour effectuer la rotation sur le poste de pivot.

Après 2 défaites dont une surprise à domicile face à Poitiers, la Chorale de Roanne s'est bien reprise le week-end dernier en l'emportant face au Paris-Levallois 74-65. C'est finalement sur son duo dans la raquette Coleman Collins (11 points, 10,7 rebonds) et Matt Howard (7,3 points, 6,3 rebonds en 20min) que le club s'appuie principalement, comme le prouve les 15 points et 13 rebonds du premier et les 11 points et 11 rebonds du second le week-end dernier. Pape Philippe Amagou (11 points, 3,7 rebonds), William Gradit (10,7 points, 3,7 rebonds) et Yohann Sangare (6 points, 3,3 rebonds, 3,7 passes) assurent également des prestations honorables.

Roanne avait bien réussi à l'OLB l'an passé, avec une victoire sur un score fleuve 82-50 à l'aller et une victoire à l'arrachée 69-66 après avoir passé un 15-2 dans le dernier quart-temps. Qualifié cette année en Eurochallenge, le club y a finalement renoncé pour des raisons financières.

L'OLB est au pied du mur ce week-end et devra impérativement mettre toutes les chances de son coté pour quitter cette position plus que délicate et prendre un peu d'air avant d'affronter Chalon sur Saône puis l'ASVEL !

Résumé du match

Le 5 de départ de ce match face à Roanne et comptant pour la 4ème journée de Pro A : Marc-Antoine Pellin, Maël Lebrun, Brian Greene, Caleb Green, et Fernando Raposo.
1er quart-temps :
C'est le néo-Roannais Yohann Sangaré qui délivre la première passe décisive de ce match pour Coleman Collins qui dunke dans la raquette. Les défenses très actives empêchent les 2 équipes de marquer et c'est finalement un lay-up en pénétration de Fernando Raposo qui ramène les 2 équipes à égalité 2-2 après déjà 3 minutes de jeu. Malgré beaucoup d'envie, les joueurs orléanais n'arrivent pas à trouver la mire. Heureusement, ils se rattrapent avec pas moins de 5 rebonds offensifs. Brian Greene chipe la balle à Matt Howard et conclue en contre-attaque, mais en face William Gradit réussit son 2ème tir extérieur. Une très belle contre-attaque a lieu, emmenée par les 2 dragsters Jahmar Young et Marco Pellin, mais l'OLB n'est pas en veine et plusieurs lay-ups roulent sur le cercle sans vouloir rentrer. De son coté, William Gradit continue d'engranger les points, permettant à son équipe de mener 13-6 après 7min de jeu. Caleb Green réussit un joli shoot retourné et Jahmar Young un 3 points, remettant en selle le club du Loiret, 14-11, 45 secondes plus tard. Cependant, c'est finalement Roanne qui va tirer profit de la fin du quart-temps, prenant même 10 points d'avance 21-11 grâce à 6 points de Victor Samnick et Ryan Reid.

2ème quart-temps :
2 tirs à 3 points consécutifs d'Alan Voskuil creusent instantanément l'écart à 11-27. Maladroit jusque là, Bambale Osby réussit son 1er panier au prix d'un bon mouvement sous l'arceau, puis capte un rebond offensif difficile pour engranger 2 nouveaux points. Cependant, seuls les tireurs extérieurs de Roanne trouvent la cible (6 sur 8 à 3 points contre 1 sur 9 pour les locaux), et l'OLB est obligé de trouver des solutions proches du panier, à l'image de ce gros dunk de Bambale Osby désormais omniprésent. Le score est alors de 19-35 à la moitié du quart-temps, avant que Maël Lebrun ne rentre le 2ème tir à 3 points de l'équipe orléanaise. Mais c'est bien Roanne qui fait la course en tête, l'OLB n'arrivant pas à contenir les attaquants adverses. Ryan Reid fait un gros match, réussissant un and one puis gobant un impressionnant rebond offensif avant de délivrer une passe décisive, 22-40 à 3min30 de la pause. Un dunk de Coleman Collins donne même 20 points d'avance aux visiteurs. Emaillé par de nombreux temps morts, le jeu l'est également par de multiples tentatives sur la ligne des lancers-francs. A ce petit jeu, Caleb Green s'en sort le mieux, avec 4 lancers-francs réussis. Le joueur enchaine avec un tir à 3 points puis une jolie passe pour Fernando Raposo. Si l'OLB semble redoubler d'intensité en défense, elle commet parfois de grosses bévues, comme ce boulevard laissé à Pape Philippe Amagou qui s'en va conclure au lay-up. Score à la mi-temps : 33-47 pour Roanne.

