Orléans Loiret Basket - JDA Dijon - Championnat

Avant-match

Samedi 5 Avril à 20h00, l’OLB accueille le co-leader Dijon pour un match clé en vue de la qualification en play-offs.

Avec un bilan de 16 victoires pour 9 défaites, la JDA réalise une très belle saison en tête du classement, mais à égalité avec 4 autres équipes. Fait rassurant pour l’OLB, autant le club bourguignon est un monstre à domicile avec 13 victoires pour… 0 défaite, autant il est beaucoup moins en verve loin de ses bases (3 victoires pour 9 défaites). Après avoir brigué la première place du championnat suite à sa victoire 73-72 face à l’OLB en décembre dernier, le club a subit un coup de moins bien avec une série en cours de 6 défaites consécutives à l’extérieur, toutefois compensée par son invincibilité à domicile qui lui permet de se maintenir en tête.

Le fameux match aller avait vu la cruelle défaite des Orléanais qui avaient pourtant réalisé un match fantastique, notamment au niveau de l’adresse (13 sur 22 à 3 points, 35 points pour le duo Brian Greene - Darnell Harris). Seulement, 3 tirs primés de la JDA en toute fin de rencontre dont un tir quasiment au buzzer de Mykal Riley ont fait basculer les locaux en tête d’un tout petit point…

L’effectif n’a pas bougé d’un iota depuis cette période, avec un 5 majeur redoutable (plus de 60 d’évaluation à eux 5) : T.J. Campbell à la mène (11,7 points, 3,8 passes), Anthony Dobbins au poste arrière (9,9 points, 6,5 rebonds, 2 passes, 1,6 interceptions), Mykal Riley sur l’aile (14,4 points, 4,8 rebonds, 2 passes), Andre Harris au poste 4 (15 points, 3,9 rebonds) et enfin Zach Moss en pivot (7,4 ponts à 59%, 4,9 rebonds). Qualifiés pour les demi-finales de Coupe de France suite à leur succès 76-75 face à Paris, les Dijonnais affronteront Nanterre mercredi prochain avant peut-être d’affronter Nancy ou Hyères-Toulon (Pro B) en finale.

Enjeu majeur dû à ce championnat ultra resserré, une victoire d’Orléans remettrait les 2 équipes à une victoire d'écart alors que Dijon se situe actuellement en tête et qu’Orléans est en 8ème place ! D’où (une nouvelle fois) un match capital ce week-end !

Avant match : Florian Boukobza

Résumé du match

Aldo Curti, Kyle McAlarney, David Noel, Brian Greene et Terence Dials débutent ce match clé face à la JDA Dijon.

1er quart-temps :

T.J. Campbell marque le premier panier tandis que Brian Greene et Terence Dials ratent 2 tirs ouverts. Le pivot orléanais égalise cependant après une interception d’Aldo Curti sur Anthony Dobbins. Dijon prend malgré tout les devants car l’OLB continue d’être maladroit, seul Terence Dials ajoute 2 nouveau points sur un dunk tout en détente. Mykal Riley obtient (et réussit) 3 lancers-francs après une faute orléanaise sur sa tentative à 3 points : 4-9 après 4 minutes de jeu. Alors que le public réclame 2 fautes dijonnaises, Terence Dials se venge et obtient le and one sur un double pas plein d'agilité, puis claque un nouveau dunk ; le joueur a marqué l’intégralité des 9 points orléanais !
Brian Greene arrache le ballon des mains d’Andre Harris mais il n'a toujours pas de réussite au tir et manque son 3 points, tout comme Aldo Curti, mais l’américain marque enfin sur une superbe claquette dunk sur la tentative du meneur de jeu, 11-13 à 3 minutes de la fin du quart-temps.
Ce sont David Noel et Abdoulaye Loum qui se chargent de faire passer l’OLB devant, et si Zach Moss marque par 2 fois dans la raquette, le tir à 3 points d’Abdoulaye Loum donne 3 points d’avance aux locaux, 18-15. Ce sera le score de ce premier quart-temps car les nombreuses tentatives dijonnaises (dues à une pelleté de rebonds offensifs) s’avéreront tous être des échecs.

