Orléans Loiret Basket - Le Mans SB - Championnat

Avant-match

Lundi 5 Mai à 19h00, l’OLB tentera face au Mans d’arracher la dernière place qualificative pour les play-offs lors de cette dernière journée de championnat !

A égalité avec Strasbourg et Limoges en première place, l’équipe de la Sarthe réalise une excellente saison, enregistrant 19 victoires pour 10 défaites et restant sur 5 victoires lors de ses 6 dernières rencontres.

Lors du match aller fin décembre, Le Mans avait dominé l’OLB grâce à une grosse 2ème mi-temps, l’emportant 67-59 dans sa salle. Pape Sy (20 points à 7 sur 12 aux tirs) et Charles Kahudi (12 points, 2 rebonds, 2 interceptions) avaient posé de gros soucis aux orléanais qui s’étaient principalement reposés sur les 15 points et 4 rebonds de Kyle McAlarney et les 12 points et 6 rebonds de Darnell Harris.

Depuis cette rencontre, le MSB n’a pas connu de bouleversement dans ses effectifs, avec pour seul fait majeur le retour de blessure de DaShaun Wood et le départ de son pigiste médical Thomas Torey mi-janvier.

DaShaun Wood a pris encore plus d’ampleur dans l’attaque mancelle depuis son retour, tournant désormais à 14 points de moyenne, en plus de ses 2,5 rebonds et 4,2 passes décisives. Le club peut également compter sur 4 autres titulaires solides qui tournent tous entre 8 et 11 points (Joao Paulo Batista, Charles Kahudi, Terry Reyshawn et Pape Sy) et une second unit de renom (Vaughn Duggins, Dounia Issa, Alain Koffi et Antoine Eito)

Si le MSB peut encore espérer décrocher la première place du championnat selon les résultats de Strasbourg et Limoges, pour l’OLB la qualification en play-offs passera par une victoire conjuguée à des défaites de Lyon-Villeurbanne et Nanterre. Il faut toujours y croire !

Avant match : Florian Boukobza

Résumé du match

Le 5 de départ de ce dernier match de saison régulière face au Mans : Aldo Curti, Kyle McAlarney, David Noel, Brian Greene et Terence Dials.


1er quart-temps :

Le match débute sur un 3 points de Reyshawn Terry, tandis que les Orléanais sont emmenés au-delà des 24 secondes de possession. L'OLB subi la pression mancelle, mais Brian Greene vient calmer les doutes avec un tir à 3 points qui fait ficelle. Orléans concède une perte de balles et plusieurs rebonds offensifs, mais c'est au tour de Kyle McAlarney de marquer à 3 points, et l’équipe passe finalement devant 6-5 après 3 minutes de jeu. Le Mans domine au rebond et protège bien sa raquette, mais l'OLB peut shooter plus librement à longue distance. C'est le cas de Brian Greene qui marque une fois de plus en 2 tentatives. Mais Orléans est maladroit près du cercle, et le MSB reprend un peu d'avance sur un tir à 3 points de DaShaun Wood et 2 dunks de Kevin Mendy. Les locaux restent au contact de leurs adversaires grâce aux lancers-francs, avec un 3 sur 4 de Nando Raposo et Abdoulaye Loum, et termine ce quart-temps avec 2 points de retard, 12-14.


2ème quart-temps :

Darnell Harris égalise d'entrée sur une action de jeu rapide, imité sur la possession suivante par Aldo Curti qui place un petit floater astucieux. Aldo Curti enchaine 2 nouveaux lay-ups avant de faire une passe alley-oop sur remise en jeu pour Mamoutou Diarra, mais l'OLB ne prend que 2 points d'avance à la moitié du quart-temps car Vaughn Duggins et Joao Paulo Batista marquent de leur coté à mi-distance. Brian Greene sur un fade-away et Darnell Harris en contre-attaque portent finalement le score à 26-20 pour l'OLB. Le club prend même 11 points d'avance après 2 modèles de dextérité de Kyle McAlarney et Brian Greene. Reyshawn Terry réagit vite avec 5 points en 2 possessions, permettant au Mans de remonter à 33-27. Brian Greene marque ses 14ème et 15ème points sur un très bon tir drop qui scellera le score de cette première mi-temps : 35-27 pour les locaux !


