Orléans Loiret Basket - Le Mans SB - Championnat

Avant-match

Vendredi 27 Décembre à 19h00, l’OLB se déplace au Mans pour le dernier match de 2013 diffusé sur Sport +.

Avec une 6ème place et une élimination en quart de finale face à l’ASVEL, la saison 2012-2013 du club de la Sarthe avait été correcte sans être vraiment réussie. Le staff manceau a ainsi cherché à remanier l’effectif tout en conservant certains joueurs majeurs comme les intérieurs Joao Paulo Batista (au club depuis 2008), Alain Koffi et Dounia Issa, l’ailier international français (champion d’Europe s’il vous plait!) Charles Kahudi et le meneur Pape Sy. Darius Washington, Cam Long, Victor Cuthbert et Marko Keselj sont quant à eux partis, remplacés par DaShaun Wood, Reyshawn Terry, Vaughn Duggins et Antoine Eito.
Le premier est un meneur américain qui a joué à Cantu, Trévise, Frankfurt et enfin à l’Alba Berlin. Le second est un poste 4 qui arrive du Liban après avoir bourlingué dans 7 pays depuis la fin de son cursus étudiant dans la prestigieuse université de North Carolina. Vaughn Duggins est un extérieur polyvalent qui arrive également en provenance du championnat allemand, tandis que la dernière recrue revient bien entendu d’une pige dans le Loiret.

Avec 8 victoires pour 5 défaites, le MSB pointe à une victoire du quatuor de tête, qu’il aurait même pu rejoindre s’il n’avait pas chuté en début de semaine au Havre. DaShaun Wood possède le plus d’influence sur le jeu manceau avec 12,4 points, 2,2 rebonds et 5,1 passes par match. Le joueur s’est toutefois blessé à la main et est remplacé par Torey Thomas jusqu’à mi-janvier. Ce dernier s’en sort très honorablement avec 8,3 points, 2,7 rebonds, 3,3 passes et 2,7 interceptions sur ses 3 premiers matchs. La doublette intérieure Joao Batista (10,4 points à 57%, 4,5 rebonds, 1,2 passes) en 22 minutes) - Terry Reyshawn (9,9 points à 47%, 4,2 rebonds en 22 minutes) est redoutable d’efficacité, tout comme le très précieux Charles Kahudi (7,5 points, 4,7 rebonds).

La saison passée, Le Mans avait démarré la confrontation par une victoire à domicile 71-64. Cependant, l’OLB avait égalisé au Palais des Sports 83-67. Au cours de ces 2 rencontres, Brian Greene avait été le plus régulier avec 15 points inscrits à chaque fois. Avec 2 défaites rageantes lors de ses 2 dernières rencontres, l’OLB se doit de rectifier le tir ce week-end pour terminer l’année en beauté et conserver toute la confiance acquise depuis le début de saison. Cependant, rien ne sera facile face à une équipe mancelle toujours aussi solide d’année en année…

Avant match : Florian Boukobza

Résumé du match

Le 5 de départ de ce match télévisé face au Mans : Aldo Curti, Kyle McAlarney, Abdoulaye Loum, Brian Greene et Terrence Dials.

1er quart-temps :

Aldo Curti seul dans l’axe sonne la charge à 3 points. L’OLB démarre ce match avec de très bonnes intentions, et Abdoulaye Loum claque un dunk plein d’entrain. Le MSB revient margé tout avec Pape Sy au lay-up, Joao Paulo Batista à mi-distance et Reyshawn Terry à 3 points, 7-7 après 4 minutes de jeu. Les intérieurs orléanais ne se laissent pas faire, et le club réussit à maintenir son avance pendant que son adversaire force derrière la ligne des 6m75 (1 sur 6 à 3 points).
Charles Kahudi marque enfin le 2ème tir primé pour Le Mans, mais les 3 artificiers orléanais Brian Greene, Darnell Harris et Kyle McAlarney allument de loin et l’OLB creuse un écart prometteur en fin de quart-temps : 21-14.

2ème quart-temps :

Vaughn Duggins marque par 2 fois, tout d’abord sur un drive en fin de possession, puis sur contre-attaque après avoir intercepté la balle. L’OLB force ses shoots et doit son salut à un coast to coast de Maël Lebrun qui redonne 5 points d’avance à l’équipe après 2 premières minutes de quart-temps bien compliquées.
Dounia Issa bloque spectaculairement la tentative de lay-up de Darnell Harris mais en face Aldo Curti distille une superbe passe pour Terence Dials, 20-27 à la moitié pile du quart-temps. Un and one de Pape Sy, suivi d’un tir difficile à 3 points remettent tout de suite les 2 équipes au coude à coude, 26-27. Et si Brian Greene réussit à marquer un lay-up compliqué, c’est Le Mans qui va prendre l’avantage avec 3 nouveaux paniers dans la raquette. L’OLB ne s’en laisse pas compter et repointe en tête à la toute fin du quart-temps grâce à 2 tirs d’Abdoulaye Loum et d’Aldo Curti.

L’OLB conserve une courte tête d’avance à l’issue de ces 20 premières minutes de jeu mais l’équipe du Mans a mis de plus en plus en difficulté les Orléanais qui devront piocher dans leurs ressources pour repartir de la salle Antarès avec le sourire. Pape Sy a fait très mal avec ses 12 points tandis que l’OLB a scoré plus collectivement avec 5 joueurs entre 5 et 8 points. Les statistiques des 2 équipes sont très proches, que ce soit aux tirs (15 sur 29 pour Orléans contre 14 sur 33), aux rebonds (17 à 15), ou à la passe (9 à 10).

