Orléans Loiret Basket - Elan Chalon - Playoffs

Avant-match

Mardi 5 Juin 2012 à 20h30, l'OLB dispute son dernier match au Palais des Sports lors de la 2ème rencontre des demi-finales face à Chalon sur Saône.
Orléans s'est incliné de justesse à Chalon lors du match aller, et se retrouve donc dans l'obligation de remporter les 2 prochaines matchs, à commencer par le match de ce mardi. Si l'OLB a dominé le match aller pendant 25 minutes, une panne d'adresse en 2ème mi-temps aura eu raison de ses espoirs de victoire. L'équipe a eu le mérite de s'accrocher jusqu'au bout mais c'est bien Chalon qui a assuré l'essentiel, 70-65.

En plus d'avoir dominé aux rebonds (46 prises à 37), l'Elan Chalonnais a bénéficié d'une marque bien répartie avec 4 joueurs au delà des 10 points : Nicolas Lang qui a surpris avec 12 points à 5 sur 8 aux tirs et 5 rebonds, Steed Tchicamboud (11 points à 5 sur 10 aux tirs, 3 rebonds et 8 passes), Alade Aminu (11 points à 3 sur 7 aux tirs et 9 rebond) et Blake Schilb (11 points à 3 sur 13 aux tirs et 8 rebonds). Ce dernier n'a toutefois pas réalisé une performance digne de son rang, Amara Sy le dominant nettement sur ce match avec 17 points, 10 rebonds et 2 passes. L'ailier orléanais devra redoubler d'effort pour contenir un second match consécutif le MVP étranger de cette saison. Brian Greene (14 points, 2 rebonds) et Cedrick Banks (11 points, 8 rebonds, 4 passes mais 5 balles perdues et 2 lancers-francs manqués en fin de match) avaient également joué un rôle important ce week-end.

En cas de victoire orléanaise, l'équipe rejoindrait de nouveau le Colisée de Chalon sur Saône pour le match décisif synonyme de qualification pour la finale ou d'élimination. Dans l'autre demi-finale, Le Mans a remporté le premier match 83-78 face à Cholet. A domicile, le MSB a pu compter sur une grosse performance de son duo d'intérieurs Marcellus Sommerville (21 points, 6 rebonds) et Joao Paulo Batista (16 points, 8 rebonds), et sur sa perle Taylor Rochestie (14 points, 3 rebonds et 8 passes décisives). En face, 2 joueurs avaient marqué 16 points : Fabien Causeur et William Gradit, tandis que DeMarcus Nelson avait réalisé un match complet avec 11 points, 6 rebonds et 6 passes décisives.

Résumé du match

Le 5 de départ pour ce match retour face à Chalon sur Saône : Marc-Antoine Pellin, Cedrick Banks, Maleye Ndoye, Amara Sy et Georgi Joseph.
1er quart-temps :
Le début de match est dominé par les défenses, et il faut attendre la 3ème minute de jeu pour voir Georgi Joseph marquer les premiers points, suite à un tir mi-distance où le ballon se repose quelques instants sur la tranche de l'arceau avant de finalement retomber du bon coté. Tandis que Marc-Antoine Pellin réussit une pénétration sur jeu rapide, Chalon n'arrive pas à atteindre la raquette et force des tirs à 6 ou 7 mètres, réalisant même plusieurs briques ! Amara Sy obtient un 2+1 sur un rebond offensif en contre-attaque et permet à l'OLB de mener 7-0 après 4 minutes de jeu. Alors que Chalon est en peine, avec des tirs qui touchent à peine l'arceau, Ilian Evtimov sauve les siens avec 2 tirs à 3 points. A peine entré en jeu, Brian Greene inscrit un lay-up puis Amara Sy, débordant d'énergie dans la raquette, rajoute un panier à courte distance. Le jeu est désormais très haché par les fautes, tandis que l'OLB mène 11-6 à 3 minutes de la fin du quart-temps. Ousmane Barro se bat pour récupérer le rebond offensif, il obtient et convertit un and one, avant que Brian Greene ne donne 10 points d'avance à l'OLB sur un tir à 3 points. Le club domine en intensité aussi bien à l'intérieur (avec Amara Sy qui continue son travail de sape dans la raquette) qu'à l'extérieur, avec Yohann Sangaré qui intercepte le ballon des mains de Blake Schilb et s'en va claquer un dunk monstrueux en contre-attaque ! 21-7 pour les joueurs en blanc à 1min30 de la fin du quart-temps. Après un temps mort, Malcolm Delaney réussit un panier mi-distance et Alade Aminu contre magistralement Ousmane Barro, mais c'est Orléans qui a le dernier mot du quart-temps avec un panier de Yohann Sangaré : 23-9 pour les locaux !

