Orléans Loiret Basket - Le Mans - Championnat

Avant-match

Pour la 3ème journée de Pro A, l'OLB se déplace à la salle Antares du Mans ce samedi 20 octobre 2012, à 20h00.

Récent finaliste de Pro A, le club de la Sarthe a su compenser les gros départs de l'intersaison par des recrues à gros potentiel. Ainsi, les 2 meneurs de grande qualité Taylor Rochestie et Antoine Diot sont partis respectivement à Vitoria et à Paris : ils ont été remplacés par le gros potentiel Pape Sy (aux Hawks d'Atlanta et à Gravelines l'an passé) et l'Américain Khalid El-Amin, un meneur de jeu doué d'un fort QI basket qui évoluait la saison dernière au Cibona Zagreb. L'extérieur Alex Acker tente lui sa chance en Pologne, tandis que Cameron Long débarque de Lithuanie. Les départs des intérieurs Travon Bryant et Marcellus Sommerville ont quant à eux été résolus par les arrivées du défensif Dounia Issa (passé par Gravelines-Dunkerque) et de l'athlétique Cuthbert Victor, en provenance du club de Vladivostok en Russie. Enfin, l'ailier défenseur Charles Lombahe-Kahudi et son petit frère Henri, ainsi que les intérieurs Joao Paulo Batista et Alain Koffi sont les seuls rescapés de cet été.

La saison passée, le MSB a échoué en finale de Pro A contre Chalon, après avoir terminé 4ème et avoir éliminé Nancy et Cholet en play-offs. Qualifié au tournoi préliminaire d'Euroleague, les Mançeaux ont là encore échoué à une marche du graal en éliminant tout d'abord Le BC Donetsk puis l'Unics Kazan avant de perdre le dernier match contre Cantu ; les hommes de JD Jackson ont donc été reversés en Eurocup.

Pape Sy confirme son potentiel et a effectué un départ canon avec 14 points à 55% aux tirs et 6,5 rebonds par match, mais c'est le secteur intérieur du Mans qui fait le plus peur avec 4 joueurs qui font de gros dégâts : JP Batista (13,5 points à 55%, 4,5 rebonds), Alain Koffi (9 points à 60%, 5,5 rebonds), Dounia Issa (5,5 points à 50%, 5 rebonds) et Victor Cuthbert (11,5 points à 52%, 3,5 rebonds et 3,5 passes). Après une victoire en contrôle à domicile face au SLUC Nancy, le MSB s'est incliné d'un point dans la salle parisienne, dans un match où les 2 équipes auront shooté à plus de 56% aux tirs ! Si Pape Sy avait marqué 19 points à 7 sur 8 aux tirs et gobé 5 rebonds, Antoine Diot et Sean May ont fait encore mieux dans le camp d'en face avec respectivement 24 points à 8 sur 11, 2 rebonds, 6 passes décisives, et 24 points à 10 sur 13, 8 rebonds, 3 passes, 2 rebonds.

L'année passée, l'équipe du Mans avait souri à l'OLB qui l'avait emporté lors des 2 rencontres : 72-76 à l'aller, et 86-74 au Palais des Sports. Après 2 défaites lors des 2 premières journées, l'OLB est déjà au pied du mur ; dans la même situation l'an dernier, espérons que l'histoire se répète pour la cuvée 2012-2013 !

Résumé du match

Pour ce match au Mans, Maël Lebrun fait son entrée dans le 5 de départ, aux cotés de Marc-Antoine Pellin, Brian Greene, Caleb Green et Fernando Raposo.

1er quart-temps :
Charles Lombahe-Kahudi attaque le match pied au plancher avec un dunk puis un tir à 3 points durant les premières possession. L'OLB perd de nombreuses balles et Le MSB s'échappe petit à petit : 10-8 après 2 lancers-francs de Bambale Osby et un 3 points de Khalid El-Amin. Après un rapide temps mort, les Orléanais vont davantage miser sur le jeu rapide en contre-attaque, avec Maël Lebrun à son aise qui réussit une passe dans le dos pour Caleb Greene puis qui dunke sur la possession suivante. Seulement, les Manceaux sont chauds comme la braise et vont enchainer 2 tirs à 3 points malgré une défense orléanaise plus pressante. Le MSB commence à disposer d'une avance confortable au milieu du quart-temps (18-6), mais heureusement Brian Greene à 6m75 réduit l'écart immédiatement. 2 tirs intérieurs de Pape Sy et de Dounia Issa alourdissent finalement le score. A 23-9 et 11 sur 12 aux tirs, les locaux sont tout simplement innarétables ! Ryan Ayers réussit un 3 points sur sa première possession offensive tandis que Bambale Osby place un beau contre sur Charles Kahudi. Mais cela ne suffit pas, et le score passe à 28-12 après une banderille longue distance de Cameron Long et un dunk d'Alain Koffi, tous 2 entrés en jeu peu de temps auparavant. Un shoot retourné de Brian Greene conclut ce premier quart-temps à sens unique : 30-14 pour Le Mans. Avec 12 sur 14 aux tirs et 5 sur 5 à 3 points pour cette équipe, et 8 balles perdues pour Orléans, le score est on ne peut plus logique.

