Vous êtes ici : Accueil Pro AHistoriqueSaison 2010/2011Résultats 2010 - 2011ASVEL - Orléans Loiret Basket - Championnat

ASVEL - Orléans Loiret Basket - Championnat

Avant-match

Orléans Loiret Basket retrouve l'équipe de Lyon-Villeurbanne à l'Astroballe, pour le compte de la 6ème journée de Pro A ce vendredi 12 Octobre 2010.
Après la déception de la saison 2009-2010, l'Asvel a complètement refaçonné son effectif : exit les expériences ratées comme le pivot Curtis Borchardt, les ailiers Mindaugas Lukauskis et Kristjan Kangur ; exit aussi l'ex-Orléanais Ben Dewar ou encore Rawle Marshall qui avait été appelé en urgence à la mi-saison… Même les "Anciens" du club ont quitté l'effectif : le meneur de jeu Aymeric Jeanneau, l'extérieur Eric Campbell, et surtout le MVP français 2010 Ali Traoré parti pour Rome, et qui était le seul joueur à "surnager" l'année dernière.

Pour remplacer tout ce beau monde, le club a une nouvelle fois mis les moyens, avec de grosses pointures :
- l'expérimenté pivot Andrija Zizic (déjà passé par Barcelone, le Maccabi, ou encore l'Olympiakos…),
- le poste 4 Davon Jefferson en provenance du Maccabi Haifa,
- le meneur de jeu athlétique Cliff Hammonds qui jouait en Grèce l'année dernière,
- l'ailier MVP de la finale de Pro A 2010 Mickael Gelabale, qui fut un acteur principal du parcours de Cholet l'année dernière,
- l'extérieur porto-ricain Angel Daniel Vassallo arrivé de Paris-Levallois où il avait réalisé une grosse saison,
Pour compléter l'effectif, le club a fait confiance à de grands potentiels français, à commencer par l'international Edwin Jackson, mais aussi Paul Lacombe, Léo Westermann, Kim Tillie et Bangaly Fofana !

Mais après un échec durant les tours préliminaires d'Euroleague et un début de saison inquiétant (3 défaites), l'ASVEL a déjà remercié A.D. Vassalo dont les prestations étaient peu convaincantes.
Pour le remplacer, l'américain Matt Walsh est arrivé comme renfort de premier choix, choix qui a immédiatement porté ses fruits : collectivement, avec une première belle victoire contre Nancy puis individuellement, avec un match à 25 points et 7 rebonds face à Cholet, malgré la défaite. Hormis Matt Walsh, l'autre satisfaction coté villeurbannais est Davon Jefferson qui cumule plus de 16 points, 8 rebonds par match.

Résumé du match

Aldo Curti, Troy Bell, Maleye Ndoye, Amara Sy, Jamar Smith composent le 5 ce soir pour affronter Lyon-Villeurbanne à l'Astroballe. Ludovic Vaty, Maël Lebrun, et bien entendu Zach Moss n'étant pas aptes à jouer ce match, l'OLB ne possèdent que 3 joueurs professionnels sur le banc : J.R. Reynolds, Adrien Moerman, et William Hervé.

1er quart-temps :
Troy Bell démarre ce match sur les chapeaux de roue avec un 3 points sur la première possession, avant d'enchainer un rebond, un lay-up, et enfin un nouveau 3 points à plus de 7m malgré la défense de Matt Walsh ! Une belle passe d'Aldo Curti pour Amara Sy permet à Orléans de mener 10-4 après 4 minutes de jeu. Seul bémol, les 2 fautes déjà sifflées contre Amara Sy, remplacé immédiatement par Adrien Moerman. Après un tir à 2 points de Maleye Ndoye sur une passe de Troy Bell, l'OLB prolonge sa bonne entame, tandis que l'ASVEL montre une certaine tension, avec notamment 2 balles perdues.
Adrien Moerman contre parfaitement Matt Walsh, mais c'est L'ASVEL qui réussit à revenir à 12-8, en misant sur ses intérieurs Andrija Zizic et Davon Jefferson (6 points chacun) qui claquent 2 dunks coup sur coup. Mais Adrien Moerman est là pour assurer une petite avance avec 2 tirs intérieurs. A 45 secondes de la fin du quart-temps, Amara revenu en jeu commet une 3ème faute lourde de conséquence. Alors que le score est de 16-16, seuls 2 joueurs ont marqué coté villeurbannais : Andrija Zizic et Davon Jefferson avec 8 points pour chacun. Le quart-temps se termine par une gamelle à 3 points de Troy Bell suivie de lancers-francs de Nebojsa Bogavac qui donne 2 points d'avance pour Lyon-Villeurbanne.

