Limoges CSP - Orléans Loiret Basket - Coupe de France

Avant-match

Avant de rencontrer Limoges en demi-finale de Coupe de France, voici un retour sur le passé de ce prestigieux adversaire de l'Entente Orléanaise.

Fondé le 13 Novembre 1929, c'est en 1978 que le club de Basket du Cercle Saint-Pierre de Limoges rejoint le championnat phare de France alors nommé Nationale 1. Après 3 années de transition, le club se place rapidement comme l'un des bastions du Basket-Ball français en remportant la coupe Korac (équivalent de l'Eurocoupe actuelle) 2 fois consécutivement en 1982 et 1983. Pour ce faire, le club entrainé par André Buffière va notamment écarter en finale le Sibenka Sibenik de Drazen Petrovic. Mais ce n'est pas tout, car Limoges va remporter entre temps son premier championnat de France en 1983.
Le Palais des Sports de Beaublanc créé en 1981

Dès lors, le CSP va réaliser une véritable razzia sur le championnat de France avec 9 premières places sur les 12 prochaines saisons, mais aussi 5 titres de champions de 1986 (année de la création du système de play-offs) à 1994, 3 coupes de la Fédération , et un trophée des As (équivalent de la Semaine des As actuelle).
Limoges réalise un premier triplé de 1983 à 1985 en terminant premier du championnat de France trois fois consécutivement. Durant ses années, les joueurs principaux du club étaient le meneur Jean-Michel Sénégal, l'ailier Ed Murphy, et déjà l'arrière Richard Dacoury. Pierre Dao succède à André Buffière à l'intersaison de 1983.
De 1988 à 1990, Limoges réalise un second triplé, avec 3 nouveaux titres de champions de France acquis en play-offs, et parviendra à obtenir une 3 ème place en Euroleague. Cette fois-ci, Limoges est emmené par les extérieurs Stéphane Ostrowski et Richard Dacoury et les intérieurs Don Collins et Michael Brooks. L'entraineur se nomme alors Michel Gomez, le même qui assurera un passage à l'Entente Orléanaise Loiret en Pro B.
L'équipe de 1988

Après ces années exceptionnelles, le club va connaitre 2 années difficiles lors des saisons 1990-1991 et 1991-1992. Le doute va s'installer dans le club, Limoges ne remporte plus de trophées, et ses rêves de remporter la grande coupe d'Europe s'éloignent. Mais l'arrivée pour la saison 1992-1993 du grand entraineur Serbe Božidar Maljkovic en provenance du FC Barcelone va tout changer : le club, dont les couleurs passent alors du vert au jaune, remporte cette année la le championnat de France, mais devient surtout le premier club francais tout sport confondu à remporter une coupe d'Europe majeure. En effet, Limoges remporte l'Euroleague après avoir écarté le Real Madrid d'Arvydas Sabonis puis le Benetton Trevise de Toni Kukoc en finale. L'ailier américain Michael Young est alors l'un des joueurs phare du club, tout comme les français Jim Bilba et Richard Dacoury, toujours aussi précieux.

Limoges Champion d'Europe 1993

Les deux années suivantes, le CSP Limoges va toujours réaliser de grandes performances avec un titre de champion de France, 2 coupes de France, et une nouvelle présence dans le Final Four de l'Euroleague. Cependant, le départ de Božidar Maljkovic à l'été 1995 va entamer un déclin pour le club qui ne remportera rien pendant près de 5 ans.

Pourtant, l'année 2000 s'avérera historique pour le club avec un triplé championnat de France, Coupe de France et Coupe Korac. L'équipe est alors aux mains de Duško Ivanovic et emmenée par les joueurs français Yann Bonato, Frédéric Weis et l'américain Marcus Brown. Cependant, cette année ne sera qu'une exception dans l'histoire « post-Maljkovic » du club. De plus, l'année sera marquée par d'importants problèmes financiers. Le club se retrouve rétrogradé en Pro B, et même s'il réussira à remonter dans l'élite, le CSP Limoges sera amené à déposer le bilan à la fin de la saison 2004.

Une nouvelle entité est alors fondée avec la naissance du Limoges CSP Elite en Nationale Masculine 1 dès la saison suivante. Désormais en noir, l'équipe réussira à remonter en Pro B à la fin de sa 2 ème saison de Nationale, après un beau duel avec le club de Poitiers, lui aussi accédant à la Pro B. Pour ses 3 premières saisons dans cette catégorie, le club réussira la belle performance de se qualifier à chaque fois pour les Play-offs et, en 2009, les hommes d'Eric Girard échoueront en finale contre Poitiers, remettant à plus tard leur accession en Pro A.

Cette saison, le groupe est actuellement classé 2 nd de Pro B derrière un autre grand nom du Basket-ball français : Pau-Orthez. Il faudra faire particulièrement attention à l'arrière ghanéen Alhaji Mohammed très complet (16,8 points, 4,4 rebonds et 3,3 passes par match) et aux américains John Ford (10,6 points, 5,5 rebonds) et John McCord (9,5 points, 6,5 rebonds). A noter la présence d'anciens joueurs de Pro A : les Français Karim Souchu (9,7 points, 3,2 rebonds) et l'ancien international Frédéric Weis (6,2 rebonds).

Alhaji Mohammed

Enfin, l'Entente a déjà rencontré 2 fois le club de Limoges, lors de matchs amicaux. C'était en 2006 avec la victoire de l'Entente 67 à 64 (15 points de Terence Dials et 14 points de Ben Dewar) et en 2007 avec la victoire de Limoges 83 à 55 (17 points de Frédéric Adjiwanou).

Résumé du match

Limoges

Statistiques du match

Orléans Loiret Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval Min.
Cedric BANKS  13  1  2  8 32
COVILE  8  8  1  15 28
William HERVE  - -
Justin DOELMANN  14  11  23 26
Mael LEBRUN  - -
Aldo CURTI  11  2  3  12 26
NICHOLS  10  2  0  5 21
Ludovic VATY  7  4  0  6 13
Adrien MOERMAN  2  3  1  2 12
Laurent SCIARRA  3  1  2  1 16
DOBBINS 7 1 2 5 26

Adversaire

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval Min.
BRASWELL  10  3  5  13 30
DURAND  - -
SOUCHU  7  0  1  5 16
RENAUX  0  1  0 3
MOHAMMED  13  3  3  8 32
MOUILLARD  3  1  0  3 11
SALMON  9  5  2  11 17
FORD  16  1  3  15 25
McCORD  4  4  2  7 24
DESROSES  5  10  2  14 28
WEIS 1 4 1 3 14

Nos partenaires

Précédent
Suivant