2ème quart-temps :
Yohann Sangaré et Maël Lebrun réalisent 2 lay-ups tout en toucher pour lancer l'OLB dans ce 2ème quart-temps. Relégué à 18 points, LaQuan Prowell score 3 points mais Marco Pellin puis Brian Greene lui répondent immédiatement : 32-12 pour Orléans ! Chalon est impuissant face à l'intensité déployée par l'OLB et se fait chiper la balle pour la 8ème fois du match. Blake Schilb réussit son premier panier de la partie sur un joli step-back jumper, Bryant Smith réussit lui aussi un tir mi-distance, et Chalon grapille des points pour revenir à 32-16 à 6 minutes de la mi-temps. Mais Orléans continue de pousser fort, et oblige Chalon à forcer complètement un tir en fin des 24 secondes. Cedrick Banks réussit un 3 points en première intention, Amara Sy continue de dominer la raquette, et l'OLB reprend 21 points d'avance face à la 2ème meilleure équipe de saison régulière. Chalon réussit alors 3 paniers consécutifs mais Marco Pellin et Amara Sy servent parfaitement Brian Greene et Cedrick Banks à 3 points ! Si LaQuan Prowell réussit à son tour un tir primé, Amara Sy obtient un and one qui maintient l'écart : 46-26 à 1 minute de la pause. Toutefois, L'Elan ne baisse pas les bras et ses joueurs réussissent 2 derniers paniers avant de regagner les vestiaires : 46-30.

L'OLB a une nouvelle fois fait forte impression, dominant de la tête et des épaules cette équipe chalonnaise malgré une adresse à 3 points de seulement 31%. Leader notamment aux rebonds (22 à 15), le club du Loiret devra toutefois réussir à conserver cette énorme intensité pour ne pas connaître une grosse désillusion ce soir.

Amara Sy a été magistral durant cette première mi-temps, le joueur compile 11 points à 5 sur 8, 5 rebonds et 3 passes décisives. Brian Greene a également fait une très grosse rentrée, avec 11 points dont un 3 sur 4 à 3 points. En face, Chalon a pu s'appuyer sur les tirs à 3 points d'Ilian Evtimov (9 points et 3 rebonds) et de LaQuan Prowell (6 points).

3ème quart-temps :
Amara Sy trouve intelligemment Maleye Ndoye sous l'arceau pour les 2 premiers points de cette seconde mi-temps. Ilian Evtimov réussit son 3 points mais Cedrick Banks l'imite dans cet exercice. Une chose est sure, l'OLB n'a rien perdu de ses intentions de la 1ère mi-temps. Malcolm Delaney enchaine 2 tirs primés consécutifs, mais Cedrick Banks ne se laisse pas faire : le joueur réussit un tir des 6m45 avant d'intercepter la balle en se jetant corps et âme. Chalon cherche à emballer le match avec une défense très rugueuse et un Malcolm Delaney qui continue de dégainer à 3 points. Cela leur sourit, et ils reviennent à 13 points (57-44 après 25min de jeu). La situation devient très périlleuse pour Orléans, on sent que le match peut basculer, mais Amara Sy est encore là pour rajouter 5 points au compteur. La locomotive Yohann Sangaré claque un dunk surpuissant pour la 2ème fois de la soirée, 64-49 à 2 minutes de la fin du quart-temps. Maël Lebrun marque sa tentative à 3 points dans le corner mais Steed Tchicamboud réussit un panier très difficile au buzzer : 69-56 à l'entame de la dernière ligne droite.