Après une premier quart-temps difficile porté uniquement par son adresse à 3 points, le club orléanais a su reprendre les devants grâce aux multiples incursions dans la raquette d'Aldo Curti (6 points dans ce quart-temps, 3 passes) et à la belle adresse de Brian Greene (15 points à 3 sur 5 à 3 points, 3 rebonds).


3ème quart-temps :

Le match reprend sur un rythme élevé et un tir à 3 points de Kyle McAlarney. Le MSB va cependant se reprendre avec 2 tirs à 3 points de DaShaun Wood et de Terry Reyshawn. Brian Greene ajoute 2 points à l'OLB sur un tir après feinte, mais Le Mans est très adroit et marque 3 nouveaux paniers à l'intérieur : 44-41 à la moitié du quart-temps (alors que l'OLB comptait jusqu'à 13 points d'avance). Les 2 équipes ne vont plus marquer pendant 3 bonnes minutes de jeu, avec une succession de maladresses et pertes de balles. Dounia Issa aux lancers-francs clôt cette mauvaise série collective. Une belle passe dans le rythme de Fernando Raposo pour Abdoulaye Loum qui passait ligne de fond est compensée par un autre lay-up de Kevin Mendy : l’OLB conserve le leadership d’une courte tête 46-45.


4ème quart-temps :

Si Fernando Raposo marque à 2 points et qu'Abdoulaye Loum place un contre retentissant sur la tentative d'Antoine Eito, c'est Le Mans qui passe devant au score suite à 2 tirs primés de Vaughn Duggins et DaShaun Wood ; ce dernier refait la même peu de temps après : 50-54 à 7 minutes du terme. Darnell Harris marque alors à son tour à 3 points, et si Vaughn Duggins réussit un nouveau pull-up jumper comme il les affectionne, Kyle McAlarney égalise sur un tir primé ! Le Mans bénéficie de nombreux rebonds offensifs, lui permettant de marquer à 3 points en 3ème chance, mais derrière Abdoulaye Loum marque à son tour derrière la ligne des 6m75, dans ce quart-temps qui est un véritable festival d'adresse. Le jeune orléanais enchaine avec un superbe dunk avec la faute sur une passe de Terence Dials ! Les Manceaux obtiennent une nouvelle fois 3 rebonds offensifs sur la même possession, mais cette fois-ci ils n'en profitent pas, et Abdoulaye Loum ajoute encore 2 points pour faire mener Orléans 63-59 à 3 minutes de la fin du match. Joao Paulo Batista marque en tête de raquette, Darnell Harris rétorque avec un tir à 3 points et Terence Dials place un gros contre sur la pénétration de Vaughn Duggins. Le lay-up d'Abdoulaye Loum en contre-attaque donne même 7 points d'avance à l'OLB à un peu plus d'une minute de la fin du temps de jeu. Sur une isolation en fin de possession, Darnell Harris réalise un superbe mouvement et tir mi-distance qui scelle la victoire orléanaise, 70-63 !


L’OLB aura parfaitement maitrisé ce dernier quart-temps, concluant un match de qualité marqué par une belle adresse (53% à 2 points, 43 à 3 points). 5 joueurs se seront particulièrement illustrés pour ce dernier match de Philippe Hervé sur le banc du club : Brian Greene (17 points, 4 rebonds), Abdoulaye Loum (14 points à 6 sur 9 dont 11 points dans le dernier quart-temps, 4 rebonds, 2 interceptions), Darnell Harris (12 points à 5 sur 6 dont 8 points dans le dernier quart-temps, 3 rebonds), Kyle McAlarney (13 points à 4 sur 8, 2 rebonds, 2 passes) et Aldo Curti (6 points quand l’OLB était en difficulté, 2 rebonds, 3 interceptions et 3 passes). En face, 4 hommes ont fait le principal du boulot : Vaughn Duggins (9 points, 4 rebonds, 6 passes), DaShaun Wood (15 points, 3 rebonds, 2 interceptions, 3 passes), Reyshawn Terry (13 points, 6 rebonds) et enfin Joao Paulo Batista (10 points, 7 rebonds). Si le club du Loiret ne se qualifiera pas pour les play-offs du fait des victoires de Lyon-Villeurbanne et de Nanterre, il aura malgré tout conclut cette saison avec brio, en l'emportant de fort belle manière face à un co-leader de Pro A.

