Orléans Loiret Basket - Cholet - Championnat

Avant-match

Samedi 21 Mars 2015 à 20h00, l’OLB reçoit au Palais des Sports l’équipe de Cholet, pour le compte de la 25ème journée de Pro A.

Avec un bilan de 8 victoires seulement en 24 matchs, Cholet réalise une saison particulièrement décevante. Pire, après 12 premiers matchs plus qu’honorables en début de saison (6 victoires, 6 défaites), le club a accumulé sur les 12 matchs suivants 10 défaites, dont une série de 7 consécutives. Ses 2 seules victoires ont été contre… Orléans le 26 décembre dernier (89-67, avec 16 points et 6 rebonds de Kim English en 22 minutes de temps de jeu), et à Dijon il y a 2 semaines (68-70, avec 21 points et 11 rebonds de Kevin Jones).

Depuis ce match aller et cette série de défaites, le club a opéré de nombreux changements, avec les arrivées de Kevin Jones et de Joseph Devoe, et les départs de Kim English et Zachery Peacock. Le premier était principalement là pour pallier à la blessure de Cedrick Banks, et le second, qui était pourtant le meilleur joueur choletais (et avait notamment été sélectionné au All-Star Game), s’était rendu coupable d’une agression envers l’un de ses coéquipiers.

Cholet n’y a toutefois pas perdu au change car Kevin Jones (pivot qui a fait de nombreux allers-retours entre la NBA et la NBA D-League) fait des merveilles depuis son arrivée il y a 3 journées (15,3 points à 55% et 10,3 rebonds). L’arrière Joseph Devoe, après avoir joué l’an passé à Badalone, a plus de difficultés au scoring (9 points à 34% aux tirs, 2,7 rebonds, 2,7 passes). Enfin, le meneur Paul Delaney (10,8 points à 48%, 2,8 rebonds, 4,8 passes, 1,7 interceptions mais 2,4 balles perdues) et le poste 4 Nick Minnerath (13,2 points à 52%, 3,9 rebonds) sont les 2 joueurs majeurs présents depuis le début de saison, sans oublier le pivot Nicolas De Jong qui rentabilise parfaitement ses 20 minutes de temps de jeu (9 points à 50%, 4,6 rebonds).

Après ses 2 belles victoires au Mans et contre Chalon, Orléans a connu un petit coup d’arrêt avec sa défaite au Havre due principalement à une adresse aux abonnés absents. Même si le club devra faire sans Sean May, il y a peu de chance de le voir rééditer une telle prestation au shoot ! Une victoire serait alors l’occasion pour l’OLB de revenir à égalité avec son adversaire du jour et assurer un peu plus son maintien.

Avant-match : Florian Boukobza

Résumé du match

Le 5 de départ de ce match face à Cholet : Marc-Antoine Pellin, Kyle McAlarney, Brian Greene, David Noel et Fernando Raposo qui remplace Sean May en son absence.

1er quart-temps :

Le match débute avec un tir primé de chaque côté : Cedrick Banks puis Marco Pellin. S’en suit un superbe spin move de Fernando Raposo, un dunk en contre-attaque de David Noel, puis un tir dans le corner de Kyle McAlarney permettant à l'OLB de débuter ce quart-temps de manière détonnante, 9-3 après seulement 2 minutes de jeu. Après 2 tentatives manquées qui ne touchent pas l'arceau, Nancy subit un stop défensif. Brian Greene marque à son tour à 3 points, tandis que Paul Delaney force un tir bien trop court. Après 2 paniers à l’intérieur de Kevin Jones et une moitié de quart-temps passée, le score est de 14-7. En plus d’avoir une attaque du tonnerre, l’OLB peut compter en plus compter sur des ratés de Cholet sur sur des tirs ouverts. Alors que le score stagnait depuis quelques temps, Darnell Harris à peine entré en jeu envoie une banderille à 3 points. Abdoulaye Loum réussit une claquette alors que David Noel était obligé de forcer un lay-up en fin de possession : 21-9 pour Orléans à 2 minutes de la fin du quart-temps. David Noel continue le festival offensif avec un tir à 3 points, et un puissant pull-up jumper de Darnell Harris conclut finalement ce superbe quart-temps orléanais : 26-11 et 10 sur 13 aux tirs.

