Orléans Loiret Basket - Gravelines-Dunkerque - Championnat

Avant-match

Samedi 24 novembre à 20h00, Orléans Loiret Basket clôt sa série de 4 matchs à domicile en 2 semaines en accueillant le BCM Gravelines-Dunkerque pour le compte de la 8ème journée du championnat de Pro A.
Après une saison 2011-2012 complètement dominée par Gravelines (27 victoires en 30 matchs) mais sans aucun titre remporté, le club a effectué un recrutement moins prestigieux cet intersaison mais qui devrait toujours lui permettre de figurer en haut du classement. Si Andrew Albicy, Rudy Jomby, Pape Sy, J.R. Reynolds et Dounia Issa sont partis, le club dispose d'un effectif profond de 10 joueurs qui pourraient être titulaires dans la plupart des clubs de Pro A. Ainsi, le poste de meneur de jeu est occupé par l'Américain de 23 ans Dwight Buycks, champion de Belgique l'année dernière pour sa première année professionnelle après un cursus universitaire à Marquette, et par Aldo Curti de retour en Pro A après une année chez le champion de Pro B 2011-2012 Limoges. A l'arrière, Yannick Bokolo est finalement resté au club, il sera accompagné de l'ancien scoreur de Dijon et Strasbourg Abdoulaye Mbaye. Le poste d'ailier shooteur est occupé par le duo David Noel (arrivé à Gravelines en remplacement de BIll Clark qui n'a pas convaincu) et Juby Johnson fidèle au poste. Enfin, les postes intérieurs ont été moins remaniés, avec pour seule arrivée l'ancien pivot havrais Ousmane Camara en lieu et place de Dounia Issa, tandis que Cyril Akpomedah, J.K Edwards, et Ludovic Vaty ont rempilé une année de plus au club.

Au final, l'équipe du Nord se classe 4ème ex-aequo après 7 journées de championnat, avec un bilan tout juste positif de 4 victoires pour 3 défaites. Dwight Buycks concrétise tous les espoirs placés en lui, marquant 15,4 points par match à 47% aux tirs, gobant 3,6 rebonds et délivrant 2 passes décisives en moyenne. A ses cotés, Ludovic Vaty (10 points à 55%, 5,1 rebonds en 18 minutes), Ousmane Camara (7,1 points à 75%, 6 rebonds en 17 minutes), Cyril Akpomedah (7 points à 48%, 4 rebonds) forment une raquette toujours aussi impressionnante. Abdoulaye Mbaye et David Noel ont quant à eux plus de mal à s'intégrer dans cette équipe avec une production très faible en ce début de saison.

Qualifié en Eurochallenge, le BCM occupe actuellement la première place de son groupe après 2 grosses victoires 96-63 face au Tsmoki-Minsk et 80-68 à Nancy, et une toute petite défaite 88-89 à Limassol. L'an dernier, l'OLB avait subi 2 lourdes défaites face au club qui faisait figure d'épouvantail : 82-58 au Sportica, puis 54-69 au Palais des Sports dans un match que J.R. Reynolds avait complètement dynamité (25 points à 7 sur 11 à 3 points!).

Toujours crucial pour relancer l'OLB dans ce championnat, ce match annonce un très beau duel entre les 2 grands déçus des Play-offs 2012 !

Résumé du match

Le 5 de départ orléanais de ce match de Pro A face à Gravelines-Dunkerque : Marc-Antoine Pellin, Jahmar Young, Brian Greene, Caleb Green et Fernando Raposo.
1er quart-temps :
Le 1er panier est rapidement marqué par Brian Greene suite à un entre-deux chanceux, mais Yannick Bokolo à la claquette puis à la passe pour Ousmane Camara remet les Gravelinois en tête. Alors qu'Orléans bute sur la défense nordiste, Caleb Green prend ses responsabilité et réussit un tir retourné. Orléans propose une bonne défense ce soir, mais l'équipe n'est pas récompensée en attaque avec plusieurs tirs qui ricochent sur l'arceau. Un lay-up de Fernando Raposo avec Brian Greene à la passe fait repasser l'OLB devant, 7-6 après déjà 4min30 de jeu. Brian Greene sert de nouveau Fernando Raposo sous l'arceau, mais entre temps David Noël a fait ficelle sur un joli shoot de 6m. Alors qu'Orléans est toujours en peine avec son shoot, Bambale Osby débloque le compteur avec un bras roulé en pénétration. Une passe inspirée de Maël Lebrun permet ensuite à Jahmar Young de marquer le premier tir primé du match, 14-15 à 1min de la fin du quart-temps. Le rythme du match s'emballe tandis qu'Ousmane Camara marque ses 9ème et 10ème points, et les 10 premières minutes se terminent sur le score de 16-17 après un dernier panier de Bambale Osby.