Après avoir été toujours autant en peine avec son adresse dans la première moitié du 2ème quart-temps (13/33 aux tirs durant toute la 1ère mi-temps, contre 17 sur 28 pour Roanne), l'OLB a réussi à réduire légèrement l'écart avant la mi-temps, lui permettant de croire encore à ses chances de victoire. Si Caleb Green a marqué 11 points et capté 2 rebonds, c'est le collectif roannais qui mène les débats avec 6 joueurs entre 6 et 8 points. Et si William Gradit a marqué 8 points dans le premier quart-temps, c'est bien Ryan Reid qui s'est le plus illustré durant ces 20 premières minutes.

3ème quart-temps :
De retour des vestiaires, Roanne est toujours autant insolent de réussite à longue distance, avec 2 nouvelles réalisations au delà des 6m75 pour William Gradit et Pape Philippe Amagou. L'OLB survit grâce aux lancers-francs obtenus par Caleb Green. A 37-57 pour Roanne, Marco Pellin réussit un 3 points qui est malheureusement compensé dans la seconde par un tir primé de William Gradit. 20 points d'écart après 4 minutes de jeu en 3ème période, puis 22 points une minute plus tard après une nouvelle frappe chirurgicale de William Gradit… Coté orléanais, c'est toujours les lancers-francs qui permettent de ne pas plonger davantage : Brian Greene, mais surtout Caleb Greene (11 sur 12 aux lancers-francs depuis le 2ème quart-temps) provoquent de nombreuses fautes. Et finalement, les 2 lancers-francs manqués de Coleman Collins vont redonner du baume au coeur aux joueurs de l'OLB qui vont connaitre un gros temps fort : Bambale Osby va tout d'abord réussir un gros poster dunk, puis Caleb Green un très joli jump shot… S'ensuit un shoot forcé en fin de possession de Yohann Sangare (bien provoqué par la défense orléanaise qui n'a plus rien à voir...), un lay-up tout en élégance de Marco Pellin, un tir de Pape Philippe Amagou qui fait gamelle, et le Palais des Sports qui pousse très fort… Le match est complètement relancé malgré l'écart de 11 points d"écart. Matt Howard éteint l'incendie avec un tir à 3 points, mais Bambale Osby inscrit 3 nouveaux points : 57-70 à 1 minute de la fin du quart-temps. Et c'est sur un dunk de Brian Greene en contre-attaque que se termine cette période : 59-70 pour Roanne, mais tous les espoirs sont permis pour l'OLB, si l'équipe garde cette dynamique jusqu'au bout.

4ème quart-temps :
C'est encore William Gradit qui marque un tir extérieur ; seulement l'OLB est transfiguré en cette fin de match et 2 tirs à 3 points de Ryan Ayers et de Caleb Green ramène l'OLB à 7 points, 65-72 à 8 minutes du terme ! Roanne s'en remet uniquement à William Gradit qui fait un match vraiment exceptionnel (21 points). Jahmar Young dégaine à son tour à 3 points, mais le gros pressing tout terrain de l'OLB laisse Coleman Collins seul dans la raquette, 68-76. Ce n'est pas ce qui va faire perdre confiance à Jahmar Young qui réussit un tir à 3 points magnifique après un step back, puis un lay-up très élégant dans la raquette. Si en face, Matt Howard réussit un 3 points très chanceux avec la planche, Marco Pellin ne tremble pas non plus et réussit un petit shoot qui ramène l'OLB à 4 points, 75-79 à 5min30 de la fin du match ! Marco Pellin sert à 3 points Ryan Ayers qui rentre son tir, 3 points d'écart… Jahmar Young réalise un petit numéro dans la raquette et ramène l'OLB à 1 point, et enfin Brian Greene fait passer l'OLB devant sur un nouveau tir à 3 points !!! Le Palais des Sports explose !! 83-81 pour l'OLB à 2min45 de la fin du match ! Mais ce n'est pas tout : Marco Pellin réalise un block sur la tentative de Yohann Sangaré, William Gradit et Matt Howard se font siffler 2 passages en force, Ryan Ayers plante son 3ème 3 points (sur 3 tentatives), et Jahmar Young prend la balle des mains de Yohann Sangaré pour se retrouver sur la ligne des lancers-francs... Quelle fin de match à sens unique ! 87-81 à 1 minute de la fin du match, l'OLB peut gérer après l'échec au tir de Pape Philippe Amagou, et savourer pleinement cette victoire arrachée de la plus belle des manières !!