2ème quart-temps :

Yannis Morin marque le premier panier au bout de 2 minutes, mais Brian Greene et Kyle McAlarney enchainent derrière à 3 points pour porter le score à un impressionnant 32-13 ! Cholet est complètement impuissant en attaque, et Abdoulaye Loum réussit un contre sur la tentative Nicolas de Jong. Yannis Morin et Abdoulaye Loum doivent chacun s'y reprendre à 2 fois pour marquer leur panier. Les 2 intérieurs inscrivent ensuite chacun un autre panier, 40-19 à 4 minutes de la mi-temps. Orléans se met alors à prendre précipitamment ses tirs, et si sa baisse d’efficacité ne l’empêche pas dans un premier temps de perdre sa vingtaine de points d’avance, le Nancy des dernières minutes du quart-temps devient beaucoup plus tranchant en attaque comme en défense et enchaine finalement un 11-2. Alors que l’OLB accumule les pertes de balle, Paul Delaney marque un dernier tir à 3 points au buzzer de la mi-temps pour faire revenir son équipe à 44-33.

Après avoir compté 21 points d'avance, l'OLB a laissé revenir son adversaire suite à des possessions mal gérées et une attaque choletaise à la confiance retrouvée. Avec 61% aux tirs contre 33%, l'écart devrait être beaucoup plus conséquent, mais Cholet a su limiter la casse avec un nombre impressionnant de rebonds offensifs (12 prises), et avec un excellent Kevin Jones (12 points, 5 rebonds). Du côté des locaux, 3 joueurs sont à 12 d'évaluation : David Noel (11 points à 4 sur 6, 3 rebonds), Darnell Harris (9 points, 2 rebonds, 2 passes) et Abdoulaye Loum (8 points, 4 rebonds, 4 contres).

3ème quart-temps :

Un festival de pertes de balle lance cette période. Marc-Antoine Pellin effectue un superbe sauvetage en prenant le rebond offensif d'un air-ball et en marquant juste derrière le panier au buzzer des 24 secondes. Brian Greene enchaine à 3 points pour recreuser immédiatement l'écart à 16 points. Chris Oliver marque son premier panier du match et Kevin Jones chipe le ballon à Brian Greene au rebond offensif pour 4 points rapides de Cholet. Après plusieurs possessions précipitées, David Noel marque à 3 points. Mais en face Cholet est efficace dans la raquette comme dehors et obtient un 7-0 en 3 possessions : les voilà revenus à 7 points, 51-44, à la moitié du quart-temps. Abdoulaye Loum marque un bon panier au poste, mais Yannis Morin continue son très bon match et enchaine 2 tirs extérieurs dont l'un à 3 points. Le jeune intérieur orléanais réussit une belle claquette dunk mais le buzzer avait déjà retenti avant qu'il ne rentre la balle. Un tir à 3 points de Rudy Jomby remet les Choletais à 1 petit point, avant que Paul Delaney ne réussisse le panier qui les fait repasser devant. Tandis qu'Orléans continue de perdre une multitude de balles et ne rentre plus ses tirs ouverts, Rudy Jomby ajoute 2 points sur jeu rapide. Un air-ball de Darnell Harris conclut ce quart-temps, 9-23 pour un score total de 53-56…

4ème quart-temps :

Paul Delaney ajoute encore 2 points d'entrée de quart-temps tandis que Fernando Raposo fait un 0 sur 2 aux lancers-francs. Yannis Morin marque une grosse claquette dunk et Cholet prend 7 points d'avance, 53-60. Les visiteurs ne manquent plus aucun tir, la situation s'est complètement inversée par rapport à la première mi-temps. David Noel obtient des lancers-francs pour marquer les 2 premiers points orléanais depuis bien longtemps, mais derrière Yannis Morin réussit un alley-oop sur une passe de Rudy Jomby. Orléans continue d'enchainer les balles perdues et Cholet se fait plaisir en attaque avec un nouveau alley-oop Rudy Jomby-Yannis Morin… Ils prennent 13 points d'avance, 55-68 à 6 minutes du terme. Enfin, David Noel marque le premier panier orléanais du quart-temps, sur un tir primé tandis que de son côté Chalon manque l'un de ses premiers tirs… 2 lancers-francs de Darnell Harris remettent les 2 équipes à 10 points d'écart, 60-70. Son shoot de 6 mètres sur la possession suivante oblige Laurent Buffard à prendre un temps mort à 4 minutes de la fin du match. Mais alors que le momentum était orléanais, une grosse mésentente sur une remise en jeu donne 2 points faciles à Cholet… Darnell Harris se démène avec une superbe pénétration puis un shoot de 6 mètres, mais Cholet assure le coup de l'autre côté du terrain avec des lay-ups de Paul Delaney et Nick Minnerath. Il est désormais trop tard pour un éventuel retour, et l'OLB s'incline finalement 72-79 sur un dernier tir à 3 points de David Noel.