2ème quart-temps :
Bambale Osby dunke dans la raquette gravelinoise, mais Ludovic Vaty marque rapidement sur la possession suivante face à une défense orléanaise passive sur le coup. Si Orléans n'est toujours pas en veine avec ses tirs (1/7 à 3 points et beaucoup de tirs à mi-distance manqués), Gravelines rencontre également des difficultés dans cet exercice, étant pour l'instant à 0/5 à 3 points mais aussi 1/6 aux lancers-francs ! Seul Ludovic Vaty réussit un nouveau panier à courte distance : 18-21 après 14 minutes de jeu. Un temps mort de Philippe Hervé permet à Jamar Young d'obtenir une position de shoot à 6m qu'il convertit, tandis que Ludovic Vaty continue d'engranger les points grâce à une très belle palette offensive. Marco Pellin trouve Jahmar Young à 3 points qui égalise, mais Dwight Buycks à 2 puis à 3 points (le premier de son équipe) augmente l'écart. Caleb Green réussit un nouveau tir retourné, mais Ludovic Vaty est encore là pour poser un dunk, 25-32 à 2min30 de la pause. Alors que l'OLB semble se déconcentrer, Juby Johnson à 3 points donne 10 points d'avance à son équipe. Fernando Raposo réussit une interception et lance Jahmar Young au dunk. Après une bonne combinaison entre Caleb Green et Chris Hill, le tir de ce dernier fait une nouvelle fois gamelle, et Gravelines conclut aux lancers-francs ce quart-temps : 27-37.

L'OLB a bien démarré ce match mais n'a pas su prendre l'avantage à cause d'une adresse déficiente (33% aux tirs, 2 sur 14 à 3 points), puis a subit un éclat en fin de 2ème quart-temps, surement dû par la frustration. Gravelines a quant à lui réussit à pilonner dans la surface, étant également dans le dur à longue distance (2 sur 9 à 3 points) mais également aux lancers-francs (5 sur 12). Ousmane Camara et Ludovic Vaty (tous les 2 à 10 points) ont su alimenter la marque dans la peinture avant que l'extérieur Dwight Buycks (9 points) ne fasse la différence. Jahmar Young est également à 10 points : c'est le seul orléanais qui ait vraiment trouvé la mire coté orléanais (50% aux tirs), et le seul à avoir réussi des tirs à 3 points.

3ème quart-temps :
Les tentatives primées de Chris Hill et Marco Pellin ne veulent toujours pas rentrer pendant que Dwight Buycks réussit la sienne. Ludovic Vaty donne 15 points d'avance à Gravelines avant qu'une contre-attaque menée par Dwight Buycks n'oblige l'entraineur orléanais à demander un temps-mort précoce. Dans le dur, l'OLB réussit malgré tout 2 paniers par Brian Greene et Fernando Raposo en contre-attaque, maintenant l'écart à 15 points, 31-46 à la moitié du quart-temps. Mais Ludovic Vaty continue son remue-ménage dans la raquette et place un dunk (16 points pour lui). L'OLB semble accuser le coup pour son 5ème match en 2 semaines et ne fournit plus un jeu assez percutant. Une pénétration d'Aldo Curti donne 19 points d'avance aux nordistes. Heureusement, une faute technique puis un tir à 3 points de Caleb Green font gagner 5 points à Orléans à la toute fin du quart-temps : 36-50.

4ème quart-temps :
Bambale Osby force son jeu au poste tandis qu'Ousmane Camara rentre son lay-up. Malgré toujours autant d'échec au tir, l'OLB réussit quelques paniers à la volonté, mais cela ne suffit pas à revenir face à des Gravelinois qui réussissent à se frayer un chemin jusqu'au panier, 2 pénétrations puis une contre-attaque d'Abdoulaye Mbaye donnent 20 points d'avance à Gravelines (38-58 à 6 minutes du terme) tandis que l'OLB accumule les gamelles et tirs malchanceux. Le match est déjà complètement plié, et ce n'est pas le and one d'Ousmane Camara et le 3 points de Dwight Buycks qui vont inverser la tendance. Si Brian Green réussit un rare tir orléanais, le meneur de jeu américain en remet une couche derrière la ligne puis obtient des lancers-francs. Marco Pellin à 3 points et Fernando Raposo au dunk sauvent l'honneur pour les locaux, avant qu'un 3 points de Brian Greene fasse repasser les Orléanais sous la barre des 20 points d'écart, 49-68 à 2 minutes du terme. Beaucoup de lancers-francs et un autre 3 points de Brian Greene ramène Orléans à 15 points avant qu'une claquette au buzzer de Ludovic Vaty ne clôt la marque : 58-75 pour les visiteurs.