Résumé : Florian Boukobza


J.D. Jackson :

On fait un bon départ, puis on commence à perdre la balle et forcer les tirs en fin de 1er quart-temps. On se précipitait trop, on fait un 2ème quart-temps décevant. On a une très bonne réaction en 2ème mi-temps, on était placé, mais Orléans était dans une soirée d'adresse, ils mettaient des shoots difficiles, je les félicite. On aurait peut-être pu mieux défendre mais je pense que c'est en attaque qu'on était moins bien. Chapeau à eux, même s'ils ne se qualifient pas pour les play-offs, ils finissent bien. Ils ont fait une première partie de saison exceptionnelle, ils ont bluffé tout le monde.


Aldo Curti :

Pour l'honneur, on avait à coeur de finir bien devant le public, c'est un peu à l'image du groupe on a essayé de donner le maximum pendant toute la saison. Je pense que Philippe Hervé, c'est l'un des meilleurs coachs, il a son caractère mais on s'y habitue avec les années ! Ca reste un très grand plaisir de l'avoir eu à Orléans. J'aurais aimé terminé sur des play-offs.


Philippe Hervé :

La victoire sert à partir la tête haute, et ce groupe ne méritait pas autre chose vu l'investissement qu’il a eu pendant toute la saison. Cette victoire a beaucoup d'importance à nos yeux. La qualification n'est pas là pour 3 dixièmes de seconde, il y a eu une injustice mais si ça ne dérange personne… C'est fait, c'est comme ça. Obligatoirement, l'émotion est là, car on s'attache à une ville et à des personnes. Je finis même marqué, épuisé par toutes ces saisons, j'ai besoin de me ressourcer. J'ai vu des gens grandir, des joueurs, des gens du staff, c'est ça le coeur de mon métier. Si il y a un regret, l’Arena est un regret pour nous tous. Et puis je n'avais pas aimé la saison 2010-2011 où l’on avait vraiment été médiocre à domicile, donc je suis satisfait du bilan à domicile depuis 3 ans, c'est le meilleur bilan des équipes de Pro A. Donc je suis content que l'on parte là-dessus.

Statistiques du match

Orléans Loiret Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
5. Noel David
 0  4  1
6. McAlarney Kyle 13 2 2 12
7. Greene Brian
17 4 1 15
8. Diarra mamoutou      
 2 5 1 2
9. Raposo Fernando
 4 1 1

3

10. Curti Aldo
 6 2 3 11
13. Ehimegbe Tony
 0 0 0 0
14. Queta Mohamed
 0 0 0 0
15. Dials Terence
 2 4 2 3
21. Loum Abdoulaye
 14 4 1 15
22. Harris Darnell
 12 3 1 15
32. Kozan Murat        

Le Mans Sarthe Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
12. Cornelie Petr  0 0 0 0
5. Kahudi Charles
 2 4 1 0
6. Terry Reyshawn
13 6 1 12
18. Mendy Kevin
0 1 7
8. Eito Antoine
 0 1 1 -1
30. Wood DaShaun
15  3 3 12
10. Sy Pape
4 2 2 6
13. Batista Joao Paulo
10 7 0 11
24. Issa Dounia
 2 6 0 7
44. Duggins Vaughn
9 4 6 13

 

Photos du match

  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans
  • Olb_LeMans

Nos partenaires

Précédent
Suivant