JSF Nanterre - Orléans Loiret Basket - Championnat

Avant-match

Dimanche 17 Novembre 2013 à 19h00, l’OLB se déplace chez le leader du championnat Nanterre pour tenter de rafler la première place du championnat !

Depuis les play-offs derniers, cette équipe nanterroise ne cesse de surprendre les observateurs, avec un titre de champion de Pro A en Juin dernier obtenu contre le grand favori Strasbourg, puis avec une belle domination en ce début de saison (6 victoires consécutives en Pro A et 2 coups d’éclat en Euroleague chez le grand FC Barcelone puis face au Budivelnik Kiev). Le club a toutefois connu un premier coup d’arrêt cette semaine avec une défaite 67-69 face au Mans lundi, puis une autre en Euroleague (assez logique cependant chez le Fenerbahce Ulker Istanbul, véritable ogre d’Europe cette saison).

Au niveau des transferts, le club a du se séparer d’une partie de l’effectif victorieux de la saison passée, avec notamment le meneur de jeu Chris Warren (remplacé par l’efficace Kévin Lish) et son compagnon à l’extérieur David Lighty parti tenter sa chance en NBA. L’international ukrainien Sergii Gladyr prend place à l’arrière en lieu et place de Travis Leslie qui n’a pas convaincu durant les matchs de présaison malgré ses grandes qualités de scoring. Le club a pu cependant assembler une équipe de très haut niveau avec d’autres arrivées comme celles des 2 ailiers forts américains Will Daniels et DeShaun Thomas. Si le premier était déjà connu dans la banlieue parisienne lors de la montée en Pro A, le second sort tout juste de l’université, avec près de 20 points par match chez les Buckeyes de Ohio State et une sélection par les Spurs de San Antonio en 58ème position de la draft 2013. Nanterre s’est renforcé au poste 5 avec les arrivées d’Ali Traore et de Mouhammadou Jaiteh, en plus de la présence de Johan Passave-Ducteil qui reste fidèle au club depuis 2010. Ali Traore est de retour en Pro A après 3 saisons passées en Italie, Russie et Allemagne et après une finale de championnat d’Europe avec la France en 2011, tandis que Mouhammadou Jaiteh représente un potentiel de taille pour le basketball français avec un titre de MVP français de Pro B 2013 en poche à seulement 18 ans. L’équipe a également conservé l’ultra précieux Trenton Meacham à la mène, le serial shooteur Xavier Corosine, l’athlétique Jérémy Nzeulie et le défenseur Marc Judith, tous des éléments clés du titre. Enfin, Je’Kel Foster de l’Alba Berlin est arrivé en début de saison en tant que pigiste médical de Kevin Lisch et David Lighty a fait son retour au club il y a une semaine, après sa tentative manquée en NBA. Toute cette fine équipe permet au club de disposer d’un effectif profond et complémentaire, ce qu’il faut tout simplement pour dominer actuellement le championnat de Pro A.

Le JSFN possède 7 joueurs dont l’évaluation est supérieure à 8,5, à commencer par Sergii Gladyr qui cumule 11,7 points, 4,4 rebonds et 2,6 passes par match et Deshaun Thomas (12 points, 4,1 rebonds en seulement 20 minutes par rencontre). Pour le moment, le club peut même se permettre de faire jouer entre 10 et 17 minutes des joueurs comme Ali Traore, Jeremy Nzeulie ou encore David Lighty ! L’an passé, l’OLB l’avait emporté de justesse 83-79 au Zenith d’Orléans grâce à un parfait Marc-Antoine Pellin (18 points à 7 sur 7 aux tirs, 3 rebonds, 5 passes) ; le club avait du résister au numéro de Trenton Meacham (23 points dont un 7 sur 13 à 3 points). Le match retour avait été plus difficile avec une défaite 93-78 malgré les 24 points et 7 rebonds de Brian Greene.

Si la victoire va être très délicate à décrocher pour l’OLB, elle lui permettrait de rejoindre de nouveau son adversaire à la première place du championnat ! De quoi offrir une motivation supplémentaire aux joueurs de Philippe Hervé qui donneront assurément toute leur détermination.

Avant match : Florian Boukobza

Résumé du match

Darnell Harris, Kyle McAlarney, David Noël, Brian Greene et Terence Dials débuteront ce choc chez le leader du championnat Nanterre.


