Paris Levallois - Orléans Loiret Basket - Playoffs

Avant-match

Vendredi 25 Mai 2012 à 20h30, l'OLB retrouve à Coubertin le Paris-Levallois pour le match retour de quart de finale.
A l'aller, l'OLB s'est imposé au Palais des Sports dans la douleur 70-68. Après un premier quart-temps complètement à l'avantage des Orléanais qui réussissaient tout ce qu'ils entreprenaient, la physionomie du match à changer à partir du 2ème quart-temps avec une grosse panne d'adresse de l'OLB, et Paris qui repassait devant à l'entame du 4ème quart-temps. En difficulté à l'intérieur avec ses intérieurs gênés par les fautes, l'OLB a malgré tout trouvé les ressources grâce à un gros mental et la défense qu'on lui connait.

Amara Sy a réalisé un superbe match, avec 18 points, 3 passes décisives, 3 interceptions mais surtout des paniers capitaux en fin de match, quand Paris menait de 6 points à quelques minutes du terme. Si Paris a dominé la bataille des rebonds, l'OLB avait su faire la différence grâce à de nombreuses pertes de balles provoquées.

Ce match retour s'annonce lui aussi très intense, avec une équipe de Paris qui sera à coup sur revancharde et qui livrera ses dernières forces pour ne pas se faire éliminer. En cas de victoire ce soir ou le cas échéant lors de la belle qui aurait lieu mardi 29 mai, Orléans retrouverait le vainqueur de la série Chalon sur Saône - Roanne. Les premiers ont pris l'avantage ce mercredi dans avec une victoire à domicile 91-70.

Résumé du match

Le 5 de départ de ce match retour face à Paris est le même qu'à aller : Marc-Antoine Pellin, Cedrick Banks, Maleye Ndoye, Amara Sy et Georgi Joseph.


1er quart-temps
Marco Pellin trouve d'entrée de jeu Amara Sy pour le premier panier du match. Maleye Ndoye double la marque orléanaise mais Eric Chatfield lance la machine parisienne sur un panier à 6 mètres. L'OLB impose une nouvelle fois un rythme élevé dès le lancement du match, et Cedrick Banks réussit un 3 points après une première interception de Marco Pellin : 2-9 pour l'OLB après 3 minutes de jeu. Christophe Denis prend un temps mort fructueux car Trenton Meacham ramène les siens avec 2 tirs à 3 points juste après ce petit break. Cedrick marque alors un nouveau tir à 3 points, sur la tête d'Eric Chatfield, mais l'arrière parisien se fait vengeance et rentre à son tour un 3 points, avant que Michel Morandais à peine rentré sur le terrain n'égalise à 14 partout après 6 minutes de jeu. Les Parisiens démarrent ce match avec un 4 sur 5 à 3 points ! Les 2 équipes vont alors se rendre coup pour coup, avec des paniers intérieurs et des lancers-francs des 2 cotés. Philippe Da Silva conclut à 3 points mais Cedrick Banks se rachète de son match aller difficile avec un nouveau tir primé qui fait mouche. Un joli and one de Maël Lebrun permet à l'OLB de terminer ce 1er quart-temps très offensif avec 2 points d'avance : 25-23. Cedrick Banks a déjà marqué 11 points (à 80%) tandis que les 2 meneurs de jeu orléanais ont 3 passes décisives chacun à leur actif.

2ème quart-temps :
Maël Lebrun enchaine avec un tir à 3 points dès la 1ère occasion orléanaise. Le rythme du match reste élevé, et les 2 équipes peinent à présent à trouver des solutions. Tandis que le PL revient petit à petit à 3 points de l'OLB en alternant efficacement jeu intérieur et jeu extérieur, l'ailier athlétique d'Orléans rentre un 2ème tir derrière la ligne des 6m45, puis un 3ème à mi-distance ! Cedrick Banks n'est pas en reste et l'imite à 3 points, creusant le premier écart important du match : 38-29 à 3 minutes de la mi-temps. La fin du quart-temps va se révéler être un véritable concours de tir à 3 points, avec Eric Chatfield, puis Amara Sy, et enfin Lamont Hamilton par 2 fois qui trouvent la cible ! L'intérieur parisien permet aux siens de regagner les vestiaires avec seulement 3 points de retard.

L'OLB n'a pas grand chose à se reprocher sur cette première mi-temps, si ce n'est d'avoir pu empêcher la grosse série francilienne à 3 points (8 sur 12 dans cet exercice!). L'équipe est souveraine dans tous les autres secteurs de jeu : adresse à 2 points (8 sur 16 face à 6 sur 17), rebonds, passes décisives, interceptions...2 hommes ont principalement alimenté la marque orléanaise : Cedrick Banks avec 14 points à 5 sur 8 aux tirs, 4 rebonds et 2 passes décisives, et Maël Lebrun avec 11 points à 4 sur 5 aux tirs et 2 interceptions. En face, Eric Chatfield est le meilleur marqueur parisien avec 10 points à 4 sur 8 aux tirs.

