Orléans Loiret Basket - Chorale de Roanne - Championnat

Avant-match

C’est en leader du championnat que l’OLB accueille l’équipe de Roanne au Palais des Sports le Samedi 14 Décembre à 20h00.

Après 8 saisons dans le top 8 dont un exercice 2012-2013 conclu à la 5ème place, la Chorale de Roanne a rarement été vu en aussi grande difficulté, pointant seulement à la 13ème place après 10 journées et 7 défaites. Plus grave, le club reste sur une défaite inquiétante 69-85 à domicile face au club palois qui occupait la même position.

Pourtant, le staff a conservé une base solide de l’effectif de l’an passé : les extérieurs Pape-Philippe Amagou et Yohann Sangaré, l’ailier William Gradit, et les intérieurs Victor Samnick et Ryan Reid ont tous rempilé. L’équipe a toutefois dû combler les départs des rentables Coleman Collins (10,6 points et 7 rebonds), Matt Howard (9 points, 6 rebonds et Steven Gray (9 points). En contrepartie, le club a recruté le poste 2 Mark Lyons, sortant de la réputée université d’Arizona, le poste 5 Jamelle Hagins, qui sort également d’un cursus universitaire (à Delaware), et le poste 4 Charles Thomas qui possède lui une belle expérience professionnelle, avec notamment ses 4 dernières années passées dans le championnat ukrainien. Malgré des statistiques intéressantes (9,4 points et 4,8 rebonds en 21 minutes), le joueur et l’équipe ont décidé de mettre un terme à leur collaboration. Cette dernière s’est alors tourné vers JaMychal Green qui arrive en Europe après 4 ans à l’université d’Alabama et une saison chez les Austin Toros de NBA D-League. Roanne a ainsi entouré ses valeurs sûres d’un trio de jeunes joueurs américains issus de NCAA.

Ce manque d’expérience est peut-être la cause des difficultés roannaises. Mark Lyons se distingue en étant le meilleur scoreur de l’équipe avec seulement 10,7 points en 17 minutes, tandis que les 2 joueurs les plus prolifiques de l’an passé Pape-Philippe Amagou et William Gradit ont vu leur rendement baisser avec un passage de 13,5 points de moyenne à 8,9 points à 32% pour le premier, et de 11,1 points à 8,7 à 35% pour le second. Victor Samnick possède quant à lui la meilleure évaluation de l’équipe avec (seulement !) 9,5 unités, un nombre obtenu grâce à ses 8,4 points et 7,3 rebonds par match. Le bilan collectif n’est pas meilleur avec une attaque classée à l’avant-dernière position de la Pro A, avec moins de 66 points de moyenne. A noter que la Chorale avait fait l’impasse sur l’Eurochallenge pour se concentrer sur le championnat.

La saison dernière, l’équipe de Luka Pavićević avait remporté son duel face à Orléans pour un petit point, l’OLB l’emportant à l’aller 87-81 mais s’inclinant 85-78 au retour. Si Caleb Green et William Gradit (tous les 2 à 23 points) avaient fait des dégâts au premier match, c’étaient Pape-Philippe Amagou (25 points) et Brian Greene (20 points) qui avaient dépassé les 20 unités dans le 2ème.

Tout comme le match de la semaine passée, l’OLB devra être vigilante malgré les probabilités en sa faveur. Roanne est, tout comme Gravelines, une grosse équipe qui peut se réveiller à tout instant !

Avant match : Florian Boukobza

 

Résumé du match

Aldo Curti, Kyle McAlarney, David Noel, Brian Greene et Terence Dials débutent ce match au Palais des Sports face à Roanne.

