Orléans Loiret Basket - Paris-Levallois - Championnat

Avant-match

Mardi 30 avril à 20h30, l’OLB conclut sa saison de Pro A en affrontant l’équipe du Paris-Levallois.

Après une première partie de saison très réussie (10 victoires pour 5 défaites), le PL a vécu une descente aux enfers assez incompréhensible durant la seconde, accumulant 11 défaites pour seulement 3 victoires ! Le club est ainsi passé de la première place à la 12ème, abandonnant tout espoir de play-offs avant cette dernière journée face à l’OLB. Cette dégringolade est d’autant plus surprenante que le club de la capitale a été globalement épargné par les blessures, et a même obtenu le renfort de l’extérieur très polyvalent Julius Hodge en Décembre dernier.

Lors de la première journée du championnat, Paris avait nettement dominé 93-75 une équipe orléanaise qui avait encore peine à se trouver. Sean May (22 points à 10 sur 12, 7 rebonds), Jawad Williams (18 points, 5 rebonds, 3 passes, 6 interceptions) à l'intérieur et Antoine Diot (19 points, 7 rebonds, 9 passes), Andrew Albicy (15 points, 10 passes) à l'extérieur avaient tous répondus présents, tandis que les prestations de Caleb Green (17 points, 12 rebonds) et Brian Greene (13 points, 6 rebonds, 7 passes) nous permettaient de discerner les prémices de leur belle saison.

Sean May (meilleur marqueur du championnat avec 18,5 points à 56%, 7,8 rebonds, 2,1 passes) et Jawad Williams (7ème meilleur marqueur du championnat avec 15,7 points, 5,3 rebonds, 2 passes) ont formé cette saison une raquette du tonnerre, avec le meneur de jeu Antoine Diot (13,4 points, 3,2 rebonds, 3,9 passes, 1,7 interceptions) à la baguette, mais les Parisiens ont clairement pêché au niveau de la défense, encaissant près de 80 points par match.

Après sa large défaite face à Cholet Samedi dernier, l’OLB aura avant tout à cœur d’offrir une dernière prestation de haut niveau au public orléanais avant de conclure cet exercice 2012-2013. Libérées de toute pression, ces 2 équipes offensives devraient offrir un spectacle détonnant !

Avant Match : Florian Boukobza

 

Résumé du match

Le 5 de départ de ce dernier match de la saison face au Paris-Levallois : Chris Hill, Darius Adams, Torrell Martin, Brian Greene et Terence Dials.


1er quart-temps :

Après 2 glissades involontaires de joueurs orléanais, Brian Greene hérite finalement de la balle et marque à 3 points. L'imposant intérieur Sean May marque dans la raquette mais derrière Torrell Martin monte au lay-up dans ce match qui démarre en trombe. Si Sean May marque à 3 points, Chris Hill lui répond avec un step back derrière la ligne des 6m75.
Darius Adams et Torrell Martin font beaucoup de dégâts sur jeu rapide, et l'OLB prend une petite avance 13-5 à l'approche de la moitié du quart-temps. Darius Adams traverse le terrain à 100 à l'heure et marque facilement face à une défense parisienne endormie, mais ensuite sur une remise en jeu l'OLB laisse John Cox seul dans la raquette qui s'en va dunker dans l'incompréhension générale. Darius Adams continue son festival et marque à 3 points, seulement en face Sean May est inarrêtable, il ramène Paris à 18-14 avec déjà 9 points pour lui. Mais Darius Adams ne plaisante pas non plus, l'arrière rempile à 3 points.
Le jeu ultra rapide d'Orléans leur permet de prendre de vitesse la défense parisienne, Chris Hill et Fernando Raposo en profitent pour marquer près du panier et donner 11 points d'avance à leur équipe. La réussite orléanaise est totale avec 2 nouvelles flèches à 3 points de Maël Lebrun et Chris Hill, le club finit ce quart-temps champagne sur le score de 32-18, avec un 8 sur 12 à 2 points et un 4 sur 6 à 3 points !


