Orléans Loiret Basket - Paris-Levallois - Championnat

Avant-match

La saison 2012-2013 débute ce vendredi 5 Octobre 2012 pour la nouvelle cuvée orléanaise qui s'attaque d'entrée de jeu à un gros morceau du championnat : l'équipe du Paris-Levallois.
Après une saison précédente satisfaisante conclue par une 6ème place (17 victoires, 13 défaites), le PL avait chuté face à l'équipe de Philippe Hervé en quart de finale de play-offs, 2 matchs à 0. Depuis, le club a chamboulé une grande partie de son effectif, à commencer par le poste de meneur de jeu où 2 internationaux français font leur retour dans la capitale : Andrew Albicy après une pige à Gravelines-Dunkerque (11,4 points, 4,1 passes et 2,5 interceptions par match) et Antoine Diot après 5 ans passés au Mans dont une dernière année gâchée par les blessures. A l'arrière, le club a du se séparer d'Eric Chatfield, meilleur marqueur 2011-2012 parti depuis à la Juve Caserta, et misera désormais sur l'américain grand habitué de la Pro A John Cox (15,8 points, 4 rebonds et 4 passes décisives au Havre l'an passé).

L'ancienne gâchette orléanaise Maleye N'Doye (8,7 points à 48,4% à 3 points, 2,4 rebonds) occupera l'aile, en lieu et place du bondissant David Noël, tandis que Jawad Williams a prolongé son bail d'une année, après un 1er exercice particulièrement réussi : 17,1 points et 5 rebonds par match. Malgré le départ de l'intérieur Lamont Hamilton qui a été le fer de lance de la raquette parisienne durant ces 3 dernières années, le club devrait continuer de dominer dans ce secteur de jeu avec l'arrivée de l'américain Sean May, ancien joueur NBA de 2005 à 2010. Le pivot retrouvera d'ailleurs son coéquipier Jawad Williams (les 2 joueurs ayant remporté ensemble le tournoi NCAA 2005, avec la célèbre université de North Carolina). Sur le banc, Christophe Denis pourra compter sur l'arrivée du jeune intérieur très prometteur Louis Labeyrie (9,1 points et 6,5 rebonds l'an passé au HTV), en plus de Jonathan Aka et de Giovan Oniangue.

L'an passé, l'OLB avait réussi à dominer le PL dans le jeu lors des 4 confrontations. Toutefois, les Parisiens avaient réalisé un hold up monumental lors du 1er match, remontant un retard de 15 points dans le dernier quart-temps pour finalement l'emporter dans les derniers instants. Ce match de Vendredi sera l'occasion pour l'OLB de débuter cette nouvelle saison avec un premier test grandeur nature.

Résumé du match

Marc-Antoine Pellin, Jahmar Young, Caleb Green, Brian Greene et Bambale Osby composent le premier 5 de départ orléanais de cette saison pour affronter l'équipe du Paris-Levallois.

1er quart-temps :
Jahmar Young tente sa chance à 2 reprises derrière la ligne à 3 points, mais c'est Sean May qui inscrit les premiers paniers du match, sur un joli tir mi-distance puis sur un dunk. Marco Pellin s'emploie dans la raquette pour réduire l'écart, mais c'est bien Paris qui prend les devants avec des points de ses extérieurs : 9-4 après 3 minutes de jeu, puis 16-5 après un tir à 3 points de Maleye Ndoye. Impuissants, les Orléanais voient même l'écart monter jusqu'à 15 points à 6 minutes de jeu. Marco Pellin, Brian Greene et Ryan Ayers prennent leurs responsabilités à longue distance pour essayer d'endiguer la série parisienne, mais tout semble beaucoup plus facile pour les locaux qui terminent le 1er quart-temps avec 11 points d'avance grâce à un bon travail d'Andrew Albicy : 29-18.


2ème quart-temps :
Si Bambale Osby et Caleb Green sauvent les meubles coté orléanais, les intérieurs parisiens Sean May et Louis Labeyrie font de gros dégâts dans la raquette de l'OLB. Philippe Hervé réprimandent ses joueurs après une contre-attaque très mal gérée, et les Parisiens reprennent une avance confortable 39-24 à la moitié de ce second quart-temps. Volontaire, Caleb Green va relancer la machine orléanaise, et ses coéquipiers vont accélérer le rythme et enchainer 3 paniers consécutifs, les replaçant sous la barre des 10 points d'écart. Mais Paris se joue toujours de la défense des visiteurs, et un tir au buzzer phénoménal d'Antoine Diot va leurs permettre de partir aux vestiaires sur le score de 46-34.


Le Paris Levallois réalise un match plein, avec une attaque qui alterne parfaitement jeu intérieur et extérieur, et une défense qui pose de gros soucis aux Orléanais sur jeu placé. Ces derniers ont d'ailleurs des difficultés avec leur adresse, comme l'atteste le 1 sur 11 à 3 points. 2 Parisiens sont déjà en double figure : Antoine Diot (10 points, 3 rebonds et 5 passes) et Sean May (10 points, 4 rebonds), avec Andrew Albicy pas loin derrière à 9 points et 4 passes décisives. Coté ligérien, Caleb Green, Marco Pellin et Maël Lebrun sont tous 3 à 6 points marqués. Philippe Hervé va devoir trouver des solutions durant cette mi-temps pour tenter d'arracher la victoire durant les 20 prochaines minutes.


