Gravelines-Dunkerque - Orléans Loiret Basket - Championnat

Avant-match

Samedi 19 Février 2010, devant les caméras de Sport + et pour le match "carnaval", l'OLB effectue un déplacement périlleux à Gravelines-Dunkerque pour le compte de la 18ème journée de Pro A.

Le club nordiste, actuel 5ème du championnat (11 victoires - 6 défaites) surfe en effet sur une excellente dynamique, fort de sa toute récente victoire en Semaine des As et de sa qualification pour les 1/4 de finale en l'Eurochallenge après sa victoire en Suède mardi. Au match aller contre l'OLB, Gravelines était venu l'emporter au Palais des Sports 62-59. Orléans n'avait pas démérité mais les visiteurs - et notamment Juby Johnson et Yannick Bokolo - avaient eut le dernier mot.

Depuis, Gravelines s'est encore renforcé dans la raquette avec l'arrivée du Sénégalais Saer Sene (12,4 points et 11,3 rebonds l'année dernière au HTV!). Mais si la raquette apparait monstrueuse (Dounia Issa / Cyril Akpomedah titulaires et Chris Owens / Saer Sene pour la second unit), Gravelines-Dunkerque carbure à plein régime grâce à sa traction arrière Ben Woodside - Yannick Bokolo qui fait des merveilles. Le premier tourne à 16,3 points, 5,9 passes décisives et 3,2 rebonds pendant que le second a survolé la Semaine des As et réalise en saison régulière 14,4 points, 4,1 passes décisives, et 4,6 rebonds par match.

L'OLB aura donc fort à faire face à une équipe gravelinoise en pleine confiance. Renforcée avec l'arrivée de l'ancien villeurbannais Eric Campbell, l'équipe devra profiter de son expérience dans la raquette et trouver les ressources pour créer la surprise !

Résumé du match

Les titulaires pour ce match de carnaval pour Gravelines : Aldo Curti, J.R. Reynolds, Amara Sy, Ludovic Vaty, et Eric Campbell qui est directement intégré dans le 5 de départ de Philippe Hervé.

 

1er quart-temps :
Après une première minute sans point marqué, c'est J.R. Reynolds qui réussit à trouver le premier la faille. Eric Campbell, s'il se fait contrer sur la première action, est au four et au moulin avec une faute provoquée, une interception et 2 paniers dont un 3 points. Cependant, en face, Fréjus Zerbo fait des dégâts dans la raquette et compte déjà 7 points au compteur. Les locaux en profitent pour mener 10-7 après 6 minutes de jeu, avec déjà 10 rebonds contre un seul pour les Orléanais !
Gravelines-Dunkerque est plus adroit à longue distance avec Ben Woodside et Juby Johnson, puis Yannick Bokolo donne 6 points d'avance (15-9) après un superbe lay-up renversé. Alors qu'Orléans est en difficulté avec son tir, Jamar Smith à peine entré en jeu réussi le dernier panier du quart-temps et réduit légèrement l'écart : 19-11 pour Gravelines (qui shoote à 50% contre seulement 19% pour Orléans).

2ème quart-temps :
Pendant plusieurs minutes, le score n'évolue plus, avec des bonnes défenses des 2 cotés. Orléans provoque notamment beaucoup de pertes de balles de son adversaire mais manque également beaucoup de paniers faciles. L'équipe doit forcément passer par l'intérieur avec Amara Sy et Ludovic Vaty, mais même les lay-ups avec peu d'opposition ont du mal à rentrer. Orléans est dans le dur, heureusement Ludovic Vaty réussit à débloquer la situation avec un panier tout en toucher. Saer Sene, inarretable dans la raquette, ajoute 6 nouveaux points en une minute et fait passer le score à 32-24 à 3 minutes de la pause.
Aldo Curti réussit un 3 points qui ramène l'OLB à 5 longueurs, mais juste après, Ludovic Vaty ses 2 lancers-francs. Les équipes proposent un jeu très intense, avec une grosse bataille à l'intérieur. A ce jeu là, aucune des 2 formations ne réussit finalement à marquer malgré beaucoup de secondes chances, et le score stagne jusqu'à la pause : 32-27

3ème quart-temps :
Saer Sene réussit un gros block sur Amara Sy mais Aldo Curti réussit immédiatement un 3 points qui ramène l'OLB à 2 petits points. Ludovic Vaty égalise sur un nouveau shoot mi-distance avant qu'Amara Sy place un dunk en contre-attaque. 34-32 pour Orléans après 2min de jeu en 2ème mi-temps ! Orléans réussit un très gros début de quart-temps et montre de belles choses en attaque. En face, Gravelines se ressaisit en passant encore et toujours par l'intérieur, avec Saer Sene qui se paie le luxe de capter 3 rebonds offensifs en 2 possessions, pour un total de 11 rebonds ! Un 3 points de J.R. Reynolds donne 3 points d'avance à Orléans, mais les nordistes continuent de tout miser sur l'intérieur, obtenant rebonds offensifs et fautes orléanaises.
Heureusement, Orléans est en réussite lors de ce quart-temps et un 3 points d'Adrien Moerman maintient l'écart : 44-38 après 6min30 depuis la mi-temps. Maleye Ndoye est lui plus en difficulté ce soir et manque son 6 ème tir sur 7 tentatives, tandis qu'en face Jeff Greer rentre son 3 points. Les visiteurs restent cependant sur un bon rythme et empêchent tout accès au panier à Gravelines. Le quart-temps se terminera sur un gros contre de Cyril Akpomedah sur J.R. Reynolds et un tir au buzzer manqué d'Orléans. 46-43 pour l'OLB qui aura réalisé un 3ème quart-temps somptueux.