1er quart-temps :
Le premier panier du match est à mettre à l’actif de Will Daniels, après déjà 2 minutes de jeu. David Noel marque à 3 points, suivi par Darnell Harris à l’intérieur, mais Xavier Corosine dégaine à son tour et remet les 2 équipes à égalité, 5 partout. L’OLB verrouille parfaitement son adversaire qui se retrouve sans solution, et un petit shoot de Kyle McAlarney leur fait prend la tête. La JSFN ne s’en sort que par le shooter Xavier Corosine qui réussit un nouveau tir difficile à la moitié du quart-temps. Marc Judith va ensuite prendre le relais, d’autant qu’Orléans réalise plusieurs erreurs en attaque.
Mais la défense très agressive des Orléanais leur permet de provoquer des pertes de balle de leur adversaire, et Maël Lebrun peut se faire plaisir avec un gros dunk en contre-attaque. C’est finalement Nanterre qui repasse devant dans les dernières secondes du quart-temps, sur un shoot en déséquilibre de Je’Kel Foster malgré la défense de Fernando Raposo.


2ème quart-temps :
Je’Kel Foster sert rapidement Marc Judith pour le premier panier de cette période. Maël Lebrun réduit l’écart mais Deshaun Thomas obtient le and one après une belle bataille dans la raquette face à 3 Orléanais. Kyle McAlarney redonne 5 nouveaux points aux visiteurs, notamment sur un 3 points facilité par le bel écran de Fernando Raposo. L’OLB repasse devant du même coup 19-20 à la moitié du quart-temps. Un lay-up de Brian Greene amène Pascal Donnadieu à demander un temps mort pour recadrer ses troupes. Le match se poursuit sur une base toujours aussi défensive, Nanterre ne réussit pas à trouver les clés du cadenas orléanais. Le score n’évolue pas pendant plusieurs minutes car les Orléanais sont de leur coté malchanceux aux tirs avec des ballons qui rebondissent sur l’arceau sans vouloir rentrer. C’est finalement Will Daniels qui va sonner la charge pour la JSFN avec 2 paniers dans la raquette, puis un tir primé de Marc Judith fait recoller leur club au score. L’OLB s’en sort avec un lay-up de Kyle McAlarney et des lancers-francs de Darnell Harris, mais le dernier panier de Will Daniels à la toute fin du quart-temps replace une nouvelle fois les 2 formations sur un pied d’égalité : 28-28.


L’OLB a montré qu’elle avait de quoi battre le leader chez lui, et ceci malgré ses 3 joueurs majeurs blessés. Le club a également su composer avec une adresse délicate (2 sur 9 à 3 points), même si Will Daniels (10 points à 4 sur 6) et Marc Judith (8 points à 3 sur 4, 3 rebonds) ont fait recollé leur équipe à la fin de chaque quart-temps. Kyle McAlarney a été le principal marqueur orléanais (9 points à 4 sur 5 aux tirs, en plus de 4 rebonds) tandis que Darnell Harris est plus en difficulté ce soir avec un 1 sur 8 aux tirs. A noter les 9 balles perdues de chaque coté qui démontrent la pugnacité des 2 défenses.


3ème quart-temps :
Un air-ball de Terence Dials se transforme finalement en passe décisive pour Brian Greene qui passait sous l’arceau. C’est encore sur un panier en seconde chance que l’OLB va creuser l’écart, cependant Trenton Meacham va planter un 3 points important pendant que Terence Dials manque par 2 fois ses séries de lancers-francs. Si Fernando Raposo claque un dunk sur une passe de Kyle McAlarney, Will Daniels s’emploie à faire revenir son équipe avec un dunk et un lancer-franc. Brian Greene réussit un superbe shoot dans le corner en fin de possession, 34-39 à la moitié du quart-temps. Seulement l’OLB continue de manquer de réussite à 3 points, avec un 3 sur 11 dans cet exercice. Abdoulaye Loum se rattrape de son 3 points trop ambitieux par une interception et une faute provoquée en contre-attaque.
Cependant il manque à son tour ses 2 lancers-francs. Avec un 6 sur 15 aux lancers-francs, l’OLB pourrait s’en mordre les doigts à l’heure de faire les comptes en fin de match. Heureusement, leur défense de fer leur permet de rester devant, et même de creuser l’écart quand Darnell Harris trouve enfin la cible à 3 points : 36-46 !! David Lighty ramène les siens malgré une belle défense d’Abdoulaye Loum qui lui avait fait commettre une perte de balle sur la possession précédente. En fin de quart-temps, c’est cette fois-ci l’OLB qui a le dernier mot avec un shoot longue distance de Darnell Harris au buzzer : 40-48. L’OLB réalise l’exploit de contenir Nanterre à seulement 40 points en 30 minutes, avec un très mauvais 15 sur 43 aux shoots et aucun point marqué par les pivots grâce à une défense impressionnante de Terence Dials et de Fernando Raposo.