4ème quart-temps :
Steed Tchicamboud réussit un second 3 points, en sortie d'écran cette fois-ci. Cedrick Banks met tout ce qu'il a dans un contre réalisé en contre-attaque sur Blake Schilb qui s'élevait vers le panier. L'arrière impressionne par son engagement, il en perd son bandeau sur le coup ! Toutefois, le MVP étranger 2011-2012 ramène les siens à 10 points sur des lancers-francs, avant que Malcolm Delaney n'inscrive un tir à 3 points en fin de possession… 71-64 pour l'OLB, Chalon est revenu à portée de main. Tandis que Steed Tchicamboud inscrit un lay-up, le match redevient fou, avec notamment des interceptions à la pelle ; mais au final c'est Chalon qui marque une nouvelle fois, avec Alade Aminu qui plante un dunk : 71-68 pour Orléans à la moitié du quart-temps. Les visiteurs viennent d'enchainer un 12-0... Et les tirs orléanais ne rentrent plus ! Maël Lebrun capte un gros rebond offensif, mais le joueur ne convertit pas ses lancers-francs sur la possession suivante. Seulement 2 points ont été marqués par les Orléanais durant les 7 premières minutes du quart-temps. Un nouveau tir grand ouvert ne rentre pas pour l'OLB, et Blake Schilb se charge de faire passer son équipe devant pour la première fois du match : 71-72 à 2min30 du terme... Mais l'OLB a de la ressource, et Cedrick Banks débloque la marque orléanaise sur un petit floater dans la raquette chalonnaise. Dans cette même raquette une possession plus tard, Georgi Joseph obtient un 2+1 aux forceps qui remet Orléans 4 points devant. A 20s de la fin, Cedrick Banks manque son tir à 3 points mais Amara Sy est là pour attraper le rebond offensif décisif ! Cedrick Banks est alors envoyé sur la ligne des lancers-francs. Il réussira ses 2 tentatives tandis que le tir de Blake Schilb sera bien contesté par les Orléanais, victoire au bout de l'enfer 78-74 !

Après une première mi-temps de rêve puis un 16-0 encaissé dans le 4ème quart-temps, l'OLB a su trouver les ressources pour l'emporter malgré ce retour impressionnant de Chalon. Les joueurs ont toutefois pu compter sur une ambiance impressionnante au Palais des Sports, pour le dernier match de la saison dans ces lieux. Après 2 premiers matchs marqués par une intensité hors norme, le match 3 à Chalon, synonyme de qualification ou non pour la finale, s'annonce déjà explosif !

Amara Sy a été une nouvelle fois l'homme du match avec 19 points (à 8 sur 13), 9 rebonds et 4 passes décisives. Cedrick Banks (17 points à 5 sur 15, 10 rebonds, 5 balles perdues) a été déterminant à ses cotés, tout comme Brian Greene en 1ère mi-temps (11 points, 2 rebonds). En face, Malcolm Delaney a donné des sueurs froides au public orléanais avec 22 points, 3 rebonds et 3 passes décisives, tandis que Steed Tchicamboud (13 points, 4 rebonds, 5 passes) et Ilian Evtmov (12 points, 3 rebonds) sont les 2 autres Chalonnais en double figure. Enfin, Blake Schilb a été une nouvelle fois contenu : 8 points à 3 sur 9 et 5 balles perdues, mais toujours 6 rebonds et 6 passes décisives.