2ème quart-temps :
Le début de ce quart-temps n'augure rien de bon pour l'OLB : Dounia Issa marque dès l'entame et un tir à 3 points avec la planche de Pape Sy trouve chanceusement l'arceau, +23 pour le MSB ! Jahmar Young réussit 2 tirs à 3 points durant les 4 prochaines minutes, mais ce sont les seules tentatives concluantes des Orléanais qui manquent clairement d'adresse. En face, Le Mans assure tranquillement son avance, avec Alain Koffi qui se régale dans la raquette et des points des meneurs de jeu, leur permettant de conserver plus de 20 points d'écart. Cependant, le club va connaitre son premier coup de mou, alors que le score est de 45-23 à 3 minutes de la mi-temps. 2 paniers à l'intérieur des Orléanais Caleb Green et Maël Lebrun, et un tir à 3 points de Brian Greene en fin de période permettent à l'OLB de "revenir" à moins de 20 points, 47-30, et garder un semblant d'espoir pour la seconde mi-temps.

En difficulté avec sa défense depuis le début de saison, les Orléanais se retrouvent pour le moment face à une équipe du Mans redoutablement efficace et qui a clairement joué un niveau au-dessus durant cette première mi-temps. Avec une adresse pour les locaux de 66% à 2 et à 3 points, 5 rebonds captés de plus que l'OLB, et 3 balles perdues de moins, les choses sont mal engagées pour Orléans. Est-ce que Philippe Hervé saura trouver les solutions pour inverser cette tendance en 2ème mi-temps ?
Individuellement, 3 joueurs manceaux ont marqué 8 points : Khalid El-Amin, Charles Lombahe-Kahudi et Alain Koffi, tandis que Pape Sy est le joueur le plus complet de cette première mi-temps avec 7 points, 4 rebonds et 2 passes décisives. En face, Brian Greene (8 points à 75%) et Jahmar Young (9 points à 50%) ont été les seuls à surnager en attaque.

3ème quart-temps :
Avec une agressivité retrouvée, les Orléanais vont empêcher les Manceaux de pratiquer leur jeu, et 2 tirs à 3 points de Maël Lebrun et de Brian Greene vont ramener l'équipe à 51-37 après 2min30 de jeu. Khalid El-Amin se crée seul un shoot qui permet de freiner le retour des Orléanais. Le match est désormais à l'opposé de la première mi-temps, avec des défenses qui prennent le pas sur les attaques. Brian Greene, Jahmar Young et Maël Lebrun s'emploient à 3 points mais leurs 5 tentatives ne rentrent pas. Les Manceaux ayant perdu leur adresse de première mi-temps -comme l'atteste la brique envoyée par Pape Sy- le score reste bloqué à 53-41, à une minute de la fin du quart-temps. Un lancer-franc de Jahmar Young conclue le score à la fin du chrono : 53-42. L'OLB a réussi la prouesse de contenir Le Mans à 6 petits points dans ce quart-temps mais n'a pas su complètement en profiter, scorant seulement 6 points de plus que son adversaire. Mais on peut de nouveau y croire du coté du Loiret !