2ème quart-temps :

Terrence Dials marque sur la première possession, il sert ensuite Brian Pamba pour un lay-up acrobatique. Le jeune meneur enchaine à son tour avec tir avec la planche, 36-18 pour l'OLB ! Peu en réussite, le PL marque enfin par l'intermédiaire de Louis Labeyrie sur contre-attaque. Mais l'OLB est sur une autre planète, l'équipe met une pression constante sur les visiteurs, obtenant des interceptions qui permettent à Brian Pamba et Torrell Martin de se faire plaisir en contre-attaque. Le show continue avec Torrell Martin qui marque à 3 points sur jeu arrêté ; l'OLB en est à 13 sur 17 aux tirs et 5 sur 9 à 3 points. Antoine Diot ne se pose pas de question et marque derrière la ligne à 3 points, poussant Philippe Hervé à demander un temps mort préventif. Après avoir donné quelques paniers faciles à Paris, l'OLB réamorce sa défense, avec en bonus un 3 points de Brian Greene. L'écart se stabilise, un pick and roll facilement exécuté par Terrence Dials et Chris Hill et un tir à 3 points de Maleye Ndoye concluent ce quart-temps sur le score de 54-38.


L'OLB a fourni une première mi-temps de qualité, montrant une adresse des grands soirs (63%) tout en laissant l'attaque parisienne à 38 points et en dominant dans la raquette (20 rebonds à 11). Si une grande partie des espoirs parisiens reposent sur Sean May (14 points, 4 rebonds), Orléans peut compter sur une marque plus homogène avec en tête de file Darius Adams (10 points, 3 rebonds), Torrell Martin (10 points, 3 interceptions) ou encore Chris Hill (9 points, 3 rebonds) et Brian Greene (7 points, 3 interceptions).


3ème quart-temps :

Paris enchaine rapidement 3 paniers qui la ramènent aux abords des 10 points d'écart et sème le doute dans le Palais des Sports. Heureusement, l'OLB ne panique pas et continue de pourfendre l'arceau avec 2 tirs primés de Darius Adams et Chris Hill, plus un tir ligne de fond de ce même Chris Hill. Orléans en profite pour reprendre une vingtaine de points d'avance. Des interceptions et contres des locaux font plaisir à voir, tandis que Bryan Pamba se permet 2 dunks en contre-attaque. Le score passe à 75-48 après 7 minutes de jeu dans ce quart-temps, et la barre des 30 points d'écart est franchie avec un 3 points de Brian Greene bien servi par Fernando Raposo. Julius Hodge se démène et réussit un lay-up dans le trafic. Sans se poser de question, Chris Hill dégaine un nouveau tir à 3 points réussi, tandis qu'un scotch de Fernando Raposo sur John Cox lance Torrell Martin en contre-attaque. 2 lancers-francs de Jonathan Aka diminuent légèrement l'écart avant les 10 dernières minutes : 83-52.


4ème quart-temps :

L'OLB démarre ce dernier quart-temps par une belle séquence défensive qui pousse Paris au-delà des 24 secondes de possession. Le club baisse alors logiquement de régime, il gère parfaitement l'écart grâce à des lancers-francs concluants de Fernando Raposo et un festival du jeune Espoir Valentin Mukuna. L'intérieur marque son premier panier sur un shoot mi-distance avant de doubler son capital de point sur un dunk en contre-attaque, puis enfin de réaliser un superbe mouvement sous l'arceau. Entre temps, Torrell Martin a marqué un tir primé qui annihile les efforts de Louis Labeyrie et de Jonathan Aka. A 94-61 à 3 minutes du terme, 3 paniers parisiens viendront finalement réduire la marque tandis que les ultimes efforts orléanais pour tenter de dépasser la barre des 100 points ne seront pas couronnés de succès. Victoire orléanaise 94-67 !