1er quart-temps :
Brian Greene fête sa sélection au All-Star Game avec un tir à 3 points victorieux dès la 1ère possession. Terence Dials de son coté balance un gros air-ball mais se rattrape derrière avec un lay-up sur une passe dans le rythme de Brian Greene. L'OLB enchaine les paniers avec Brian Greene et David Noel, mais Roanne n’est pas en reste avec un 100% aux tirs, 9-8 après moins de 3 minutes.
C’est à 11-8 qu’Orléans va exécuter le premier stop de la partie ; le match s'est désormais calmé, les 2 équipes ayant ajusté leur défense. Terence Dials réalise un joli contre sur JaMychal Green mais le club manque 2 tirs ouverts à 3 points, laissant l’occasion à Victor Samnick de faire passer Roanne devant 11-12, puis 11-15 après le tir à 3 points de JaMychal Green.
Orléans pris de court, Brian Greene s’en va au charbon et obtient le and one. Après 2 premiers tirs à 3 points manqués, Kyle McAlarney comble sa frustration en réussissant sa 3ème tentative en 1ère intention, 17-15 à 2 minutes de la pause. Mais les locaux laissent également de nombreux rebonds aux Roannais qui en profitent pour prendre 3 points d'avance. L'OLB en difficulté face au pressing roannais, la réponse vient de Kyle McAlarney qui enchaine 2 paniers longue distance en toute fin de quart-temps et fait basculer l’équipe en tête in-extremis : 22-20 !

2ème quart-temps :
Roanne repasse devant sur 2 tirs mi-distance. Darnell Harris est mis en difficulté sur un lay-up en contre-attaque, mais il parvient à récupérer le rebond et en profite pour marquer rapidement. Abdoulaye Loum est récompensé de sa belle activité par plusieurs sessions sur la ligne des lancers-francs mais l’ailier en manque 3 sur les 4. Il se rattrape ensuite avec un superbe drive tout en fluidité après une feinte de tir à 3 points, 27-26 après 14 minutes de jeu.
Aldo Curti pénètre jusqu'au panier pour faire la passe à Terence Dials qui redonne 3 points d'avance à l'OLB à la moitié du quart-temps. Après une perte de balle un peu bête du collectif orléanais, Darnell Harris envoie une bombe de 7 mètres malgré la défense de son vis-à-vis, puis Brian Greene bien gêné par son défenseur réalise un shoot casse-croute qui atteint miraculeusement sa cible.
L'OLB est toutefois tête en l'air sur une remise en jeu roannaise, et la Chorale revient à 34-30 à 2min30 de la pause. Brian Greene dépose le ballon dans les mains de Terence Dials qui obtient le and one, le pivot en profite pour marquer son 3ème lancer-franc en autant de tentative. Le score n’évolue plus jusqu’à la pause, les 2 tentatives aux lancers-francs de Mark Lyons se soldant par des échecs : 40-32.

Après avoir été clairement mis en difficulté face au rythme élevé imposé par l'équipe roannaise dans le 1er quart-temps, Orléans a su reprendre petit à petit le jeu à son compte pour creuser un écart de 8 points à l'issue des 2 premiers quart-temps. L'OLB a su être une menace de près comme de loin, avec Terence Dials (10 points) à l'intérieur, Brian Greene (11 points) à mi-distance, et Kyle mcAlarney (8 points) derrière la ligne à 3 points ! Si Roanne possède une superbe adresse à 2 points (14 sur 20 face aux 11 sur 17 d’Orléans) et domine aux rebonds (19 prises à 12), c'est bien l'OLB qui a dominé cette 1ère mi-temps.

3ème quart-temps :
Le match reprend sur un superbe mouvement au poste de Fernando Raposo, mais en face Damien Inglis réussit un 3 points difficile sur jeu arrêté. Darnell Harris l'imite en faisant ficelle, 45-35 après 22 minutes de jeu. Yohann Sangare ajoute 5 points pour Roanne mais en face le collectif assure les points avec 4 joueurs différents qui marquent sur 4 possessions orléanaises consécutives. Darnell Harris donne 13 points d'avance sur 2 lancers-francs suite à une faute technique. Ryan Reid shoote en tête de raquette mais Fernando Raposo marque sur une passe de David Noel en jeu rapide.
L'OLB va laisser Kim English marquer seul à 3 points, et ce tir est suivi d'un tir extérieur de JaMychal Green qui ouvre potentiellement la brèche à un retour roannais. Philippe Hervé joue la sureté en prenant immédiatement un temps mort, 57-49 à 3 minutes de la fin du quart-temps. Roanne va pourtant bien marquer 2 paniers en contre-attaque alors qu'Orléans manque 2 tirs ouverts. Kim English rentre un 3 points qui ramène les Choraliens à 1 point… Tout est à refaire pour l’OLB !
Abdoulaye Loum s’exécute avec un tir à 3 points important. Seulement, Roanne est transfiguré et Kim English fait de nouveau ficelle. Aldo Curti dans un jour sans au niveau de l’adresse manque ses 2 lancers-francs, et la Chorale a l'occasion d'égaliser lors de la dernière possession… Ce que Pape-Philippe Amagou ne se prive pas de faire : 60 partout à 10 minutes du terme.

