Bcm Gravelines - Orléans Loiret Basket - Championnat

Avant-match

Vendredi 6 Décembre 2013 à 20h00, l'OLB affronte à l'extérieur Gravelines-Dunkerque lors du match avancé de la 10ème journée de Pro A.

Après 2 saisons terminées en tête de la ligue mais poursuivies par 2 éliminations précoces au premier tour des Play-offs, les Nordistes connaissent un début de saison aux antipodes des précédents, pointant à l'avant-dernière place avec 2 victoires seulement en 9 rencontres.

Il est vrai que le club a connu de grosses pertes durant l'intersaison avec en premier lieu le départ pour la NBA du meneur de jeu MVP étranger 2012-2013 Dwight Buycks, mais également la retraite prématurée de Ludovic Vaty suite à une pathologie cardiaque, le départ à Limoges de son compère dans la raquette J.K Edwards, de l'ailier Kennedy Winston pour Reggiana, ou encore d'Aldo Curti qui est venu renforcer les rangs orléanais.

Cependant, le club avait réalisé une présaison impressionnante avec des recrues qui en imposaient, à commencer par l'ancien joueur NBA et international Yakhouba Diawara, physique à l'intérieur mais également adroit de loin, puis par Marcus Lewis qui arrive de la Liga ACB pour apporter son énergie, ou l'explosif extérieur Souleyman Diabaté arrivé tout droit de Nancy, le jeune Jonathan Rousselle qui s'est révélé en Pro B, ou le pivot de 2m11 Gary McGhee en provenance du championnat allemand.

Le BCM peut également s'appuyer sur ses autres joueurs cadres de l'an passé : le redoutable défenseur Yannick Bokolo, le shooteur Juby Johnson, l'autre shooteur Cyril Akpomedah, le discret mais efficace pivot Ousmane Camara, ou encore le scoreur de sortie de banc Abdoulaye M'Baye. Le club s'est également renforcé fin novembre avec l'arrivée de l'ailier John Holland, bien connu en Pro A pour avoir fait les beaux jours de Roanne il y a 2 ans, puis qui a joué au Cajasol Seville l'an passé.

Cela permet à Christian Monschau d'aligner une nouvelle équipe ultra complète… Mais qui n'a toujours pas trouvé de solutions pour remonter la pente dans le classement de Pro A. Pourtant, le club montre un visage totalement différent en Eurocup, dominant le classement de son groupe avec 5 victoires pour une seule défaite. Le club reste même sur une véritable déculottée infligée en déplacement au club de Mons-Hainault : 53-85 !

Du fait de son effectif pléthorique, aucun joueur ne se démarque particulièrement. 3 joueurs dépassent malgré tout les 10 points de moyenne : Marcus Lewis (12,7 points à 55%, 6 rebonds, 1,9 passes), Souleyman Diabate (12,3 points à 33%, 2,5 rebonds, 5,6 passes mais 3,9 balles perdues) et John Holland (11,6 points à 37%), 5 rebonds. Plus en retrait, 3 joueurs affichent pourtant un jeu très efficace : Yannick Bokolo (9,7 points à 46%, 4 rebonds, 4,3 passes), Cyril Akpomedah (7 points à 47%, 4 rebonds) et Ousmane Camara (5,3 points à 69%, 5,9 rebonds en seulement 18 minutes de temps de jeu).

L'année dernière, le BCM avait été trop fort pour l'OLB qui avait subi 2 terrifiantes défaites 58-75 à domicile, puis 86-56 à l'extérieur !
Si Dwight Buycks avait dynamité le premier match avec 23 à points à 70%, c'était Juby Johnson qui avait terminé meilleur marqueur au 2ème match avec 20 points. Si le classement actuel donne Orléans favori, Gravelines-Dunkerque et son effectif XXL peuvent se réveiller à tout moment et rendre la tâche particulièrement compliquée aux Loiretains… Qui devront une nouvelle fois jouer leur meilleur basket pour se maintenir en tête du championnat !

Avant match : Florian Boukobza
 

Résumé du match

Après 8 premières minutes marquées par un jeu fermé où aucune équipe n’arrive à se démarquer, les artificiers gravelinois ont su dynamiter la fin du quart-temps à coup de tirs longue distance pour finalement prendre 8 unités d’avance. L’OLB lâche prise petit à petit face à l’activité débordante des Nordistes et voit la barre des 10 points de retard voler en éclat durant le 2ème quart-temps. Le BCM est démoniaque à longue distance avec des shoots venus de nulle part de Jonathan Rousselle ou John Holland. Seuls les tirs à 3 points d’Aldo Curti et de Kyle McAlarney sauvent les visiteurs d’un écart bien plus important que les 15 points enregistrés à la mi-temps (37-22).

