Paris-Levallois - Orléans Loiret Basket - Championnat

Avant-match

Samedi 26 avril 2014 à 20h30, l’OLB se déplace sur le terrain du Paris-Levallois pour tenter d’accrocher le wagon des play-offs !

Orléans l’avait emporté de justesse au match aller, 88-86. Les 2 équipes avaient réalisé un superbe match très serré de bout en bout, et avaient terminé chacune avec une évaluation supérieure à 100. Kyle McAlarney avait été excellent avec 22 points à 7 sur 8 aux tirs, 5 passes et 4 rebonds, tandis que Hervé Touré (23 points, 8 rebonds, 2 passes) et Andrew Albicy (16 points, 3 rebonds, 11 passes, 2 interceptions) avaient été redoutables pour Paris.

Depuis, le PL s’est renforcé de fort belle manière avec le retour de l’ancien Chalonnais Blake Schilb sous les ordres de Gregor Beugnot. Le joueur est revenu à son meilleur niveau ou presque avec 11,7 points à 51%, 3,9 rebonds, 3,6 passes et 1,5 interceptions en 28 minutes de temps de jeu. Cela permet à l’effectif parisien déjà très complet de donner des sueurs froides à ses adversaires, même si les résultats collectifs n’ont pas été exceptionnels depuis son arrivée avec 6 victoires en 11 matchs. Le club reste notamment sur une défaite 59-66 à Nancy où l’équipe à shooté à un affreux 32,2% aux shoots ! Les 3 Parisiens au-dessus des 10 points de moyenne (Elton Brown (11,8 points à 58%, 5 rebonds), Blake Schilb et Daniel Ewing(10,7 points, 2,7 rebonds, 3 passes décisives)) ont cumulé seulement 12 points à eux 3 sur ce match, et seuls Andrew Albicy, Maleye Ndoye et Aloysius Anagonye ont surnagé. Le meneur de jeu international tourne en moyenne cette saison à 8,6 points, 3,5 rebonds et 7,2 passes et 2,3 interceptions tandis que les 2 anciens orléanais réalisent également de belles saisons avec 9,6 points et 2,8 rebonds pour le premier, et 6,2 points à 55% et 4,1 rebonds pour le second.

Actuellement 4ème ex-aequo avec 17 victoires pour 11 défaites, les Parisiens joueront pour l’avantage du terrain en play-offs tandis que les Orléanais puiseront leur dernières forces pour arracher une place dans le top 8 avant la réception du Mans.

Avant-match : Florian Boukobza

Résumé du match

 Le 5 de départ de ce match face au Paris-Levallois : Darnell Harris, Kyle McAlarney, Chris Hill, Brian Greene et Terence Dials.

1er quart-temps :

C’est Maleye Ndoye qui déclenche les hostilités avec un tir à 3 points, et ce n’est pas le seul ex-orléanais à être à la fête car Aloysius Anagonye enchaine 2 paniers à l’intérieur. Heureusement, l’OLB peut compter sur l’adresse de Darnell Harris qui marque 5 points en 2 actions. Le match se joue à grande vitesse, et c’est Paris qui en profite le plus, à l’image de ce alley-oop entre Andrew Albicy du milieu du terrain et Blake Schilb, ou de cette interception d’Andrew Albicy qui part marquer le lay-up en contre-attaque : 15-8 à la moitié du quart-temps. Une superbe action à 3 joueurs permet à Brian Greene de conclure au dunk, l’ailier orléanais et Kyle McAlarney vont alors aligner les paniers pour permettre à l’OLB de repasser devant sur un joli 8-0. Et si Nicolas Lang stoppe la série, les Orléanais ajoutent 6 nouveaux points grâce notamment à 4 lancers-francs. Un panier à 3 points en fin de possession de Daniel Ewing vient finalement réduire l’écart initial de 5 points : 20-22 pour Orléans à la fin du premier quart-temps !

2ème quart-temps :

Le PL démarre ce quart-temps en trombe avec 2 paniers à 3 points, en partie compensé par 4 nouveaux lancers-francs orléanais. Seulement, Daniel Ewing a les mains chaudes, et laissé seul sur la ligne à 3 points il fait une nouvelle fois ficelle. Les Orléanais sont quant à eux en grande difficulté pour se frayer un chemin au panier, accumulant notamment plusieurs pertes de balle. Le match reste serré 31-27 après 15 minutes de jeu, mais Louis Labeyrie se montre et enchaine tir à 3 points, interception et tir intérieur. Tout ceci avant que Daniel Ewing ne vienne en remettre une couche derrière la ligne des 6m75 : Paris creuse l’écart 38-27, et même 40-27 après un panier d’Elton Brown. Darnell Harris à 3 points et Fernando Raposo en seconde chance sauvent les meubles, mais Louis Labeyrie est particulièrement adroit à 3 points et les contre-attaques parisiennes après interception mettent en grande difficulté les Orléanais qui se retrouvent à 17 longueurs de leurs homologues. Chris Hill à longue distance et Kyle McAlarney à mi-distance marquent 5 points pour l’OLB, mais c’est Louis Labeyrie qui a le dernier mot avant la mi-temps : 51-37.