Malgré un début de match époustouflant et une avance de 21 points, l'OLB s'est liquéfié au retour des vestiaires et les 4 points seulement marqués durant 13 minutes entrecoupants les 3ème et 4ème quart-temps lui ont forcément été fatal. L’OLB a également perdu ce match aux rebonds, avec 14 prises offensives pour Cholet. Le club ligérien a pu s’appuyer sur un trio redoutable : Kevin Jones (20 points à 10 sur 16, 6 rebonds), Paul Delaney (19 points à 7 sur 13, 3 rebonds, 5 passes, 2 interceptions) et l’étonnant Yannis Morin (19 points à 9 sur 13, 6 rebonds, 2 interceptions mais 5 balles perdues). Les Loiretains avaient également leur trio : David Noel (23 points à 7 sur 10, 4 rebonds, 2 passes), Darnell Harris (17 points, 4 rebonds, 3 passes) et Abdoulaye Loum (11 points, 6 rebonds, 5 contres).
Heureusement pour cet OLB aux 2 visages, Bourg-en-Bresse et Boulogne-sur-Mer se sont également inclinés, laissant un peu d’air avant la dernière ligne droite de cette saison.

Yannis Morin :
Aujourd'hui j'ai saisi ma chance. J'ai essayé de me concentrer sur la défense et après cela s'est enchainé. Le niveau d'agressivité de l'équipe est monté. Ils étaient meilleurs que nous au début, on a tout fait pour revenir, c'est le sport. Le plus important ce n'est pas de briller mais de durer.

Laurent Buffard :
On a vu une équipe qui a subi en première mi-temps, c'est pour cela qu'il y avait 44 points à la mi-temps. Malgré tout on était revenu à 11 points, donc on était sur une bonne dynamique. Dans le vestiaire on a un peu remis les pendules à l'heure, car accepter tout, défendre comme on a fait en première mi-temps ce n'est pas tolérable. Orléans est une équipe redoutable qui a des qualités dans le tir à 3 points qui sont exceptionnelles. Quand on les laisse jouer sans mettre de pression, sans dureté, ils sont innarétables. Yannis nous a fait du bien avec ses tirs à 3 points, ses rebonds et son jeu. Je suis content pour lui car quand on travaille on a toujours la récompense derrière.

Abdoulaye Loum :
Je pense qu'on a donné beaucoup d'énergie en première mi-temps avec les rotations qui nous manquaient. Avec Sean May et Max Kouguère qui ne sont pas là, il nous manque de l'énergie, on puise sur d'autres joueurs. C'est très dur, on a essayé de donner tout ce qu'on avait, mais c'est le basket, c'est comme ça.

Pierre Vincent :
On aurait pu faire mieux, car quand on était devant on était dans l'euphorie, on voulait jouer tout et on rend des balles tout de suite à l'adversaire. Sur la partie défensive, on est impacté car ils sont plus grands que nous sur tous les postes. C'est sûr qu'avec Sean May sur les switchs on aurait été beaucoup plus performant, c'est surtout défensivement où l'on est très naïf. Il y a des séquences où il y a de la qualité et des séquences où on fait n'importe quoi. Il faut faire avec les moyens du bord [avec les 2 absents plus Brian Greene et Kyle McAlarney qui se blessent], il y a une part d'usure physique car les joueurs jouent trop, et après il y a une partie psychologique où on manque d'assurance. En défense on se fait massacrer mais en attaque on doit faire mieux.

Résumé : Florian Boukobza

Statistiques du match

Orléans Loiret Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Kyle McALARNEY 6
Brian GREENE 9 11 
Maël LEBRUN 0
Fernando RAPOSO 2
Max KOUGUERE        
Marc-Antoine PELLIN 4
Abdoulaye LOUM 11 15 
Darnell HARRIS 17 15 
David NOEL 23 23 

Cholet Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Chris OLIVER 4
Rudy JOMBY 5
Jonathan ROUSSELLE 2
Nicolas DE JONG 0
Paul DELANEY 19  3 19 
Cedrick BANKS 3
Yannis MORIN 19 19 
Nick MINNERATH 7
SKevin JONES 20 20 
         

Photos du match

  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet

Nos partenaires

Précédent
Suivant