Orléans Loiret Basket - Cholet Basket - Championnat

Avant-match

Samedi 9 Novembre à 20h00, Orléans reçoit Cholet au Palais des Sports pour le compte de la 5ème journée de Pro A.


L'équipe sort d'un exercice 2012-2013 en demi-teinte, terminant à la porte des play-offs à égalité avec Orléans, avec un bilan neutre de 15 victoires pour 15 défaites. Lors de cette précédente saison, Cholet n'avait vraiment pas réussi à l'OLB avec une courte défaite en début de saison 78-84 à domicile, puis une véritable correction à l'extérieur 82-51. Karim Souchu avait été le plus régulier lors de ces 2 rencontres avec 37 points additionnés à 14 sur 23 aux tirs.


Durant l'intersaison, le club a choisi d'opérer un grand ménage et repartir sur de nouvelles bases, avec près de 10 départs chez les joueurs pour autant d'arrivées ! Cela lui a réussit pour le moment avec une seconde place au championnat à égalité une nouvelle fois avec Orléans, et Limoges. Et comme l'OLB, le CB a gagné ses 4 premiers matchs (dont 2 victoires de prestige dans les antres de Limoges et de Strasbourg) avant de s'incliner lors du 5ème match, une lourde défaite à domicile face au leader Nanterre.


Le club a donc dit au revoir aux A.J. Slaughter, Karim Souchu, Travon Briant, Luc-Arthur Vebobe, Pierre Pierce, Derrick Obasohan, Marcus Goree, Carl Ona Embo… Et également à Rudy Gobert qui a pris la direction de la NBA et a permis au club français de récupérer une coquette somme en échange. En lieu et place de tous ces joueurs, Jean-Manuel Sousa et son staff ont pu reformer une équipe très compétitive : le jeune Terrell Stoglin aura la lourde charge de s'occuper de la mène après une saison intéressante au club grecque d'Ilysiakos (20 points, 3,3 rebonds et 2,4 passes). Le vieux briscard de Pro A John Cox et le rookie Tyler Brown (18 points, 4,4 rebonds, 2,7 passes l'an passé à Illinois State) occuperont le poste 2, tandis que 2 joueurs solides seront placés à l'aile : Rudy Jomby déjà présent l'année dernière et l'ex-Poitevin Lamine Kanté. Enfin, on note le retour de 2 anciens symboles choletais sur les postes titulaires à l'intérieur, avec Lamayn Wilson qui jouait l'an passé au club russe de Samara et Claude Marquis qui revient d'un passage à Nancy. Leurs doublures se nomment Steve Ho You Fat -lui aussi un ancien choletais- qui a réussi une belle saison l'année dernière en Pro B (14 points, 6,6 rebonds) et Justin Burrell (12,9 points, 7,2 rebonds en Pro B également).


Un trio se détache clairement dans cette équipe. John Cox réalise ainsi un début de saison impressionnant avec 17 points à 54%, 4,8 rebonds, 3,6 passes et 1,6 interceptions par match. A ses cotés, Terrell Stoglin assure lui aussi une belle part de scoring (17,4 points à 41%, 3,2 rebonds, 3,4 passes mais 2,8 balles perdues) tandis que Lamayn Wilson impose une belle présence dans la raquette comme derrière la ligne à 3 points (13,4 points à 55% à 2 points et 56% à 3 points, 5,6 rebonds et 2 passes). Après leurs premières défaites respectives lors de la précédente journée de Pro A, les 2 clubs auront à coeur de se relancer immédiatement dans une série de victoire. Devant son public, l'OLB devra employer les grands moyens pour s'imposer face à ce concurrent direct.

Avant match : Florian Boukobza

Résumé du match

Suite à la blessure d'Aldo Curti, Darnell Harris entre dans le 5 de départ aux cotés de Kyle McAlarney, David Noel, Brian Greene et Terence Dials pour affronter Cholet.

1er quart-temps :
David Noel marque le premier panier du match au lay-up ; s'en suivent plusieurs minutes de jeu équilibré entre 2 équipes volontaires. Terence Dials réussit un joli bras roulé mais le joueur doit rapidement rejoindre le banc suite à une 2ème faute sifflée contre lui. Après plusieurs tirs à 3 points manqués des 2 cotés, Darnell Harris exécute une contre-attaque parfaitement menée de A à Z. 5 à 5 à la moitié, déjà, du 1er quart-temps. Cholet Basket marque un panier après 2 rebonds offensifs, ce qui a le don d'agacer Philippe Hervé. Heureusement Brian Greene répond présent avec un 3 points en sortie d'écran qui fait ficelle. L'américain réussit par la suite une jolie claquette à la suite de 2 tirs à 3 points orléanais manqués. Et si John Cox calme les esprits avec un petit tir intérieur, 2 shoots primés de Darnell Harris et de David Noel donnent 6 points d'avance à l'OLB, après 8 minutes de jeu. Cholet réalise une très belle action collective mais Fernando Raposo réussit à dévier la tentative de dunk de Lamayn Wilson, et Orléans en profite pour creuser un peu plus l'écart notamment sur ce drive éclair de Darnell Harris : 20 à 11.