3ème quart-temps :

Les intentions orléanaises sont fortes en ce début de mi-temps, la défense des hommes de Philippe Hervé annihile complètement les locaux, à tel point qu’ils produisent une copie brouillonne et ne marquent aucun point pendant la première moitié du quart-temps. Les Orléanais n’en profitent cependant que très peu, n’ayant toujours pas de réussite aux tirs. Seul Darnell Harris trouve la faille, sur un tir à 3 points. La moitié du quart-temps arrivée, Terence Dials et Mamoutou Diarra redoublent d’efforts ; le premier marque sous l’arceau après un beau jeu de passe, le second enchaine 2 paniers pour permettre à l’OLB de revenir à 7 points. Blake Schilb marque à 3 points dans le corner, mais Aldo Curti donne 5 points aux visiteurs sur 3 lancers-francs et un panier en contre-attaque : 56-61 à la fin du 3ème quart-temps, les Parisiens n’auront marqué que 5 points durant ces 10 minutes !

4ème quart-temps :

Nicolas Lang et Elton Brown frappent les premiers mais Fernando Raposo s’infiltre dans la raquette pour claquer un dunk monstrueux. Un 3 points d’Andrew Albicy et une claquette de Maleye Ndoye remettent toutefois 10 points d’écart entre les 2 formations. Le jeu est difficile pour les Orléanais, Darnell Harris fait un air-ball, Mamoutou Diarra se fait contré par Landing Sane, et Elton Brown ajoute 4 nouveaux points à l’intérieur pour porter le score à 69-55 à moins de 4 minutes du terme. L’OLB n’aura pas pu élever son niveau de jeu durant ce dernier quart-temps. Si Aldo Curti parvient à placer un lay-up en contre-attaque, Louis Labeyrie enfonce un peu plus les Orléanais avec 2 tirs longue distance qui font mouche. Terence Dials marquera finalement le dernier panier du match, pour un score de 78-61.

L’OLB davantage diminué encore par l’absence de David Noel puis la blessure en cours de match de Chris Hill n’aura rien pu faire face à des Parisiens en pleine forme. Louis Labeyrie aura impressionné avec 17 points à 70% et 6 rebonds. Daniel Ewing (18 points, 4 passes) et Andrew Albicy (5 points, 3 rebonds, 10 passes, 4 interceptions) auront été les 2 autres parisiens en vue. Coté Orléanais, Darnell Harris se sera démené en vain avec ses 19 points à 7 sur 13, 4 rebonds, 3 passes. Il aura été trop esseulé ce soir, avec une faillite générale d’adresse longue distance (4 sur 18 à 3 points, 1 sur 12 si l’on enlève les tirs de l’arrière orléanais). Les 19 balles perdues auront également été préjudiciables, donnant de nombreux paniers faciles aux joueurs de Gregor Beugnot.

Résumé : Florian Boukobza

Statistiques du match

Orléans Loiret Basket 

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
HILL Christopher  3  3  1  4
GABSI Anis   0  0  0  0
MCALARNEY Kyle  8  3  4  6
GREENE Brian  4 3  1  4
DIARRA Mam  5  4  0  7
Fernando RAPOSO  6  5  1  7
CURTI Aldo  9  1  2  8
QUETA Mohamed  0  0  0  -1
DIALS Terence  7  7  0  3
LOUM Abdoulaye  0  1  0  -3
HARRIS Darnell  19  4  3  18

Paris Levallois 

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
EWING Daniel   18  0  4  16
NDOYE Maleye  8  3  4  6
LABEYRIE Louis  17  6  0  21
ANAGONYE Aloysius  4  2  0  3
LANG Nicolas   6  2  5  10
SCHILB Blake  10  2  2  8
SANE Landing  2  4  2  5
ALBICY Andrew  5  3  10  18
BROWN Elton  9  2  0  9
TOURE Hervé 0     0  0  0

Nos partenaires

Précédent
Suivant