4ème quart-temps :
L'équipe roannaise est impressionnante en attaque comme en défense, agressant continuellement les joueurs orléanais. Fernando Raposo se distingue avec 2 lancers-francs (tous deux assez chanceux) puis un panier au poste, mais cela ne suffit pas face à la furia roannaise et Pape Philippe Amagou obtient un and one : 64-66 à 7min30 du terme. Les esprits s’échauffent sur une faute de JaMychal Green sur Fernando Raposo, le pivot réussit ses 2 lancers-francs à la perfection cette fois-ci.
JaMychal Green marque à 3 points mais Maël Lebrun lui répond dans cet exercice. La défense orléanaise est intense, à l’image de celle parfaite réalisé par Abdoulaye Loum sur le tir de Victor Samnick. Le tir primé de Damien Inglis fait gamelle, puis Mark Lyons vraiment pas dans son assiette ce soir force un shoot, 69-69 à la moitié du quart-temps. Le public pousse fort derrière son équipe, et un alley-oop (osé!) de Kyle McAlarney pour Maël Lebrun le récompense. Pape-Philippe Amagou marque à mi-distance sur le buzzer de la possession. Si la défense orléanaise est parfaite, l’équipe ne trouve pas de solutions en attaque et force individuellement. Victor Samnick plante le 3 points qui fait mal à 2 minutes du terme, mais Brian Greene répond à 3 points aussi et remet les 2 équipes à égalité. Puis Kyle McAlarney trouve Brian Greene pour le lay-up, 76-74 une minute plus tard, temps mort pris à présent par Luka Pavicevic.
Kim English va alors marquer à 3 points dans le corner, donnant de grandes suées aux Orléanais… D’autant que l’OLB manque sa possession mais réussit à récupérer la balle miraculeusement à 9 secondes du terme… En effet, au cours d’une remontée de balle roannaise durant laquelle 2 joueurs orléanais se sont percutés, Pape-Philippe Amagou tente un 3 points manqué plutôt que de temporiser. Après une remise en jeu à risque, David Noel se voit ouvrir le chemin du panier mais Kim English réalise une faute technique ! David Noel ne tremble pas sur ses 2 lancers-francs et fait repasser l'OLB devant, tout comme Darnell Harris qui met également les 2 siens et oblige les Roannais à tenter le 3 points pour arracher la prolongation. La tentative roannaise avec 4 secondes à jouer est un échec, Orléans vient de confirmer sa première place au championnat avec une nouvelle victoire au bout du suspense, 80-77 !

Après un gros 3ème quart-temps des Roannais, l'OLB a trouvé les ressources pour emporter la décision, avec une nouvelle fois une grosse dose de sang froid… Tout comme à la mi-temps, c’est Roanne qui domine à l’évaluation collective, avec un meilleur pourcentage aux tirs (54% à 45%), plus de rebonds captés (39 à 25), plus de passes (17 à 13) mais toutefois 18 balles perdues à 8 qui ont clairement pesé dans la balance. Brian Greene termine à 18 points à 8 sur 13, et 3 rebonds. Il a été précieux dans le money time, tout comme Darnell Harris (14 points à 4 sur 10, 4 rebonds, 2 passes, 2 interceptions), David Noel (7 points, 5 rebonds, 3 passes) ou encore Fernando Raposo (12 points à 4 sur 6, 3 rebonds). Le trio roannais JaMychal Green (20 points à 9 sur 12, 10 rebonds!) - Pape-Philippe Amagou (16 points à 7 sur 13, 2 rebonds, 4 passes) - Kim English (15 points à 6 sur 9, 3 rebonds) aura donné du fil à retordre, notamment en fin de match, tandis que le meilleur marqueur du club Mark Lyons termine à un petit point et un 0 sur 8 aux tirs !

