Orléans Loiret Basket - Chalon/Saone - Championnat

Avant-match

Samedi 9 mars 2013 à 20h00, l'OLB accueille l'Elan Chalonnais au Zénith pour retrouver une place dans le Top 8 du championnat !

Après une première partie de saison intéressante (7 victoires en 9 matchs), le club de la Saône est apparu moins souverain avec 5 défaites en 11 matchs dont 3 revers face à ses adversaires pour la première place : Strasbourg et Gravelines-Dunkerque. Le club reste toutefois sur une courte victoire face à Gravelines, 69-67 lors de la précédente journée de Pro A, lui permettant de revenir à une défaite seulement de ces 2 leaders (pour un bilan de 13 victoires pour 7 défaites).

Lors du match aller contre Orléans, les joueurs de Gregor Beugnot l'avaient emporté chez eux de justesse 85-80. Après avoir encaissé 59 points en première mi-temps, l'OLB s'était ressaisi et avait réussi à revenir aux portes de la victoires. Caleb Green et Ilian Evtimov s'étaient livrés un duel de haute voltige (27 points à 63%, 4 rebonds, 2 passes et 2 interceptions pour le premier, 26 points à 64%, 8 rebonds et 3 passes pour le second).

Depuis cette rencontre, le club a du se séparer brutalement de 2 de ses joueurs fin Novembre : Joffrey Lauvergne qui était en conflit avec l'équipe, et Brion Rush qui a bénéficié d'une clause dans son contrat pour s'en aller. Ce dernier a été remplacé par Kevin Houston, l'ancien meneur de Hyères-Toulon, Cholet et Le Havre, all-star en 2008.

Si Blake Schilb (14,9 points à 49%, 4,5 rebonds, 4,9 passes) et Shelden Williams (11,8 points à 53%, 7,6 rebonds) sortent du lot, le club peut compter sur un effectif riche, que ce soit au niveau des autres titulaires (11,2 points et 4 rebonds pour Ilian Evtimov, 9,4 points, 3,3 rebonds et 5,1 passes pour Steed Tchicamboud) que des remplaçants (5,1 points et 3,7 rebonds en seulement 13 minutes pour Michel Jean Baptiste Adolphe par exemple).

L'OLB toujours privé d'une grande partie de son effectif, sa tâche pour ce match de gala sera rude mais loin d'être impossible, d'autant plus quand on connait tous ses exploits déjà réalisés au Zénith !

Florian Boukobza

Résumé du match

Le 5 de départ de ce match au Zénith face au champion en titre Chalon-sur-Saône : Brian Pamba, Chris Hill, Drew Viney, Brian Greene et Brandon Hunter.

1er quart-temps :
Shelden Williams obtient 2 lancers-francs sur la première possession puis réussit un mouvement incisif au poste bas sur la suivante. Brian Greene marque lui à 3 points, un tir qui va amorcer un vrai concours à 3 points avec des joueurs qui dégainent très rapidement, mais pas un seul tir (sur 7 tentatives primées) ne va trouver la cible, hormis une incursion de Blake Schilb dans la raquette. Une bonne défense de Brandon Hunter pousse Shelden Williams à forcer un shoot de 5m au buzzer, mais c'est finalement (et inévitablement) Blake Schilb qui retrouve la mire à 3 points : 9-3 tout juste à la moitié du quart-temps.
Alors que les Orléanais continuent de manquer d'adresse au tir, Brandon Hunter débloque la marque sur un dunk, bien servi par Chris Hill. Brian Greene remet ensuite les Orléanais à 1 point sur un tir primé dans le corner, 8-9 à 3min30 de la fin du 1er quart-temps. Seulement, Marcus Denmon ajoute 5 points en 2 possessions. Si la première tentative de tir de Torrell Martin à l'OLB se fait contrer, Antoine Eito réussit une superbe pénétration. Shelden Williams seul dans la raquette part au dunk mais Torrell Martin délivre une passe pour Chris Hill dans le corner, 13-16 à 1min45.
Un step back jumper de Brian Greene, puis une bonne circulation de balle orléanaise avec Chris Hill à la conclusion remettent les Orléanais à 1 point. Mais l'arrière orléanais ne s'arrête pas là, il enchaine avec un 3 points qui fait passer l'OLB devant in-extremis avant la fin du quart-temps, 20-18 !

2ème quart-temps :
Le quart-temps se lance sur un 3 points en catch & shoot de Torrell Martin qui fait ficelle. Le pigiste médical de Jahmar Young enchaine un second tir primé, mais Ilian Evtimov lui répond une minute plus tard avec à son tour 2 tirs primés, l'écart de 8 points est retombé à 2... Après 2 minutes sans points inscrits, Blake Schilb est à l'origine d'une passe pour Marcus Denmon qui marque à 3 points, suivi par une autre banderille d'Ilian Evtimov : Chalon passe devant et prend 4 points d'avance.
Brian Pamba tente une pénétration difficile mais va jusqu'au bout malgré la défense de l'ancien pivot NBA Shelden Williams. Blake Schilb enchaine et porte le score à 28-33 à 3min30 de la pause. Torrell Martin marque un shoot mi-distance après un dribble efficace, mais l'OLB est en difficulté et un dunk en force de Shelden Williams donne 7 points d'avance à Chalon à 2min de la mi-temps. La fin de mi-temps est compliqué pour les Orléanais qui, s'ils réussissent malgré tout à obtenir des lancers-francs, n'en convertissent que 2 sur les 6 : 32-41.