4ème quart-temps :
Gravelines est souverain au rebond et marque la plupart de ses paniers en seconde intention. Saer Sene, toujours lui, ramène son club à 1 point, avant que Jeff Greer ne fasse repasser les siens devant aux lancers-francs. Orléans se remet à douter dans ce dernier quart-temps, à l'image de ses précédentes rencontres. Les tirs ne rentrent plus, comme ces 2 tentatives à 3 points d'Aldo Curti, ou ces tirs intérieurs manqués d'Eric Campbell. Enfin, Aldo Curti réussit un 3 points qui rétablit l'équilibre : 51 partout après 5min dans ce quart-temps.
Orléans pousse Gravelines au bout des 24 secondes, mais sur l'action suivante, Gravelines en fait de même avec Orléans. Le souci, c'est que Gravelines compte dans ses rangs un Saer Sene de gala qui débloque facilement la situation pour son équipe ; il rentre son 18ème point avec une facilité déconcertante. J.R. Reynolds réussit un superbe lay-up, mais Yannick Bokolo en réussit un tout aussi spectaculaire sur l'action suivante. 55-53 à 2min30 de la fin du match. Le tir à 3 points en fin de possession d'Eric Campbell ne rentre pas, tout comme le lay-up de Yannick Bokolo. En contre-attaque, Aldo Curti obtient 2 lancers-francs (la deuxième fois du match seulement que les Orléanais vont sur la ligne !) Le joueur ne flanche pas malgré la pression et ramène les 2 équipes à égalité 55 partout, 30 secondes restantes à jouer. Alors qu'Orléans réussit à défendre sur l'attaque gravelinoise, Saer Sene est encore là pour capter le rebond offensif et rentrer le ballon dans l'arceau… Rien n'est cependant joué car Orléans dispose de la dernière possession du match. Malheureusement, l'équipe gérera difficilement cette dernière possession et ne trouvera pas la faille dans la défense adverse. Victoire finale de Gravelines-Dunkerque sur le petit score de 57-55.

Orléans aura réalisé un bon match sur le parquet de l'équipe en forme du championnat. Encore fragile dans le dernier quart-temps, l'équipe aura échoué de justesse mais aura montré de belles choses, notamment en seconde mi-temps. Avec une adresse légèrement supérieure, l'équipe aurait probablement remporté la rencontre de ce soir. Les 17 balles perdues par Gravelines n'auront ainsi pas suffit à compenser le 33% aux tirs des Orléanais.

Aldo Curti (11 points, 6 rebonds, 3 passes décisives) et Ludovic Vaty (10 points, 8 rebonds) auront été les 2 hommes les plus en vue coté orléanais, mais l'équipe n'a pas trouvé de solutions face à un Saer Sene terrifiant ce soir (20 points à 10/13 aux tirs, 16 rebonds et 4 contres). Yannick Bokolo l'aura également bien secondé (11 points, 7 rebonds, 6 passe décisives, mais 4/14 aux tirs).

Résumé : Florian Boukobza

Aldo Curti :
On a eu beaucoup de mal au rebond, ça leur a donné de la confiance, et c'est pour ça qu'ils ont gagné.
Saer Sene nous a fait très mal et a pris tout ce qui traînait.
Eric Campbell nous a apporté pas mal de dureté, de défense.

Adrien Moerman :
Ca se joue à peu, on ne peut que se féliciter pour la suite.
On a mérité, 57 points face à Gravelines… Mais Saer Sene nous a dominé, c'est grâce à lui qu'ils gagnent ce soir.
Eric Campbell : C'est dur pour lui de s'intégrer directement, ça va venir. Il est intense, il nous aide beaucoup sur les rebonds, les situations défensives. Il nous a fait du bien.
Contrairement au match face à Cholet, on a tenu 40 minutes avec une grosse intensité, ça se jouera la dessus et on gagnera comme ça.
On a retrouvé un bon groupe. Il y a de la déception d'avoir perdu, mais il y a de la joie car on a retrouvé notre équipe.

Christian Monschau :
Une grosse victoire face à une belle équipe d'Orléans.

Statistiques du match

BCM Gravelines Dunkerque

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Sene Saer
 20  16  0  34
Rousselle Jon.
       
Jomby Rudy
 2  2  1  1
Johnson Juby
       
Woodside Ben
 3  2  1  -4
Bokolo Yannick
 11  7  6  8
Akpomedah Cyril
 6  9  2  12
Greer Jeff
 5  0  0  3
Cairo Chrislain
 0  1  0  1
Issa Dounia
       
Zerbo Fréjus  7  4  2  9

Orléans Loiret Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Adrien MOERMAN  3  6  0  5
Eric CAMPBELL
 5  3  0  3
Jamar SMITH  6  5  0  5
Aldo CURTI  11  6  3  15
Ludovic VATY
 10  8  1  10
William HERVE        
Amara SY  8  2  2  10
JR REYNOLDS  9  1  6  11
Maleye N'DOYE  3  4  1  2
Maël LEBRUN        

Nos partenaires

Précédent
Suivant