2ème quart-temps :

Mamoutou Diarra arrache le rebond offensif avec détermination, avant qu’Abdoulaye Loum n’ajoute 3 nouveaux points dans l’escarcelle orléanaise : 21-15 pour des Loiretains retrouvés. Un 3 points d'Antoine Mendy relance les Dijonnais après plus de 3 minutes sans marquer. La grosse intensité des Orléanais fait plaisir à voir, mais cela ne paie pas en attaque avec 2 marchés sifflés contre Terence Dials qui se dégageait à chaque fois le chemin du panier. Un and one d'Anthony Dobbins fait repasser la JDA devant, 22-23 à la moitié du quart-temps.
Terence Dials se rate au lay-up mais Mamoutou Diarra impressionnant de volonté au rebond redonne une seconde chance au pivot qui concrétise les efforts de son coéquipier. Un joli numéro de T.J. Campbell et un 3 points de Mykal Riley sont compensés par 2 nouveaux paniers de Terence Dials. Le pivot manque ensuite 2 lancers-francs mais se rattrape avec un and one sur l'action suivante ! Et sur une action un peu chanceuse, Darnell Harris parvient à marquer son premier panier du match, au buzzer du quart-temps ! 36-30 pour les locaux.

Porté par un très grand Terence Dials, l'OLB a su faire fi de la défense dijonnaise porté sur les extérieurs pour marquer la quasi-exclusivité de ses points dans la raquette et mener de 6 points à la mi-temps. L'OLB n’a ainsi marqué qu'un seul 3 points (sur 5 tentatives), par un intérieur qui plus est (Abdoulaye Loum qui a su lui aussi saisir sa chance avec 8 points pour le moment). Le trio offensif McAlarney-Harris-Greene n'a cumulé pour sa part que 5 petits points depuis le début du match !

3ème quart-temps :

Aldo Curti manque ses 2 lancers-francs pour débuter ce quart-temps, tandis qu'Andre Harris marque à mi-distance. L’OLB s’en remet de nouveau à Terence Dials, mais Brian Greene apporte également son écot, laissé seul à mi-distance par les Dijonnais, puis sur un panier en contre-attaque : 42-32 après 22 minutes de jeu, temps mort demandé par Jean-Louis Borg. Une jolie claquette d'Anthony Dobbins succède au temps mort, mais Kyle McAlarney se défait de la défense de Tony Dobbins sur un superbe dribble et tir enchainé. Mykal Riley marque à 3 points, mais Brian Greene l’imite. Ca y est, l'OLB reprend un style de jeu plus dans ses habitudes, et c’est sur son adresse retrouvé qu’elle creuse un premier écart conséquent. ! Brian Greene enchaine avec un tir très compliqué défendu par 2 adversaires.
L'OLB se maintient à 10 longueurs, puis 12 après 2 lancers-francs de Terence Dials. La défense de Dijon se focalisant moins vers l'extérieur, Kyle McAlarney en profite pour marquer un tir de plus de 7 mètres. Le match se durcit avec une faute technique sifflée contre Antoine Mendy et des sermons des arbitres pour Darnell Harris. Beaucoup de coups de sifflets hachent le jeu, mais le score évolue peu, ce qui fait les affaires des Orléanais. Kyle McAlarney donne 14 points d'avance sur un tir à 3 points à 30 secondes de la fin du quart-temps, tandis que les derniers tirs primés des 2 équipes échouent, 59-45 à 10 minutes du terme !

4ème quart-temps :

Les paniers s'enchaînent en ce début de quart-temps, et à ce petit jeu c'est l'OLB qui gagne avec notamment 2 paniers de Fernando Raposo et un 3 points élégant de Darnell Harris. 68-49 après 33 minutes de jeu tandis que Dijon force plusieurs tirs à 3 points. Fernando Raposo obtient la balle après une belle bagarre au rebond acclamée par le public. La défense intensive de Dijon lui permet de grappiller quelques points, l'OLB gâche des occasions un peu bêtement mais conserve 16 points d'avance à 3 minutes de la fin du match. Tony Dobbins et Andre Harris marquent à 2 points tandis que des coups de sifflets sont contestés par le Palais des Sports.
Les Orléanais manquent plusieurs tirs, mais Dijon n'en profite pas car les Bourguignons produisent également beaucoup de déchets. 72-58 toujours à 2 minutes de la fin du match, il n’y aura pas de panier non plus dans les 60 secondes suivantes. Le match se finit dans un faux rythme, mais Aldo Curti marque au lay-up, bien emmené par David Noel, puis Brian Greene marque un panier champagne au buzzer des 24 secondes ! L’OLB l'emporte 76-60 après un ultime lancer-franc de Ferdinand Prenom et peut savourer sa victoire grâce à un match plein !