Chalon a su trouver ses marques au shoot dans le 2ème quart-temps, son 5 sur 8 à 3 points dans cette période lui a permis de creuser l'écart face à des Orléanais à coté de la plaque aux lancers-francs (2 sur 11!). Hormis la supériorité d'adresse des Chalonnais (50% et 7 sur 15 à 3 points contre 41% et 6 sur 16 à 3 points), les équipes restent proches dans les autres secteurs de jeu. Avec 9 points à 50% et 3 rebonds, Brian Greene est encore la valeur sure d'Orléans. Torrell Martin et ses 8 points à 50% dans le 2ème quart-temps ont sauvé les Orléanais d'un débours encore plus important. Coté visiteurs, on note déjà 12 points à 57% et 3 rebonds pour Blake Schilb, 10 points à 33% et 8 rebonds pour Marcus Denmon, mais aussi 8 points à 75% et 6 rebonds pour Shelden Williams, et 9 points à 60% et 2 interceptions pour Ilian Evtimov.

3ème quart-temps :
Un joli mouvement dans la raquette de Brian Greene et un 3 points de Chris Hill remettent les Orléanais à 6 points. Si Brandon Hunter marque un tir de plus de 6 mètres, Shelden Williams lui répond avec un jeu au poste maitrisé et des lancers-francs. Chris Hill dégaine de nouveau à 3 points, 44-49 à la moitié du quart-temps. Torrell Martin réussit une série de dribble lui permettant de s'infiltrer dans la raquette mais il manque le plus facile au lay-up, il se rattrape cependant avec une grosse défense sur la pénétration de Kevin Houston. Orléans est vraiment présent en défense, l'accès au panier est désormais verrouillé, hormis une petite incursion d'Ilian Evtimov qui réussit un lay-up par un trou de souris.
Un and one de Torrell Martin remet Orléans à 47-51 à 2min30 de la fin du quart-temps, puis Chris Hill réussit un nouveau 3 points. Cependant, le joueur manque ses 2 lancers-francs sur la possession suivante, l'OLB n'y arrive décidément pas dans cet exercice ce soir ! Heureusement, Antoine Eito est là pour marquer le 3 points qui fait repasser l'OLB devant, 53-51. Un gros dunk dans le trafic de Jordan Aboudou conclut ce 4ème quart-temps sur un score de parité, 53-53.

4ème quart-temps :
Chris Hill obtient un and one et -fait rare pour un Orléanais ce soir- se permet même de rentrer le lancer-franc (5 sur 18 jusque là...) Un goaltending est durement sifflé contre Fernando Raposo mais Brian Greene marque ensuite en toute fin de possession. Drew Viney réalise un superbe contre sur Michel Jean Baptiste Adolphe puis enchaine juste derrière avec un 3 points, 61-57 à 6min30 du terme. Ilian Evtimov continue d'apporter du scoring à son équipe, tout comme Torrell Martin qui dégaine à son tour à 3 points. Shelden Williams ne tremble pas sur la ligne des lancers-francs, tout l'inverse des Orléanais qui continuent de gâcher des occasions. Un and one est gracieusement sifflé par les arbitres pour Shelden Williams, mais Brian Greene se venge avec un tir à 3 points sur la 6ème passe d'Antoine Eito.
Les coups de sifflet fusent, avec des équipes qui défendent très intensément, 68-65 à 2min30 du terme. Malheureusement pour l'OLB, 2 nouveaux lancers-francs sont manqués, par Brandon Hunter cette fois-ci... alors que Shelden Williams continue sa série de 9 sur 9, tout comme Schilb qui fait repasser Chalon devant 68-69 à l'entame de la dernière minute de jeu. Un 3 points de Chris Hill dans le corner sauve les Orléanais, d'autant que Blake Schilb manque son lay-up derrière. Torrell Martin ne marque pas non plus, mais Drew Viney est présent au rebond offensif ! Antoine Eito se retrouve sur la ligne des lancers-francs à 23 secondes du terme, et... Il manque à son tour les 2 lancers-francs !!
Seulement, le tir de Marcus Denmon est mal géré et bien gêné par les Orléanais, et Chris Hill au rebond peut souffler durant les 3 dernières secondes, l'OLB tient sa victoire 71-69 !