4ème quart-temps :
Orléans continue les exploits défensifs tout en assurant sa part de scoring grâce à 2 paniers de Fernando Raposo dont un dunk sur la tête de Will Daniels et Mouhammadou Jaiteh ! 40-52 à 8 minutes du terme. David Noel prend un énorme rebond offensif et poursuit son action en obtenant le and one suivi d’un cri rageur, l’OLB prend 15 points d’avance ! Cependant, l’OLB va se relâcher et permettre au JSF et son public de se réveiller sur un panier de Marc Judith et un dunk de David Lighty. Johan Passave-Ducteil marque ses premiers points du match, et une faute technique sifflée contre Maël Lebrun permet aux locaux de tenter 2 lancers-francs supplémentaires puis de marquer un nouveau panier…. Les voilà revenus à 5 points ! Heureusement, Terence Dials réussit à claquer un nouveau dunk, 51-58 à la moitié du quart-temps. Deshaun Thomas obtient le 2+1 en contre-attaque mais Kyle McAlarney réussit un 3 points d’extraterrestre comme on lui connait ! Deshaun Thomas se bat comme un beau diable dans la raquette et marque après avoir récupéré son propre rebond. Terence Dials, une nouvelle fois envoyé sur la ligne des lancers-francs, manque son 2ème lancer-franc mais Brian Greene réussit à récupérer le graal et permet à David Noel de redonner 8 points d’avance à leur équipe.
L’OLB n’est pourtant pas tiré d’affaire, car en face Deshaun Thomas devient de plus en plus incontrôlable. Le joueur marque un 3 points ultra difficile, dépose ensuite un lay-up, et remarque même une 3ème fois pour faire repasser Nanterre devant 65-64 ! Une autre faute technique sifflée sifflée aux Orléanais va être la goutte d’eau qui fait déborder le vase, d’autant que Deshaun Thomas ne peut plus s’arrêter de marquer : 69-64 à 50 secondes de la fin. Abdoulaye Loum ramène Orléans à 3 points mais une faute très sévère est sifflée contre la défense de Fernando Raposo sur le tir casse-croute de Deshaun Thomas en fin de possession. Cela sonne le glas des espoirs orléanais, et le shoot à la dernière seconde de Kyle McAlarney n’y changera rien, Nanterre l’emporte 71-69.


Après avoir connu une issue favorable dans tous ses précédents matchs serrés, l’OLB cuvée 2013-2014 connait une première désillusion face au leader du championnat. Le club avait pourtant réussi à les maintenir à 40 points pendant 32 minutes… Avant de craquer et d’encaisser 31 points dans les 8 dernières… Après avoir été en difficulté pendant la majorité du match, Deshaun Thomas s’est déchainé en fin de match pour finir avec 20 points et 6 rebonds. Avant cela, Marc Judith (10 points, 3 rebonds, 2 passes) et Will Daniels (15 points) avaient tenu la baraque du mieux qu’ils le pouvaient. Kyle McAlarney termine une nouvelle fois meilleur marqueur orléanais avec 15 points (à 6 sur 9) et 6 rebonds. David Noel, Brian Greene et Terence Dials sont quant à eux tous les 3 à 10 points. Le 11 sur 23 aux lancers-francs aura finalement été fatal, tout comme le 6 sur 19 à 3 points…

Résumé : Florian Boukobza

Statistiques du match

Orléans Loiret Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
NOEL David  10  11  1  13
MCALARNEY Kyle  15  6  1  19
GREENE Brian  10  5  0  12
Maël LEBRUN  6  3  3  6
Fernando RAPOSO  7  3  1  8
DIALS Terence  10  3  2  7
LOUM Abdoulaye

 2

 2  1  1
HARRIS Darnell 36 9 4 4

JSF Nanterre

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
NZEULIE Jeremy 0  0  0  -1
JUDITH Marc  10  3  2  14
DANIELS Will  15  0  1  11
JAITEH Mouhammadou  0  1  0  0
COROSINE Xavier   5  0  1  2
LIGHTY David                 7  7  2  10
THOMAS  Deshaun  20  6  0  17
PASSAVE DUCTEIL Johan  4  4  0  4
MEACHAM Trenton  6  5  4  9
FOSTER Je'kel  4  0  1  4
TRAORE Ali 0 3 0 2

Nos partenaires

Précédent
Suivant