Les Orléanais n'avaient pas les armes ce soir face à une équipe gravelinoise d'un très haut niveau. La panne d'adresse couplé à la fatigue apparente des joueurs cadres auront été trop préjudiciables. Dwight Buycks (23 points à 4 sur 6 à 3 points) a su dynamiter la défense orléanaise tandis que Ludovic Vaty (18 points à 9 sur 11 aux tirs, 11 rebonds et 30 d'évaluation) a été incontournable dans la raquette, bien suppléé par Ousmane Camara (15 points à 7 sur 7 aux tirs et 5 rebonds) détonnant dans le 1er quart-temps. En face, Marco Pellin possède la meilleure évaluation orléanaise avec un petit 12 (8 points, 3 rebonds, 6 passes) tandis que Brian Greene, Jahmar Young et Fernando Raposo ont tout 3 dépassés la barre des 10 points.

Résumé : Florian Boukobza

Christian Monschau :
On a fait un très bon travail d'équipe. Il y a beaucoup de variété dans le jeu offensif et défensif d'Orléans, et il fallait vraiment être présent et reconnaitre les situations, c'est pourquoi mon équipe a fait un travail remarquable pendant 37-38 minutes. La défense sur les 3 points était vraiment la clé, notre défense a été vraiment efficace sur l'ensemble du match. Avec l'implication de tous, on a réussi à avoir quelque chose qu'on n'avait pas encore trouvé. La grande difficulté est de rester constant.

Ludovic Vaty :
Pour moi, c'est la 1ère fois de la saison qu'on fait une défense aussi compacte et qu'on arrive à garder tout au long du match. J'espère qu'on va réussir à garder cette intensité. Les partenaires ont su me trouver, j'ai su terminer. On avance, on montre de bonnes choses. Tout le monde a bien fait son job, malgré l'absence de J.K. Edwards.

Fernando Raposo :
Un match très décevant, on nous avait prévenu qu'il fallait faire un ajustement en attaque face à cette équipe et on a déjoué. On a bien démarré le match en défense, mais on n'a pas réussi cette fois en attaque. On s'est fait dominé à l'intérieur mais on a réussi à défendre sur leur 3 points. On n'arrive pas à faire un match de basket complet en attaque et en défense pendant 40 minutes. Ca devient très compliqué, le match face à Boulazac doit être gagné, et il faut espérer faire une petite série pour remonter au classement. Tout est possible dans le basket, il suffit d'un déclic, il y a de la qualité, du talent dans ce groupe. On fait des matchs à 50% de nos moyens. Même si c'est encore loin, il faut qu'on ait les play-offs dans la tête. Ce soir, je nous ai trouvé un peu fatigué, ce n'est pas une excuse mais c'est vrai que l'Eurocup pèse.

Philippe Hervé :
On pouvait s'y attendre, d'abord parce qu'on s'opposait à Gravelines, une équipe qui ne nous réussit pas beaucoup en temps normal, mais il y avait également une vrai inquiétude pour moi qui concernait la fraicheur physique. On a beaucoup tiré sur les joueurs majeurs Marc-Antoine Pellin, Brian Greene et Caleb Green depuis le début de la saison et on a trop d'instabilité sur le reste du groupe. C'est logiquement qu'on ne peut pas exister aujourd'hui contre une équipe comme Gravelines. Il faut souligner à ce titre là l'attitude du groupe de supporter qui a été remarquable et qui a permis à ceux sur le terrain de ne pas forcément lâcher. Dès que la fraicheur physique n'est pas là, on rate l'immanquable, à 3 points comme à 2 mètres. Il va falloir réussir à gérer certains joueurs. On ira à Séville avec de l'ambition : on rebondit quand on fait face dans la difficulté.

Statistiques du match

Orléans Loiret Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Jahmar YOUNG  12  0  0  4
Murat KOZAN
       
Brian GREENE  12  5  2  10
Maël LEBRUN  0  4  2  3
Fernando RAPOSO  10  4  1  10
Antoine EITO  0  2  1  2
Marc-Antoine PELLIN  8  3  6  12
Caleb GREEN  8  9  1  10
Bambale OSBY  6  4  0  5
Chris HILL
 2  2  1  0

BCM Gravelines Dunkerque

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Edwards J.K.
       
Curti Aldo
 2  2  0  -2
Noel David
 2  6  2  6
Mbaye Abdoulaye
 10  1  1  8
Johnson Juby
 3  3  0  3
Loum Abdoulaye
 0  0  0  -1
Bokolo Yannick
 2  3  5  6
Akpomedah Cyril
 0  7  2  6
Camara Ousmane
 15  5  0  14
Vaty Ludovic
 18  11  2  30
Wojciechowski Mathieu
       
Buycks Dwight
 23  3  2  20

Photos du match

  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines
  • Olb_Gravelines

Nos partenaires

Précédent
Suivant