4ème quart-temps :
Sur la première possession orléanaise, un tir à 3 points de Jahmar Young permet enfin à l'OLB de revenir en dessous de la barre des 10 points ! Si Khaled El-Amin réussit un très joli tir extérieur, Antoine Eito envoie la balle dans les mains de Bambale Osby qui s'en va au dunk : 55-47 à 8 minutes de la fin du match. Très fort sur ce match, Khaled El-Amin est obligé de rejoindre le banc après s'être vu sifflé une 4ème faute en attaque. Pourtant, c'est le moment où Le Mans va reprendre du poil de la bête avec des paniers de Cameron Long, JP Batista ou encore Cuthbert Victor. Jahmar Young à 3 points et Brian Greene à 2 points ramènent toutefois l'équipe à 61-54. Jahmar Young se manque complètement à 3 point mais le joueur récupère le rebond sur son propre tir et s'en va marquer un lay-up ! 61-56 à 3 minutes de la fin du match, l'OLB donne des sueurs froides au public de la salle Antares !! Malheureusement, Maël Lebrun, Caleb Green et Jahmar Young vont enchainer 3 pertes de balle qui vont être fatales. JP Batista en profite pour redonner 9 points d'avance à son équipe à 1 minute du terme. Brian Green place bien un tir longue distance, mais le temps restant va être trop juste, d'autant que Victor Cuthbert réussit une claquette sur le lancer-franc manqué de Charles Lombahe-Kahudi... Le match se termine aux lancers-francs 71-64.

Après une première mi-temps désastreuse, l'OLB aura su trouver les solutions en 2ème mi-temps pour revenir au contact des Manceaux. Cela n'aura toutefois pas été suffisant pour arracher la victoire, l'OLB gérant une nouvelle fois le money-time moins bien que son adversaire. C'est ainsi que l'OLB enchaine sa 3ème défaite, et surtout devient la lanterne rouge du championnat suite aux victoires de Nanterre et Boulazac.
Au niveau statistique, l'OLB a su diminuer grandement le pourcentage aux tirs de ses adversaires (54% dont 40% à 3 points) et a rééquilibré le nombre de balles perdues de chaque coté, mais la première mi-temps a été fatale aux joueurs de Philippe Hervé. 4 joueurs de la Sarthe se seront particulièrement distingués : Pape Sy (9 points, 7 rebonds et 2 passes), Joao Paulo Batista (12 points, 4 rebonds, 4 passes), Charles Kahudi (11 points, 4 rebonds, 3 passes) et enfin Khalid El-Amin (12 points, 2 rebonds). Les 3 meilleurs joueurs orléanais auront été Brian Greene (15 points à 60%, 3 rebonds, 2 passes), Maël Lebrun (8 points à 75%, 6 rebonds, 4 interceptions) et Caleb Green (9 points à 57%, 8 rebonds, 4 passes et et 2 interceptions mais 4 balles perdues). Enfin, Jahmar Young est le meilleur marqueur du match avec 18 points mais le joueur a manqué 10 de ses 16 tirs et perdu 4 balles.

Résumé : Florian Boukobza

Marc-Antoine Pellin :
- Notre première mi-temps n'est pas complètement catastrophique car Le Mans a bien joué, ils ont été très très chaud. On a été beaucoup en réaction, on se réveille et devient beaucoup plus agressifs après coup.
- La seule chose qui a changé en 2ème mi-temps, c'est qu'on a été encore + agressif. C'est le basket, dès qu'on a commencé à jouer plus dur, on a pu revenir dans le match. On n'a pas à rougir, on a quand même été là, il faut se servir de ce match pour le prochain.
- Notre position au championnat n'est pas angoissante, on joue quand même des gros, on a une équipe qui a été reconstituée à 80%...
- Il y a une certaine pression qui s'installe, on ne peut pas se permettre de perdre notre prochain match à domicile, face à Roanne. Il faudra jouer comme si c'était une finale.

Statistiques du match

Le Mans Sarthe Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
El-Amin Khalid
 12  0  2  9
Kahudi Charles
 11  4  3  11
Koffi Alain
 8  3  0  6
Victor Cuthbert
 4  6  3  8
Sy Pape
 9  7  2  14
Issa Dounia
 5  1  0  7
Batista Joao Paulo
 12  4  4  13
Kahudi Henri
 2  0  1  2
Ceci Thomas
       
Long Cam  8  4  1  7

Orléans Loiret Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Jahmar YOUNG  18  2  0  6
Dwayne BROYLES        
Brian GREENE  15  3  2  15
Maël LEBRUN  8  6  1  16
Fernando RAPOSO  2  0  0  0
Antoine EITO  1  0  3  1
Marc-Antoine PELLIN  4  1  6  4
Caleb GREEN  9  8  4  16
Bambale OSBY  4  2  0  1
Ryan AYERS  3  1  0  3

Nos partenaires

Précédent
Suivant