3ème quart-temps :
Lamont Hamilton continue sur sa lancée et permet à son équipe d'égaliser en un claquement de doigts. L'OLB est pris à froid, et Jawad Williams et un Lamont Hamiton déchainé corsent l'addition dans la raquette. Trenton Meacham a lui aussi la main chaude et réussit un tir à 3 points. Maleye Ndoye lui répond dans cet exercice, bien servi par Amara Sy. Mais la dynamique est pour Paris, le club reprend la main sur le match et creuse un écart de 7 points par l'intermédiaire de Trenton Meacham et Eric Chatfield (54-57 après 26 minutes de jeu). Cedrick Banks et Amara Sy limitent les dégâts avec 2 paniers de grande classe, mais Lamont Hamilton continue son gros travail. A son tour, Maleye Ndoye réussit un panier délicat, tandis qu'Amara Sy réalise un gros contre sur Eric Chatfield permettant de maintenir l'équipe à 3 points, 56-53 à 2 minutes de la fin du quart-temps. Enfin, une maladresse de David Noël offre un panier facile à Georgi Joseph dans la raquette qui ne se fait pas prier : 56-55 pour Paris à 10 minutes du terme.

4ème quart-temps :
Les intérieurs Georgi Joseph et Lamont Hamilton se répondent sous l'arceau, avec le jeune Giovani Oniangue qui met également son grain de sel dans la raquette. Eric Chatfield redonne 3 points d'avance à son équipe, mais Brian Greene repositionné au poste 5, puis Yohann Sangaré à 3 points (tous 2 servis par Marc-Antoine Pellin) permettent à Orléans de repasser devant 64-62 à 6 minutes de la fin. Jawad Williams profite de son match-up favorable face à Marco Pellin pour rentrer un shoot mi-distance. Comme au match aller, Amara Sy prend ses responsabilités et réussit un gros tir longue distance malgré la défense de Lamont Hamilton : 68-64 à 4 minutes de la fin du match. Un stop défensif plus tard, Cedrick Banks ajoute 3 points de plus pour Orléans qui prend 7 points d'avance à 3min de la fin du match ! Mais la roue tourne vite au basket, et suite à une perte de balle de Brian Greene, Eric Chatfield allume à 3 points puis se retrouve sur la ligne des lancers-francs. Brian Greene réussit alors un panier sous l'arceau tandis que Lamont Hamilton balance un air-ball... L'ailier orléanais sert ensuite Amara Sy dans la raquette qui dunke et redonne 6 points d'avance à 30 secondes de la fin. Cependant, l'OLB gère mal cette fin de match, laissant Lamont Hamilton prendre le rebond offensif du lancer-franc manqué de Jawad Williams et provoquer un and one. Revenu à 2 points à 10 secondes du buzzer, Paris est obligé d'envoyer Cedrick Banks sur la ligne des lancers-francs. Le joueur réussit ses 2 lancers-francs et replace l'OLB à 2 possessions des Parisiens. La tentative de Trenton Meacham sera infructueuse, et Cedrick Banks conclue cette victoire avec 2 nouveaux lancers-francs : 73-79 pour l'OLB qui se qualifie en demi-finale sans avoir à jouer un 3ème match.

L'OLB a livré une prestation très solide ce soir et n'a pas craqué face à l'insolence par série aux tirs des Parisiens. Cette fois-ci, les Orléanais ont dominé tous les secteurs de jeu, à commencer par l'adresse sur l'ensemble du match (51,8% à 46,6%, 10 sur 20 à 3 points,) les rebonds (28 à 21), et les passes (22 à 17). L'OLB a toutefois perdu 18 balles, ce qu'il sera important de ne pas répéter en demi-finales.

Cedrick Banks a réalisé un match de très haut niveau (25 points à 66,7%, 5 sur 8 à 3 points, 5 rebonds, 2 interceptions). Amara Sy a ajouté 14 points à 62,5%, 3 rebonds, 2 passes décisives et a été une nouvelle fois décisif en fin de match, tandis que Maël Lebrun a été omniprésent dans le 2ème quart-temps (11 points à 80%, 4 rebonds et 2 interceptions). En face, Lamont Hamilton a été très dangereux pour l'OLB, marquant 20 points à 8 sur 10 aux tirs et gobant 5 rebonds. Eric Chatfield a également marqué 20 points, et délivré en plus 4 passes décisives.


Maleye Ndoye :
On savait que ça n'allait pas être facile, Paris voulait jouer une belle chez nous. On avait à coeur de gagner ici et d'en finir avec ce 1er tour. Il fallait être mentalement fort jusqu'au bout car on se rappelait du 1er match joué ici. On a appris de ce 1er match. On a été assez fort à la fin pour assurer la victoire.
On a récupéré les erreurs qu'on avait fait au match aller (pendant la saison régulière) : l'adresse et les rebonds.
Depuis le début de saison, personne ne nous attendait jusque là, donc c'est une libération. On va montrer qu'on peut aller loin. Quelque soit l'adversaire, on sera prêt. L'objectif c'est Bercy. On va fêter cette victoire et se préparer pour le prochain match.

Statistiques du match

Orléans Loiret Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Cedrick BANKS  25  5  2  27
Amara SY  14  3  2  14
Maleye N'DOYE  9  1  1  7
Brian GREENE  6  4 4  6
Maël LEBRUN  11  4  1  17
Ousmane BARRO  0  3  0  0
Bryan PAMBA        
Marc Antoine PELLIN  1  1  7  5
Georgi JOSEPH  6  6  0  9
Kozan MURAT        
Yohann SANGARE  7  1  5  7

Paris Levallois

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Chatfield Eric
 20  1  4  12
Oniangue Giovan
 8  1  2  10
Morandais Michel
6 4 5 11
Da Silva Philippe
3  0  0  1
Noel David
 0  2  3  1
Meacham Trenton
 11  2  2  10
Hamilton Lamont
 20  5  1  23
Sane Landing
 0  0  0  0
Williams Jawad
 5  4  0  6
Mutuale Malela
       
Aka Jonathan  0 2 0  1

Nos partenaires

Précédent
Suivant