3ème quart-temps :
Les intérieurs orléanais Fernando Raposo et Brian Greene entament cette période du bon pied, mais chaque panier réussi est retranscrit immédiatement de l'autre coté, laissant constamment l'OLB à 3-4 possessions des Parisiens. A 54-46 après 25min de jeu, Maleye Ndoye sanctionne les errements défensifs orléanais et convertit un nouveau tir à 3 points. Bambale Osby va alors soulager l'attaque orléanaise avec 2 paniers intérieurs consécutifs, puis 2 tirs à 3 points de Jahmar Young et Caleb Green vont enfin relancer le match : voilà l'OLB revenu à 3 points, 61-58 !! Bambale Osby, omniprésent dans la raquette, rajoute 2 nouveaux points pour l'OLB, mais le duo infernal de meneurs de jeu Antoine Diot - Andrew Albicy permet au club de la capitale de démarrer le dernier quart-temps avec 3 petits points d'avance. L'essentiel reste fait pour l'OLB : le match est relancé !


4ème quart-temps :
Avec une défense retrouvée et un Brian Greene tranchant, l'OLB se retrouve même à un seul point de son adversaire. Malheureusement, la réussite repasse du coté des locaux, et Jawad Williams à 3 points puis Sean May par 2 fois dans la raquette douchent les espoirs orléanais. Si Ryan Ayers répond à un 3 points de Maleye Ndoye, ce dernier réussit un autre tir longue distance, suivi une possession plus tard d'un autre tir à 3 points de Jawad Williams... L'OLB est de nouveau dans les cordes, et l'écart s'est recreusé en moins de temps qu'il en faut pour le dire... A 17 points d'avance pour le PL, le match est désormais joué et les 3 dernières minutes se joueront sur un rythme réduit et une flopée de lancers-francs : victoire finale de Paris 93-75


Pour son premier match, l'OLB s'est retrouvé face à une équipe parisienne très solide, emmenée par un quatuor aux statistiques impressionnantes : Sean May (22 points à 10 sur 12, 7 rebonds), Jawad Williams (18 points, 5 rebonds, 3 passes, 6 interceptions) à l'intérieur et Antoine Diot (19 points, 7 rebonds, 9 passes), Andrew Albicy (15 points, 10 passes) à l'extérieur, sans oublier un Maleye Ndoye sacrément adroit (13 points à 5 sur 7 aux tirs, 4 rebonds). C'était trop pour les hommes de Philippe Hervé qui n'ont pas encore trouvé l'alchimie entre eux, notamment en défense. De nombreux points positifs ressortent tout de même de ce match, comme l'adresse à l'intérieur (26 sur 46 à 2 points), le retour à 1 point dans le dernier quart-temps malgré une adresse extérieure défectueuse (5 sur 26 à 3 points au final), ou encore la prestation individuelle des Green(e) (17 points, 12 rebonds pour Caleb, 13 points, 6 rebonds, 7 passes pour Brian), mais aussi du pivot Bambale Osby (13 points dans des moments importants, 3 rebonds) et du meneur Marc-Antoine Pellin (8 points, 5 rebonds, 6 passes). Le PL aura tout simplement su enchainer les paniers au meilleur moment.

Résumé : Florian Boukobza

Maël Lebrun :
- On sait qu'Orléans est une équipe principalement défensive. Aujourd'hui, quoi dire... On leur a donné beaucoup de ballons en défense, d'où les 93 points encaissés.
- En défense, ce n'est pas un endroit spécifique qui nous a posé problème : ça nous posait problème de tous les cotés. On a joué trop individuellement aujourd'hui.
- Par rapport à l'année dernière, ce sont 2 équipes totalement différentes, mais 2 très bonnes équipes. On a moins de caractères forts, on est beaucoup plus calme, à l'écoute du coach cette année.

Statistiques du match

Paris Levallois

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
May Sean
 22  7  1  24
Ndoye Maleye
 13  4  0  14
Labeyrie Louis
6  2  0  5
Cox John
       
Diot Antoine
 19  7  9  23
Oniangue Giovan
 0  3  0  0
Aka Jonathan
 0  1  0  0
Aboki Jordan
       
Williams Jawad
 18  5  3  24
Albicy Andrew  15  1  10  22

Orléans Loiret Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Jahmar YOUNG  3  1  2  -5
Dwayne BROYLES        
Brian GREENE  13  6  7  20
Maël LEBRUN  6  1  2  3
Fernando RAPOSO  7  3  1  6
Antoine EITO  2  1  2  4
Marc-Antoine PELLIN  8  5  6  14
Caleb GREEN  17  12  2  23
Bambale OSBY  13  3  0  11
Ryan AYERS  6  1  0  0

Nos partenaires

Précédent
Suivant