Orléans Loiret Basket - Limoges - Championnat

Avant-match

Ouverture des portes 18h30

NOUVEAU : Place COURTSIDE : 60€ (Place au bord du terrain + une coupe de champagne à la mi-temps + visite du vestiaire en avant match) Retrouvez ces nouvelles places en tribune 17 !

Carré OR : 35€
Catégorie 1 : 32€ - Tarif réduit : 27€
Catégorie 2 : 24€ - Tarif réduit : 20€
Catégorie 3 : 17€ - Tarif réduit : 14€
Catégorie 4 : 8€ (Tribune 1,5 et 8)

GRATUIT : Enfants - 10 ans (Catégories 1,2,3 et 4)

Ouverture de la billetterie au guichet Nord :
Samedi 18 janvier à partir de 18h30

Vente de places au bureau :
Du Lundi au Vendredi de 14h00 à 18h00

Réservez vite les dernières places disponibles ICI 

Résumé du match

 Premier match de l'année 2020 hier soir au Palais des Sports. A l'occasion de la 19ème journée de Jeep Elite, l'OLB accueillait le CSP Limoges, 11ème avant le coup d'envoi et à une seule petite victoire de nos joueurs. Un match à enjeux donc, marqué par la première apparition de Florent Pietrus sous nos couleurs.


Après quelques approximations offensives, c'est Malela Mutuale qui nous relevait d'un 0-5 initial (2-5, 3e).
En très grande panne de créativité, à l'image d'un BJ parfaitement muselé par Beyhurst, le meneur limougeaud, nous subissions en plus la foudre longue distance (2-13, 5e). Chris Evans d'un joli drive mettait Halilovic sur orbite afin d'éviter de sombrer (8-19, 8e). D.J. Strawberry à 3 points puis Oniangue en contre attaque permettaient à Orléans de revenir à six petits points en fin de quart-temps : 13-19. De quoi nous rassurer et surtout d'éviter une deuxième entame de match complètement ratée, après celle vécue à Pau la semaine dernière.

QT1 : 13-19

Suite à un écran parfaitement posé, événement au Palais des Sports avec les premiers points inscrits par Flo Pietrus (17-21, 12e). Et alors que nos leaders Halilovic et Jefferson subissaient un traitement de faveur en défense, c'est D.J. Strawberry qui assurait l'intérim au scoring, sous la sirène des Magic Sup (21-26, 13e). Oniangue dans l'angle nous permettait même de recoller pour la première fois de la rencontre ! 27-27 à la 14ème minute. Décidément en feu, D.J. Strawberry scorait longue distance, et donnait cette fois l'avantage à notre équipe (30-28, 15e).
Moins inspirés offensivement, avec beaucoup de déchets sur des paniers « faciles », les joueurs de Limoges se montraient également moins tranchants défensivement, avec la sortie de Beyhurst. Un moment de flottement de trop courte durée malheureusement. Les Verts s'en remettaient en effet à la technique de Nicolas Lang, qui, comme toute son équipe (75% de réussite à 3 points) commençait à avoir la main chaude longue distance (34-38, 17e).
C'est d'ailleurs ce magnifique travail, libérant des espaces pour les « snipers », qui permettait à Limoges de recréer un nouvel écart dans cette rencontre (34-41, 19e ; 39-46, 20e). De notre côté, les 6 petits shoots pris par BJ et capitaine Micky (50% de réussite) illustraient parfaitement le ciblage défensif de nos adversaires du soir.

QT2 : 26-27


MT : 39-46

Meilleur scoreur de notre équipe avec 11 points en première mi-temps, D.J Strawberry continuait sur sa lancée à 3 points (4/4) au retour des vestiaires (42-49, 21e). Sur un rythme un peu fou, les deux équipes confondant vitesse et précipitation, Chris Evans à 3 points puis D.J. Strawberry dans la raquette ramenaient notre équipe à trois petites unités au tableau d'affichage : 52-55 à la moitié du troisième quart-temps. Mehdy Mary se voyait ainsi obligé de poser un temps-mort, sentant le réveil orléanais. Homme providentiel hier soir, D.J. Strawberry remettait les deux équipes à égalité (55-55, 26e). De quoi donner des envies à BJ qui stoppait sa contre attaque pour planter 3 points (58-57, 27e). A 100% dans l'énergie comme aux shoots, D.J. continuait son festival, alternant shoots intérieurs et extérieurs (63-57, 29e). 65-59 à la fin de ce troisième quart-temps, bien meilleur dans la réussite mais aussi dans la discipline, comme en témoignent les 13 petits points inscrits par Limoges en 10 minutes.

QT3 : 26-13 (65-59)

Pas forcément présent dans les statistiques, l'impact défensif de Flo Pietrus se faisait ressentir en début de quatrième quart-temps, avec de nombreuses possessions stérile côté Limoges (68-61, 33e).
Un faux-rythme qui profitait toutefois à Marcus Ginyard qui s'en allait redonner une bonne dose de suspens aux 3300 spectateurs du Palais des Sports (68-66, 34e). Chez nous, Geoffrey Groselle faisait danser la défense limougeaude, dans un premier temps (72-70, 36e), puis envoyait un énorme contre sur Conklin dans la peinture, dans un second ! Insolent de réussite, Boutsiele « balançait » un shoot avec la planche en fin de possession pour Limoges, avant qu'un énième trois points commence à entériner la victoire de Limoges.
Au final, des trous d'airs en tout début puis en toute fin de match auront fait très mal aux têtes orléanaises. Une défaite supplémentaire au goût forcément amer, puisque nous étions encore devant à 4 minutes de la fin.

QT4 : 13-25 (78-84)

Prochaine rencontre samedi prochain du côté du Rhenus à Strasbourg, toujours dans le but de se donner de l'air au classement.

Statistiques du match

Orléans Loiret Basket

Joueurs Pts Rbds Pass.d. Eval Min
#3 Brandon JEFFERSON  12  2  2  10  34
#7 Miralem HALILOVIC  11  7  6  14  32
#8 DJ STRAWBERRY  22  3  4  25  26
#11 Florent PIETRUS  4  3  0  7  16
#12 Ywen SMOCK  0  0  0  0  0
#21 Malela MUTUALE  7  2  2  6  19
#23 Chris EVANS  13  5  3  15  36
#41 Geoffrey GROSELLE  2  4  1  6  13
#55 Kadri MOENDADZE   0  0  0  0  4
#77 Giovan ONIANGUE  7  4  1  8  20

CSP LIMOGES

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval Min
#1 Marcus GINYARD  11  2  1  9  23
#3 Ludovic BEYHURST   5  4  1  9  20
#5 Thimothé CRUSOL  0  0  1  1  5
#6 Semaj CHRISTON  21  4  5  18  28
#10 Hugo INVERNIZZI  3  6  4  11  31
#12 Atoumane DIAGNE  3  2  0  3  6
#14 Brian CONKLIN  7  2  0  4  21
#15 Nicolas LANG  13  4  2  11 25 
#16 Jerry BOUTSIELE  11  9  1  18  19
#17 Vincent SANFORD  9  5  3  11  18
#0 Benoit MBALA  1  0  0  -1  4

 

Photos du match

  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20
  • OLBSCP20

Nos partenaires

Précédent
Suivant