Résumé : Florian Boukobza

Philippe Hervé :
Je ne suis pas surpris de la difficulté, je connais trop bien Roanne, d’autant qu’on pouvait s'attendre à un regain de cohésion dans cette équipe. C'est une équipe contre qui on a toujours du mal. C'est le bémol de notre équipe : dès qu'on a 10-15 points d'avance on se relâche. 18-5 en 5 minutes ce n’est pas possible. On donne beaucoup de chose par relâchement, sur la 2ème mi-temps on mérite de perdre. C'est le propre de l'humain, il faut combattre le relâchement quand tout va bien. C'est dans la contrainte que l’on a cette capacité à ne rien lâcher, quand ça ne se passe pas bien. Toutes les victoires sont bonnes, surtout celle là qui nous donne beaucoup de chance d'aller à la Leaders Cup. Avant la fin des matchs aller on va essayer de rester dans le top 4, puis après on verra à rester dans le top 2, mais pour l'instant chaque chose en son temps…

Fernando Raposo :
Le relâchement, on ne le fait pas exprès, c'est inconscient. Je ne sais pas comment l'expliquer car ce n'est pas la première fois, il faut que l’on arrive à le gérer avant la fin du championnat. Roanne était très agressif, très intense, ils ont su trouver les solutions.

Luka Pavicevic :
Je voudrais féliciter cette équipe d’Orléans, le coach, son staff. Nous avons établi une défense dure, nous avons fait un bon match sinon nous n'aurions pas pu rester dans la partie jusqu’au bout. Nous nous sommes battu tout le match pour gagner mais nous n’avons pas trouvé la voie.

Yohann Sangare :
Cette défaite est cruelle, tout le monde s'est battu malgré 2 joueurs qui nous manquait, on a donné tout ce qu'on avait. Et je pense qu'on leur donne le match à la fin. Quand on menait à 20 secondes de la fin, on n’aurait pas dû tenter un shoot, je pense que c'est là dessus qu'on perd le match. Cette faute technique est un peu sévère, mais on aurait pas dû en arriver là, on aurait dû plier le match avant. Orléans a un super jeu d'équipe, et ça fait plaisir de voir des joueurs comme Aldo Curti ou Abdoulaye Loum qui ont eu des saisons difficiles l'année dernière et qui jouent comme ça cette année. En terme de fond de jeu, de collectif, c'est pour moi la meilleur équipe du championnat, même si ce n'est pas la plus talentueuse. On a touché le fond face à Pau la semaine dernière mais aujourd'hui on a eu une belle réaction d'équipe et j'espère que l’on va continuer comme ça avec les nouveaux qui s'intègrent petit à petit. On va tout donner pour que le club se maintienne et revoir les objectifs au cours de la saison.

Statistiques du match

Orléans Loiret Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
HARRIS Darnell  14 4  2  16
NOEL David  7  5  3  14
MCALARNEY Kyle  8  4  3  12
GREENE Brian  18  1  3  17
Maël LEBRUN  5  2  0  3
Fernando RAPOSO  12  3  0  13
CURTI Aldo  0  1  2  -3
DIALS Terence  10  1  0  7
LOUM Abdoulaye  6  2  0  3

Chorale de Roanne

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
REID Ryan  10  4  0  11
AMAGOU Pape Philippe  16  2  4  12
INGLIS Damien  3  3  5
SAMNICK Victor  7  9  1  9
YABUSELE Guerschon  0  1  0  1
SANGARE Yohann  5  2  5  10
LYONS Mark  1  3  3  10
ENGLISH Kim  15  3  0  13
GREEN Jamychal  20  10  1  28

Photos du match

  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne
  • Olb_Roanne

Nos partenaires

Précédent
Suivant