L'OLB ne pouvait pas rêver d'une meilleur conclusion de saison après la débâcle choletaise et la non-qualification en play-offs qui en découlait. Les joueurs ont su rebondir pour dominer de la tête et des épaules cette équipe parisienne. Finissant à un excellent 58% au tir et 11 sur 26 à 3 points, l'OLB n'a pêché dans aucun domaine particulier, lui permettant de gérer ce match de la première à la dernière minute. Les 5 joueurs titulaires auront fourni une prestation très solide : 17 points, 2 rebonds et 4 passes pour Torrell Martin, 17 points et 6 rebonds pour Chris Hill, 15 points, 3 rebonds, 3 interceptions, 4 passes mais 5 balles perdues pour Darius Adams, 12 points, 3 rebonds, 3 interceptions et 5 passes pour Brian Greene, et enfin 7 points, 9 rebonds, 2 interceptions et 3 passes pour Terence Dials. Mais les remplaçants auront également été à la fête à l'image des prestations des jeunes Brian Pamba et Valentin Mukuna. Coté parisien, Sean May a été rapidement préservé une fois l'écart devenu trop conséquent ; il termine à 16 points et 6 rebonds en 21 minutes. A ses cotés, John Cox (12 points, 3 interceptions, 4 passes) et Louis Labeyrie (10 points, 3 rebonds) auront également apporter leur écot.

Résumé : Florian Boukobza


Maleye Ndoye :

On voulait montrer un autre visage avant de jouer la finale de Coupe de France de ce week-end. On a assez de joueurs expérimentés pour trouver les moyens de l'emporter. C'est bien de revoir les gens qu'on a côtoyé pendant 2 ans.


Christophe Denis :

J'aurais aimé qu'ils se prennent au jeu d'un dernier match de championnat. On a connu une fin de saison douloureuse qui peut se terminer magnifiquement avec un titre. On a tout de suite vu qu'Orléans voulait bien finir devant son public, malgré la déception d'une non-qualification. Je ne peux pas en vouloir aux joueurs de ne pas s'être mis dans le rouge.


Valentin Mukuna :

On termine la saison sur une bonne note même si on n'a pas réussi à aller en play-offs. Il y a une bonne ambiance dans le groupe. Pour moi, c'est une victoire personnelle d'intégrer l'équipe des pros. Je suis passé des cadets région aux pros, c'est une belle ascension.


Torrell Martin :

Ce match était important pour l'équipe, nous jouons comme une équipe de play-offs et nous aurions dû y être. C'est une belle victoire mais il y a toujours un vide dans mon estomac. C'est une situation dure de ne pas jouer les play-offs, mais je suis content de finir en beauté. J'adore la ville, les fans, à 27 ans j'ai l'impression d'avoir vraiment progressé en venant jouer ici.


Philippe Hervé :

On finit sur un beau visage, à l'image de notre saison à domicile. Le contexte était délicat après le match face à Cholet, on a su trouver les mots pour remobiliser les joueurs. On a marqué des points, et ce n'est pas souvent qu'on garde l'adversaire sous les 70 points, donc le plaisir est total. Les regrets sont que Caleb Green et Marco Pellin nous aient abandonné pour blessure dès Février : on aurait surement été dans le top 4 et on aurait donc fait une très grande saison.

Statistiques du match

Orléans Loiret Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Adams Darius
 15  3  4  17
Martin Torrell
 17  2  4  19
Greene Brian
 12  3  5  19
Lebrun Maël
 5  5  0  5
Raposo Fernando
 5  4  1  9
Eito Antoine
 0  0  0  0
Kozan Murat
 0  0  0
Dials Terence
 7  9  3  14
Hill Chris
 17  6  1  18
Gabsi Anis  0 1 0 1
Valentin Mukuna 6 1 0 7
Pamba Bryan  10  1  0  7

Paris Levallois

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
May Sean
 16  6  1  16
Ndoye Maleye
 9  4  1  8
Labeyrie Louis
 10  3  1  8
Cox John
 12  1  4  15
Diot Antoine
 3  1  5  5
Oniangue Giovan
 3  0  -5
Hodge Julius
 6  1  1  1
Aka Jonathan
 4  4  0  4
Williams Jawad
 0  0  0  0
Albicy Andrew  5  3  6  13

Photos du match

  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois
  • Olb_ParisLevallois

Nos partenaires

Précédent
Suivant