3ème quart-temps :

Reyshawn Terry intercepte et marque en contre-attaque tandis que Charles Kahudi apporte 2 nouveaux points manceaux après un joli mouvement ligne de fond. Kyle McAlarney prend les choses en main avec un très bon tir mi-distance, tout comme Brian Greene qui pénètre dans la raquette. Pape Sy à 3 points marque dans le corner, 41-37 après 25 minutes de jeu. Alors qu’Orléans est vraiment gêné par la défense mise en place par JD Jackson, Pape Sy place un nouveau 3 points dévastateur qui donne 9 points d’avance au Mans.
L’OLB n’a quant à lui marqué que 6 points dans ce quart-temps, avec un 0 sur 7 à 3 points. Une très grosse claquette dunk de Darnell Harris limite les dégâts en toute fin de quart-temps, 48-41.

4ème quart-temps :

Un alley-oop de Torey Thomas pour Dounia Issa lance ce quart-temps mais Kyle McAlarney marque à 3 points sur une bonne balle ressortie de la raquette par Terence Dials. Malheureusement pour les Loiretains, Torey Thomas fait ficelle à 3 points, et 2 autres paniers de Vaughn Duggins et de Torey Thomas font sombrer l’OLB, 57-44 à 8 minutes du terme. Le club du Loiret n’y arrive pas, ne rentrant pas ses shoots et commettant des pertes de balles. Après 33 minutes de jeu, Darnell Harris marque les premiers lancers-francs orléanais du match. Le MSB récupère 2 rebonds offensifs consécutifs sur des tirs à 3 points manqués, usant le moral des Orléanais, d’autant que ces derniers perdent leur 15ème ballon du match. Darnell Harris fait parler sa vitesse d’exécution pour remettre les visiteurs sous les 10 points d’écart. Le Mans n’a pas marqué depuis 4 minutes, mais Orléans n’en profite pas.
Reyshawn Terry réussit un drive, Abdoulaye Loum un lay-up en cloche à 1 mètre du cercle. L’OLB est à 9 points mais une perte de balle sur remise en jeu complique un peu plus un potentiel retour. Kyle McAlarney réussit un beau lay-up en déséquilibre, mais derrière Charles Kahudi dans le corner remet les Manceaux à 10 points à 1min30 de la fin du match. Aldo Curti et Pape Sy réussissent leurs lancers-francs, et le temps est désormais insuffisant pour un quelconque espoir de victoire orléanaise. Antoine Eito et Kyle McAlarney marqueront les 2 derniers paniers du match pour une défaite 67-59.

L’OLB n’aura rien pu faire face à la montée en puissance de l’équipe mancelle durant ce match. L’équipe a rarement été vu en aussi grande difficulté en attaque et termine pour la première fois en dessous des 60 points (avec une 2ème mi-temps à 26 points et une seule passe décisive enregistrée !). Pape Sy aura été démoniaque avec 20 points à 7 sur 12 aux tirs, avec à ses cotés un Charles Kahudi à 12 points (à 4 sur 10), 2 rebonds et 2 interceptions. Coté Orléanais, Kyle McAlarney (15 points à 6 sur 11, 4 rebonds) et Darnell Harris (12 points à 4 sur 9, 6 rebonds) auront surnagé en attaque. Tandis que Dijon se retrouve désormais seul en tête, l’OLB partage la 2ème place avec pas moins de 5 autres équipes !

Résumé : Florian Boukobza

Aldo Curti :
C’est clair c’est une mauvaise période, on a fait les erreurs aux mauvais moments, on n’a pas mis les shoots au bon moment, la trêve va nous aider à nous ressaisir. La fatigue n’est pas une excuse, ce soir on en a un peu moins voulu qu’eux, c’est là que ça s’est joué.

Pape Sy :
Je crois que ce soir on va d’abord retenir l’effort collectif, tenir Orléans à 59 points. On a tout donner sur le terrain, et je remercie l’équipe car c’est grâce à eux que j’ai pu faire cette performance. Je pense qu’on a fait un bon boulot ce soir et on mérite les vacances.
 

Statistiques du match

Orléans Loiret Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
5. Noel David
       
6. McAlarney Kyle
 15  4  0  11
7. Greene Brian
 7    9  1  9
8. Lebrun Mael
 2  2  1  5
9. Raposo Fernando
 0  3  0  1
10. Curti Aldo
 7  1  2  5
13. Sidibe Ibrahima
 0  0  0  0
14. Mukuna Valentin
 0  0  0  0
15. Dials Terence
 8  4  2  9
21. Loum Abdoulaye
 8  4  3  8
22. Harris Darnell
 12  6  1  11
32. Kozan Murat  0  0  0  0

Le Mans Sarthe Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
4. Thomas Torey  5  1  1  3
5. Kahudi Charles
 12  2  1  10
6. Terry Reyshawn
 8  2  2  7
7. Koffi Alain
 2  2  2  4
8. Eito Antoine
 2  5  7  10
9. Foucault Tom
 0  0  0  0
10. Sy Pape
20   1  0  16
13. Batista Joao Paulo
8  4  3  10
18. Mendy Kevin
 0  0  0  0
24. Issa Dounia
 4  7  1  12
44. Duggins Vaughn
 6  4  2  5

 

Nos partenaires

Précédent
Suivant