2ème quart-temps :
John Cox marque face à une défense orléanaise empruntée, puis Kyle McAlarney retrouve la mire avec un 3 points… Tout de suite compensé par un tir primé de John Cox. Abdoulaye Loum réalise une superbe passe pour Murat Kozan qui peut s'en aller tranquillement claquer un dunk rageur, 25-16 après 3 minutes de jeu dans ce quart-temps. Mais Eric Chatfield, tout juste recruté par le CB, est laissé seul à 7 mètres du panier, l'ancien meilleur marqueur de Pro A s'empresse de rajouter 3 points pour son équipe. L'OLB cadenasse malgré tout plutôt bien cette équipe choletaise, et la passe de Maël Lebrun pour David Noel dans le corner est parfaite : l'ailier donne 11 points d'avance à son équipe après 15 minutes de jeu. Seulement, Claude Marquis à l'intérieur et Rudy Jomby à 3 points ramènent leur équipe à 2 possessions.
Après avoir manqué ses 2 lancers-francs, Terence Dials se rattrape sur la possession suivante en réussissant ses 2 nouvelles tentatives, et un tir primé de Brian Greene redonne au club 11 points d'avance. Cholet peut cependant compter sur un John Cox étincelant qui obtient un and one. Après une gamelle sur son tir à 3 points, Kyle McAlarney se retrouve dans une situation identique de tir et fait cette fois-ci ficelle, puis Darnell Harris et Rudy Jomby marquent à leur tour eux aussi derrière la ligne des 6m75. Cholet revient finalement à 8 points, 43-35, suite à un and one de Steeve Ho You Fat en toute fin de période.

L'OLB a réussi un joli 5 sur 8 à 3 points dans le 2ème quart-temps qui lui a permis de conserver son avance jusqu'à la pause. Le club domine au rebond avec 24 prises face à 12. Il lui faudra désormais contenir des Choletais qui vont sortir des vestiaires le couteau entre les dents…. Darnell Harris et David Noel sont tous deux à 10 points pour le moment, Brian Greene et Kyle McAlarney à 8. En face, John Cox a fait le gros du boulot en attaque avec 12 points.

3ème quart-temps :
Claude Marquis est servi au poste et marque son petit bras roulé. Mais Orléans a du répondant avec David Noel qui réussit un 3 points au buzzer de la possession. Après plusieurs minutes fermées, Kyle McAlarney réenclenche les compteurs suite à un floater avec la planche. Et Brian Greene laissé complètement seul à 3 points donne 12 points d'avance aux locaux à la moitié du 3ème quart-temps. C'est John Cox qui maintient en vie son équipe avec un and one tandis que l'ambiance devient assez chaude avec plusieurs décisions contestées par les 2 équipes et le public orléanais. Cela va finalement sourire à Cholet, avec 2 tirs à 3 points coup sur coup de Rudy Jomby, puis un autre encore d'Eric Chatfield qui remet les visiteurs à 1 point seulement en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire !! 51-50 à 3 minutes de la fin du quart-temps.
Le temps mort de Philippe Hervé fait son effet avec un tir primé dans le coin d'Abdoulaye Loum. Son coéquipier Maël Lebrun l'imite sur la possession suivante, puis c'est au tour de Kyle McAlarney !! Après avoir concédé 3 tirs primés consécutifs, l'OLB a rétabli son capital d'avance en réussissant à son tour 3 tirs à 3 points à la suite ! Un très gros dunk de Nando Raposo conclut ces 10 minutes de jeu : 62-52.

4ème quart-temps :
Peu en vue sur ce match, Terrell Stoglin sort de sa boite avec un tir longue distance ; tir auquel répond immédiatement Maël Lebrun. Mais Cholet repart de plus belle avec 3 tirs consécutifs réussis par Terrell Stoglin et Eric Chatfield. Si l'OLB peut compter sur Darnell Harris et Abdoulaye Loum qui ne tremblent pas à 3 points, Terrell Stoglin continue de rentrer tout et n'importe quoi, le meneur de jeu marque en déséquilibre à l'intérieur, puis à 3 points… Il ramène finalement les siens à 3 points, 71-68 à 5 minutes du terme. Mais dans cette équipe orléanaise, tout le monde peut prendre les choses en main dans les moments importants, et Abdoulaye Loum obtient et convertit le and one. Ca n'arrête pas Terrell Stoglin qui marque à 6m50, puis sur un lay-up pourtant forcé. Face à tant d'adresse, l'OLB ne se désunit pas et David Noël sert Abdoulaye Loum pour un dunk, 76-72 à 3 minutes de la fin. Terrell Stoglin ne manque pas non plus ses lancers-francs, mais le joueur se fait ensuite contré par Fernando Raposo. Abdoulaye Loum rejoint le banc sous les acclamations du public orléanais tandis que Darnell Harris réussit à choper un rebond très important. Kyle McAlarney en profite pour marquer à 3 points suite à une passe rapide de Brian Greene, 79-74 une minute plus tard.
Orléans exécute une défense intense et s'arrache sur les rebonds, et à nouveau Brian Greene réalise l'extra passe pour Kyle McAlarney à 3 points qui redonne 8 points d'avance à Orléans, 82-74 ! Terrell Stoglin, toujours lui, place un lay-up, mais Darnell Harris compense ce panier sur un shoot mi-distance puis fait le show avec un contre impressionnant et crucial sur la contre-attaque de Terrell Stoglin qui lui avait chipé le ballon quelques secondes auparavant ! L'OLB peut enfin souffler et l'emporte 87-80, suite à une nouvelle démonstration de courage et de volonté. Le Palais des Sports reste imprenable, même avec les 2 seuls vrais meneurs de jeu de l'équipe sur le carreau !