L'OLB peut être fier de sa victoire acquise dans la difficulté. L'équipe a su s'organiser face à l'attaque chalonnaise et les contraindre à shooter à 29% dans la 2ème mi-temps (dont un 0 sur 12 à 3 points !). Ce gros travail et un 8 sur 15 à 3 points après la pause (14 sur 31 au total) auront permis de compenser le famélique 7 sur 25 aux lancers-francs (28% !). Chris Hill termine meilleur marqueur de ce match avec 25 points (à 6 sur 11 à 3 points), 6 rebonds, 4 passes, 3 interceptions mais 5 balles perdues), et 2 autres joueurs ont alimenté la marque à ses cotés : Brian Greene (16 points à 50%, 6 rebonds) et le nouvel arrivant Torrell Martin (13 points à 5 sur 13, 6 rebonds, 4 passes, 2 interceptions, et une défense qui a du plaire à Philippe Hervé). En face, 3 joueurs ont été omniprésents (Shelden Williams avec 19 points à 5 sur 7 et 8 rebonds, Ilian Evtimov avec 19 points à 7 sur 12, 5 rebonds et 3 interceptions, et Blake Schilb avec 17 points, 4 rebonds et 4 passes) mais ils ont été bien trop seuls : seuls Marcus Demnon (10 points à 3 sur 11, 0 en 2ème mi-temps) et Jordan Aboudou (4 points) n'ont pas terminé à 0 point ce soir !

Résumé : Florian Boukobza

Philippe Hervé :
Il fallait être constant dans l'agressivité défensive. Quelque fois on ne l'a pas été suffisamment contre une équipe comme Chalon qui peut marquer facilement à 3 points, on a donné 12 points à la suite comme ça dans le 2ème quart-temps. Par contre, en 2ème mi-temps on n'a plus rien donné, on n'a pas lâché. Pour mémoire, je ne me souviens pas avoir gagné un match en perdant 18 lancers-francs, ce qui est énorme. C'est une belle récompense pour le très bel investissement du groupe. On avait fait une très belle semaine d'entrainement. On vient de gagner 2 matchs très importants qui nous évitent un scénario cata. La logique sportive voulait qu'on perde à Dijon et contre Chalon.

Ilian Evtimov ;
Je suis très en colère. L'OLB a beaucoup de joueurs en moins, ils jouaient sans pression et ont eu une adresse énorme à 3 points. On les a laissé prendre des rebonds qui nous ont fait mal ; normalement ils ne sont pas très forts dans ce secteur, mais ce soir ils l'ont été. Le 0 sur 12 à 3 points en 2e mi-temps nous a fait mal en effet.

Chris Hill
C'était très dur, Chalon est une très bonne équipe. Je suis très fier de notre équipe, on jouait avec une énergie et un coeur, c'est une grande victoire. C'est un peu incroyable de gagner en manquant 18 lancers-francs. Je voulais dire aussi un grand merci pour le public car ils ont été très forts. En 1ère mi-temps on donnait trop d'espace aux joueurs, et ça a changé dans la 2ème. Chaque joueur a fait quelque chose pour l'équipe, Torrell qui a 5 jours d'entraînement a fait une grosse différence pour nous. On est dans la bonne direction, il reste 7 matchs et chacun sera important, il faut jouer avec la même énergie à chaque match.

Torrell Martin :
j'ai pris beaucoup de plaisir, Orléans est une grande équipe, avec un esprit d'équipe. le coach a fait un grand travail pour m'impliquer, mon intégration a été facile.

Gregor Beugnot :
Un bon match ce soir, avec une bonne intensité des 2 cotés. Une grosse déception de l'"énorme" productivité de notre banc, Kevin Houston inclut. C'est vraiment dommage pour nous car je pense qu'on est cohérent sur une grande partie du match. Si on n'a pas plus d'apport que ça, c'est sur que ça devient trop difficile pour les titulaires. On avait le fil conducteur, on avait tout, mais il faut que certains évoluent, perdre des matchs comme ça c'est vraiment dommage. C'est un petit peu énervant. On ne doit jamais leur donner l'opportunité d'aller chercher le match. Il faut apporter beaucoup plus que ça. Ce serait trop facile pour moi de me focaliser sur la dernière possession, je pense que le match est perdu bien avant, on n'aurait jamais du laisser Orléans revenir dans le match.
 

Statistiques du match

Orléans Loiret Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Martin TORRELL  13  6  4  16
Bryan PAMBA  4  2  0  0
Brian GREENE  16  6  4  16
Murat KOZAN
 0  0  0  0
Fernando RAPOSO  0  2  0  -3
Antoine EITO  5  2  7  7
Drew VINEY
 3  5  3  8
Chris HILL
 25  6  4  22
Brandon HUNTER
 5  3  0  -3

Chalon sur Saône

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Denmon Marcus
 10  9  2  8
Ouattara Billy Y
 0  0  0  0
Adjagba Ulysse  0  0  0  0
Lang Nicolas
 0  3  0  -2
Williams Shelden
 19  8  1  25
Aboudou Jordan
 4  7  0 11
Evtimov Ilian
 19  5  1  21
Jean Baptiste Adolphe M.
 0  3  0  -2
Schilb Blake
 17  4  4  16
Houston Kevin  0  1  3  -3

Photos du match

  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon
  • Olb_Chalon

Nos partenaires

Précédent
Suivant