Les joueurs de Philippe Hervé auront fait preuve d'un gros mental, réussissant à revenir du diable vauvert et enchainant les actions d'éclat dans les 15 dernières minutes ! Espérons que cette victoire servira de déclic pour le club orléanais qui en profite pour ne plus être fanny au championnat. L'OLB a réalisé un 28-11 dans le dernier quart-temps et a enchainé 7 tirs à 3 points consécutifs après avoir shooté à 4 sur 16 dans cet exercice, lui permettant de terminer cette rencontre à 50% aux tirs face à des Roannais qui auront laissé échapper ce match malgré une adresse diabolique (55% aux tirs dont 12 sur 21 à 3 points!).
Caleb Green (23 points dont un 10/11 aux lancers-francs qui a sauvé les Orléanais quand ils étaient au plus bas, 4 rebonds), Jahmar Young (14 points, 3 passes), Brian Greene (11 points, 7 rebonds) et Ryan Ayers (9 points à 3/3 dans le dernier quart-temps) auront été impressionnants de sang froid en fin de match. Bambale Osby (13 points, 2 rebonds) aura également marqué beaucoup de paniers très importants, que ce soit en milieu de match ou lors de la remontée orléanaise, et Marco Pellin (9 points, 3 rebonds, 3 interceptions, 7 passes décisives, mais 5 balles perdues) aura été une nouvelle fois un élément clé de l'équipe orléanaise. Du coté de la Chorale, c'est bien entendu William Gradit qui aura réalisé la meilleure prestation (23 points à 9 sur 15 aux tirs), mais Matt Howard (10 points, 5 rebonds) et Ryan Reid (9 points, 9 rebonds) n'auront pas non plus grand chose à se reprocher.

Résumé : Florian Boukobza

William Gradit :
- On a donné le match sur la 2ème mi-temps. On a été absent, on s'est fait botté les fesses. On a été incapable de défendre, on a perdu notre rythme en attaque. Eux, ils ont appuyé là où ça fait mal. Ils ont déjà fait pareil au Mans, donc on était prévenu.
- Victor Samnick qui sort pour faute au 3ème quart-temps, ça nous a fait mal, surtout qu'il défend fort.

Philippe Hervé :
- On sème toute la semaine, un jour ou l'autre on espère récolter.
- La confiance n'est pas tout à fait là. On est en échec au shoot, on n'est pas dans l'intensité qu'on veut mettre, surtout que Roanne joue juste, et avec beaucoup d'efficacité. Même les postes 4 mettent les tirs à 3 points, ça nous a mis des noeuds dans la tête.
- En 1ère mi-temps, il n'y a pas assez de pression sur le porteur. Ca a mis du temps à venir.
- Il y a un état d'esprit, une cohésion, une abnégation qui est remarquable. Que les joueurs n'aient pas lâché malgré la pression du match, je peux bien leur tirer un grand coup de chapeau.
- On perd confiance quand on voit l'adversaire subir. Ca commence par la défense, et après la récompense en attaque.
Il faut s'accrocher à ce qui est notre force, cet état d'esprit, cette abnégation. On va capitaliser avec un peu de confiance grâce à cette victoire.

Marc-Antoine Pellin :
- La 1ère mi-temps était difficile, on ne mettait pas assez d'intensité. Si on pouvait commencer le match directement avec de l'intensité, on en serait pas là. C'est à nous de se mettre plus de pression quand on débute le match, je ne sais pas comment expliquer ça.
- Il faut donner tout ce qu'on a, comme si on avait rien à perdre. A Chalon, il faut que ce soit la guerre dès qu'on rentre sur le terrain.

Luka Pavicevic :
- Félicitations à l'équipe d'Orléans. Nous avons beaucoup de frustration. Nous avions la main sur le match pendant une grande partie mais nous leur donnons la victoire. Nous avons perdu notre manière de jouer, Orléans est devenu plus agressif et rapide. Nous avons eu des problèmes de fautes pour stopper leur attaque. A présent, nous devons rentrer chez nous et travailler sur nos difficultés.

Statistiques du match

Orléans Loiret Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Jahmar YOUNG  14  1  3  13
Dwayne BROYLES        
Brian GREENE  11  7  0  11
Maël LEBRUN  3  1  2  2
Fernando RAPOSO  5  5  0  6
Antoine EITO  0  0  0  -1
Marc-Antoine PELLIN  9  3  7  15
Caleb GREEN  23  4  2  21
Bambale OSBY  13  3  1  14
Ryan AYERS  9  2  1  13

Chorale de Roanne

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Reid Ryan
 9  9  2  14
Kecman Dusan
 1  2  4  5
Collins Coleman
 9  6  0  10
Amagou Pape Philippe
 10  1  4  9
Bouedo Arthur
       
Howard Matt
 10  5  2  14
Gradit William
 23  1  1  16
Gara Damien
       
Samnick Victor
 8  1  4  11
Minte Bacasso
       
Voskuil Alan
 6  1  0  7
Sangare Yohann
 5  2  4  4

Photos du match

  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne

Nos partenaires

Précédent
Suivant