Le début du 3ème quart-temps est encore à l’avantage de Gravelines, avec John Holland à plus de 7 mètres puis Marcus Lewis à l’intérieur qui creusent l’écart à 44-24. Cependant, l’OLB ne désespère pas, se remettant au niveau de son adversaire sur le terrain grâce à Terence Dials à l’intérieur et Darnell Harris à l’extérieur.
Le club du Centre ne s’en contente pas et réalise même l’impensable en revenant à seulement 1 point en fin de quart-temps !! Pour cela, le club s’est appuyé sur un Brian Greene en feu qui marque 3 paniers consécutifs (le premier étant un superbe mouvement en rotation pour effacer son adversaire au poste puis une conclusion au dunk), puis sur 4 tirs à 3 points de Kyle McAlarney, Brian Greene et Darnell Harris ! L’OLB vient d’enchainer un 30-11 en 7 minutes, après n’avoir marqué que 24 points en 23 minutes !!

C’est un 2ème match qui débute à 10 minutes du terme, les 2 équipes sentant l’exploit où la désillusion proche. L’OLB fait jeu égal avec son adversaire durant plusieurs minutes grâce une nouvelle fois à Kyle McAlarney qui allume à 3 points et tente de nombreux lancers-francs. C’est une fois la moitié de quart-temps dépassée que l’OLB va prendre le pas physiquement sur Gravelines-Dunkerque : Abdoulaye Loum, Maël Lebrun et Terence Dials enchainent 3 dunks donnant 6 points d’avance à leur équipe. Le mal est fait pour le BCM qui n’arrivera plus à revenir au score malgré le tir à 3 points de Juby Jomby ; l’OLB ne tremble pas aux lancers-francs et l’emporte 67-74 après être revenu du diable Vauvert !

En plus de permettre le maintien en tête de la Pro A, cette victoire devrait ajouter un peu plus encore de confiance à l’effectif orléanais qui n’en manquait déjà pas.
L’OLB peut savourer et préparer avec sérénité son prochain match le week-end prochain à domicile face à Roanne. Au niveau statistique, Orléans a remporté la bataille de l’adresse, avec 46,4% aux tirs dont 10 sur 24 à 3 points (contre 41,8% et 11 sur 33 pour le BCM). Kyle McAlarney est le grand scoreur du match avec 25 points à 50% à 2 comme à 3 points. Brian Greene a lui aussi été impressionnant avec 13 rebonds captés et 3 passes en plus de ses 11 points qui ont sonné la charge du retour orléanais. Darnell Harris (11 points, 2 rebonds, 2 passes) et Terence Dials (10 points, 4 rebonds) ont également su marquer les points quand il le fallait.
En face, 3 hommes se sont mis en valeur : John Holland avec 23 points à 47,1%, 3 rebonds et 2 passes, Marcus Lewis avec 10 points à 66,7%, 9 rebonds, 4 passes et 2 interceptions, et enfin Juby Johnson avec 15 points mais à 33% aux tirs.

Résumé : Florian Boukobza
 

Statistiques du match

Orléans Loiret Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
NOEL David  3  4  0  -2
MCALARNEY Kyle  25  3  0  20
GREENE Brian  11  13  3  21
Maël LEBRUN  4  2  0  6
Fernando RAPOSO  4  5  0  2
CURTI Aldo  4  0  3  5
DIALS Terence 10  4  0  8
LOUM Abdoulaye  2  0  0  -1
HARRIS Darnell  11  2  2  13
MUKUNA Valentin  0  0  0  0
SIDIBE Ibrahima  0  0  0  0
         

BCM Gravelines Dunkerque

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Rousselle Jonathan
 8  2  2  6
Johnson Juby
 15  1  1  9
Bokolo Yannick
 13  2  3  2
Akpomedah Cyril
 5  4  1  4
Camara Ousmane
 2  6  8
Holland John
 23  3  2  17
Lewis Marcus
 10  9  4  20
Dumortier Hugo
 3  0  3
Duwiquet Paul-Lou
 0  0  0  0
Howard William  0  0  0  0

Nos partenaires

Précédent
Suivant