Collectivement, les adresses aux tirs sont assez proches entre les 2 équipes (44% dont 9/30 à 3 points pour Orléans, 42% dont 12/35 à 3 points pour Chalon), et c'est finalement aux rebonds, sa présumée faiblesse, que l'OLB a pu faire la différence (45 ballons captés à 31). A noter que l'équipe a perdu pas moins de 13 balles lors de l'unique 2ème mi-temps, une performance à ne pas rééditer Vendredi !

Résumé : Florian Boukobza

Malcolm Delaney (joueur Chalon) :
Ils ont tout donné : s'ils perdaient aujourd'hui, il en avaient fini de leur saison. Pour le match à Chalon, nous aurons à jouer dur pendant 40 minutes.

Gregor Beugnot (coach Chalon) :
C'était un rude combat.
On était timoré dans le 1er quart-temps. On retrouve un peu de vélocité et de vitesse de balle dans le 3ème quart-temps. Les joueurs n'ont rien lâché.
On a oublié beaucoup de chose en 1ère mi-temps, dont le repli défensif et le rebond.
Le match 3 sera de la même intensité. En revenant au score, on a trouvé la possibilité de se rassurer, par rapport à l'intensité et l'agressivité que l'on peut avoir. La défense sera la clé du prochain match.

Amara Sy :
On ne s'est pas fait peur, c'est surtout Chalon qui a bien joué ! Les 3 points qu'ils ont mis, c'est les tirs que l'on veut laisser à nos adversaires d'habitude. Si on perdait comme ça, chapeau à Chalon. C'est comme ça qu'on a réussi à finir 3ème cette saison.
C'est les play-offs, le dernier match à domicile devant notre public, on voulait leur offrir un beau match.
Ca s'est joué au mental, on s'est tous tirés vers le haut. il y a eu des très bonnes séquences en toute fin de match.
Blake Schilb est un joueur très talentueux, il reste sur 2 très mauvaises performances, donc à mon avis il va répondre présent à Chalon. A nous de répondre à cela.

Philippe Hervé :
Une victoire compliquée ? C'est Chalon !
On a eu une 1ère mi-temps exceptionnelle, et Chalon a fait une superbe 2ème mi-temps, donc ça s'est équilibré. Chalon a aussi mis quelques très gros shoots à 3 points.
Produire 40 minutes de cette intensité est très difficile, on sait qu'on va surement être un peu court à un moment donné du match.
Par rapport au 1er match, on a corrigé le rebond et mieux maitrisé le rapport du 1 contre 1.
Ce sont 2 équipes qui ne veulent pas lâcher facilement et cela donne 2 matchs qui se jouent en une possession.
Je ne crois pas en la pression. Je crois plus en la force psychologique, à la force du jeu. Le statut de favori ou d'outsider ne veut rien dire pour moi.

Statistiques du match

Orléans Loiret Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Cedrick BANKS  17  10  1  14
Amara SY  19  9  4  25
Maleye N'DOYE  6  3  0  8
Brian GREENE  11  2  0  6
Maël LEBRUN  5  4  1  3
Ousmane BARRO
 3  3  0  5
Bryan PAMBA        
Marc Antoine PELLIN  4  4  4  6
Georgi JOSEPH  5  7  2  9
Yohan SOLLE
       
Yohann SANGARE  8 2  3  11

Elan Chalon

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Aminu Alade
 7  3  1  5
Delaney Malcolm
 22  3  3  20
Smith Bryant
 4  3  1  8
Adjagba Ulysse
       
Lang Nicolas
 0  0  0  -2
Aboudou Jordan
 2  1  1  5
Schilb Blake
 8  6  6  11
Evtimov Ilian
 12  3  0  8
Tchicamboud Steed
 13  4  5  17
Jean Baptiste Adolphe Michel
 0  3  0  1
Prowell LaQuan  6  1  0  6

Photos du match

  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon
  • PO_Olb_Chalon

Nos partenaires

Précédent
Suivant