Pour cette victoire, l'OLB a pu compter sur une très belle adresse (53% en tout mais surtout 18 sur 35 à 3 points), tout en maitrisant le rebond (39 prises à 29) et la passe (18 à 9). Ces chiffres résument bien le jeu collectif pratiqué par les joueurs de Philippe Hervé, qui ont su emporter la décision malgré le show de Terrell Stoglin (21 points dont 19 dans le 4ème quart-temps !!). John Cox (19 points à 7 sur 12, 2 rebonds, 3 passes) et Rudy Jomby (14 points, 5 rebonds) sont quant à eux les 2 choletais qui ont tenu la baraque pendant les 3 premiers quart-temps. Du coté orléanais, 5 joueurs ont marqué les esprits, notamment dans les moments importants : Kyle McAlarnay (21 points à 50% à 2 et 3 points ainsi que 2 rebonds), Darnell Harris (15 points à 6 sur 9 et 7 rebonds à un poste qui n'était pas le sien), David Noel et Brian Greene tous 2 très complets (13 points à 4 sur 7, 5 rebonds et 5 passes pour le premier et 11 points, 5 rebonds et 4 passes pour le second), et enfin l'impressionnant Abdoulaye Loum qui s'affirme de plus en plus dans cette équipe. Le jeune joueur termine à 11 points (dont 8 dans le dernier quart-temps) à 4 sur 6 aux tirs, 5 rebonds et 2 passes décisives.

Résumé : Florian Boukobza

Maël Lebrun :
Terrell Stoglin a vraiment permis à Cholet de rester dans le match jusqu'au bout. Malgré ça on a réussi à conserver un petit matelas qui nous a permis de remporter le match. Aldo avait des petits pépins physiques, moi je ne suis revenu que vendredi, il fallait qu'on soit tous concentrés sur le terrain et c'est ce qu'on a fait. On a discuté avec Philippe après le match de Pau, il m'a parlé de commentngarder la tête haute malgré mon début de saison compliqué, ça m'a beaucoup servi. Même si j'étais dégouté de ne pas aller à Limoges, ce match en moins m'a fait du bien.

Philippe Hervé :
Non, ce n'est pas notre meilleur match, c'est surtout un nouveau match où on aura montré beaucoup de caractère. Pas seulement parce qu'on a eu une très mauvaise nouvelle avec Aldo qui ne pouvait pas jouer le match. On a été obligé de solliciter Maël qui n'avait aucun entrainement. On sollicite certains joueurs, trop même. On a eu l'intelligence de se servir de tous nos systèmes collectifs, on a été bon par rapport à ça car on avait une nouvelle fois une incapacité à poser le jeu dans le secteur intérieur. Aujourd'hui c'est le vrai bémol pour nous, on a un équilibre de jeu trop orienté à l'extérieur. C'est une victoire très très importante, car honnêtement je ne pensais pas qu'on était capable de prendre ce match avec l'absence d'Aldo.

Jean-Manuel Sousa :
On était venu pour essayer de gagner, et 2 fois on revient à égalité, 2 fois on aurait pu les faire douter, et on est reparti une fois à -10 et une fois à -5. Si on avait été plus serein, ça aurait pu changer la donne du match. On a fait beaucoup trop d'erreurs défensives. On savait qu'ils shootent beaucoup à 3 points, mais on les a laissé faire.
 

Statistiques du match

Orléans Loiret Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
NOEL David  13  5  5  18
MCALARNEY Kyle  21  2  1  16
GREENE Brian  11  5  4  13
Maël LEBRUN  6  3  2  6
Fernando RAPOSO  4  7  3  7
CURTI Aldo  0  0  0  0
EHIMBEGBE Tony  0  0  0  0
DIALS Terence  4  1  0  1
LOUM Abdoulaye  11  2  2  15
KOZAN Murat  2  0  0  1
HARRIS Darnell                15  7  1  17

Cholet Basket 

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
COX John  18  2  3  18
KANTE Lamine  0  1  0  -2
MARQUIS Claude  8  6  1  9
TERRELL Stoglin  21  4  0  19
CHATFIELD Eric   9  0  2  8
HO YOU FAT Steeve   5  3  2  6
JOMBY Rudy  14  5  1  13
BURELL Justin   0  0  0  -3
LAMAYN Wilson  5  4  0  2

Photos du match

  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet
  • Olb_Cholet

Nos partenaires

Précédent
Suivant