Malgré un manque d’adresse extérieure en début de match, l’OLB a su rebondir avec une belle présence intérieure avant de faire la différence en 2ème mi-temps grâce à ses scoreurs habituels. Orléans aura cumulé un très bon 57% d'adresse collective, avec pour seule ombre au tableau le vilain 13 sur 26 aux lancers-francs ! L’équipe aura également maintenu son adversaire à 15 points à chaque quart-temps, une marque de régularité défensive. Terence Dials est l’homme du match avec ses 22 points à 9 sur 11 aux tirs, sans lui l’OLB aurait peut-être sombré en début de match. Après une première mi-temps compliquée (3 points à 1 sur 6), Brian Greene a réalisé une 2ème mi-temps d’un autre calibre (13 autres points à 5 sur 9, 6 rebonds au total). Kyle McAlarney aura également su créer l’écart dans le 3ème quart-temps avec un parfait 3 sur 3 aux tirs, lui qui n’avait tenté aucun shoot face à la défense de Tony Dobbins en première mi-temps pour se muer avec succès en passeur. En face, seul Tony Dobbins aura réussi à surnager (11 points à 5 sur 8, 6 rebonds mais 5 balles perdues) tandis que Mykal Riley et Andre Harris auront complètement vendangé (respectivement 11 points à 3 sur 11 et 12 points à 5 sur 15).

Résumé match : Florian Boukobza

Jean-Louis Borg :

On subit tout le match l'impact physique d’Orléans. Il y a eu 26 lancers-francs à 12, ce qui veut dire qu'Orléans était beaucoup plus agressif que nous. Et en plus on fait un lamentable 16% à 3 points. Orléans a très bien joué dans le domaine ou il fallait être présent : dans la dimension athlétique. On voulait limiter les 3 points, mais on a laissé trop de pick and roll, notamment avec Terence Dials pendant la 1ère mi-temps.

Antoine Mendy :

Je pense qu'Orléans a bien préparé ce match, on a essayé d'imposer notre style de jeu. On a été beaucoup sanctionné donc on a essayé de rectifier le tir en 2ème mi-temps mais ça n'a pas marché. Orléans a bien défendu, on a essayé de provoquer un peu mais on n’a pas été récompensé.

Terence Dials :

Il n'y avait pas de plan pour moi avant le match, la stratégie de Dijon était de stopper les shooteurs à 3 points, donc à l'intérieur c'était plus ouvert, et moi et Nando en avons tiré parti. J'ai juste eu plus d'opportunités ce soir, mes coéquipiers m'ont trouvé, j’espère que c'est un bon signe pour le reste de la saison. Nous avions besoin d'une grosse victoire car le dernier match a été très dur. Avec ce genre de match, je pense que nous serons prêts pour les play-offs.

Philippe Hervé :

C'est ce que le jeu vous propose, ce que l'adversaire peut vous donner. Ca fait 2 mois qu'on a moins d'opportunités de tirer à 3 points, donc on doit avoir plus de solutions proche du cercle. On y travaille beaucoup, on progresse. Ce sont les mêmes solutions que d'habitude, mais là on a eu plus d'efficacité. C'est la clé pour nous. C'est un peu dommage de gâcher autant aux lancers-francs, mais on joue bien. Ce soir on a toujours les 2 pieds en play-offs. Il faudra à minima être à 17 victoires avec un goal-average positif pour être en play-offs, on y sera avec 18. On est à 15, il reste 4 journées… Kyle McAlarney met des tirs très importants au 3e quart-temps, d'autant qu'il n'avait pas tiré avant donc il n'était pas dans le rythme.
 

Statistiques du match

Orléans Loiret Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
HARRIS Darnell  8  2
NOEL David 2 1
MCALARNEY Kyle 9 13
GREENE Brian 16 14 
MAMOUTOU Diarra  2
Fernando RAPOSO 6
CURTI Aldo 3 2
DIALS Terence 22 19 
LOUM Abdoulaye 8
         
         
         

JDA Dijon

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Moss Zach
8
Mutuale Malela
2
Mendy Antoine
5
Riley Mykal
11
Prenom Ferdinand
7 12 
Traore Sambou
0
Harris Andre
12
Aboudou Lens
0
Loum Macoumba
Dobbins Anthony
11 12 
Yao-Delon Olivier
0 0 0
Campbell T.J.
4

 

Photos du match

  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon
  • Olb_Dijon

Nos partenaires

Précédent
Suivant