2ème quart-temps :
Orléans ne marque plus et accumule déjà 9 fautes. L'arbitrage n'arrange pas ses affaires en donnant une possession à l'ASVEL alors que c'était un pied villeurbannais qui touchait la balle en dernier. Un rebond offensif de Jamar Smith suivi du panier permet enfin à l'OLB de faire avancer son score, après 5min sans panier. Sur la possession suivante, Troy Bell réussi une pénétration facile où aucun villeurbannais ne sera venu défendre sur lui, et Orléans revient à 20-22 à 4min30 de la pause.
Au buzzer des 24 secondes, un 3 points de J.R. Reynolds permet même à Orléans de reprendre l'avantage, mais Cliff Hammonds lui répond en marquant 7 points en 3 possessions. La malchance poursuit l'OLB avec un ballon qui glisse des mains de J.R. Reynolds alors qu'il avait un panier tout fait. Matt Walsh lui n'a pas de soucis et donne 7 points d'avance sur son premier 3 points. Heureusement, Aldo Curti réussit un tir à 3 point au buzzer du 2ème quart-temps : 35-30 pour l'ASVEL à la mi-temps.
Avec une rotation limitée, 3 joueurs orléanais sont déjà handicapés par 3 fautes : Amara Sy qui n'a pas joué du second quart-temps, Maleye Ndoye, et William Hervé. Troy Bell est le meilleur marqueur orléanais avec 10 points (ainsi que 2 passes décisives et 2 rebonds).

3ème quart-temps :
Adrien Moerman remplace Amara Sy dans le 5 tandis qu'Aldo Curti reprend cette mi-temps comme il avait terminé la précédente : avec un 3 points. Après une belle feinte, il permet même à Orléans de revenir à égalité 35 partout. Mais juste après une nouvelle faute non sifflée sur Adrien Moerman, Clifford Hammonds rentre un 3 points qui donne 4 points d'avance à l'ASVEL. Mais Orléans s'en sort grâce à 3 rebonds très précieux d'Adrien Moerman en une minute et à un 3 points de J.R. Reynolds sur une nouvelle bonne passe d'Aldo Curti : 43-43 partout au milieu du 3ème quart-temps.
Tandis que Troy Bell se fait contrer 2 fois par Mickael Gelabale sur la même action, Amara Sy de retour sur le terrain réussit un 3 points sur la possession suivante. Aldo Curti se fait siffler une 3ème faute sur Matt Walsh et s'en suit un temps-fort coté villeurbannais avec un 6-0 orchestré par Mickael Gelabale. Troy Bell met fin à la léthargie orléanaise avec un tir intérieur pas forcément des plus évidents. 54-50 à la fin du 3ème quart-temps.

4ème quart-temps :
Amara Sy reste sur le terrain malgré sa quatrième faute en fin de 3ème quart-temps. Alors que Bogavac réussit un 3 points, Maleye Ndoye rentre son premier 3 points au meilleur moment du match et remet Orléans à 4 points à 6 minutes du terme. Si l'OLB est dans le dur offensivement, elle défend avec courage, poussant Villeurbanne au bout des 24 secondes 2 possessions consécutives. Le score est toujours de 61-57 à 4min de la fin.
Mais après un nouveau coup de sifflet en faveur de Matt Walsh, Villeurbanne reprend 7 points d'avance à Orléans qui lâche alors complètement ce match, défensivement (dunk facile en contre attaque de Matt Walsh) comme offensivement (tir à 3 points manqué de Jamar Smith en début de possession). Le score est alors de 70-57 pour l'ASVEL.

Une réaction d'orgueil d'Orléans lui permettra toutefois de revenir à 70-63 à 50 secondes de la fin du match après 3 tirs intérieurs de Troy Bell, Adrien Moerman, et Maleye Ndoye. Une interception d'Aldo Curti sur la remise en jeu de Michael Gelabale redonnera même une lueur d'espoir à l'équipe du Loiret. Mais l'ASVEL remportera ce match 75-65 malgré 2 lancers-francs de J.R. Reynolds.

Le niveau de jeu des de cette rencontre n'aura pas été exceptionnel, montrant 2 équipes qui doutent toujours. Orléans aura montré plus d'envie que l'ASVEL mais son pourcentage aux shoots de 37% contre 54% pour les verts lui imposait presque la défaite.
A noter les performances de Matt Walsh (18 points, 11 rebonds, 6 passes, mais 6 balles perdues) et de Troy Bell (16 points, 4 rebonds, 4 interceptions, 2 passes décisives, 0 balles perdues, mais à l'image de l'équipe : 7/19 aux tirs)

Résumé : Florian Boukobza

Adrien Moerman :
- "Sur les 3 dernières minutes, on n'a pas mis les shoots qu'il fallait."
- "On a livré un vrai match : on perd de 5 points ici en étant maladroit."
- "Il ne faut pas hésiter à prendre les shoots, il faut continuer à travailler avec ce qu'on a et ça va rentrer c'est sur, ça ne peut pas continuer comme ca !"
- "On résiste, sur certaines situations on ne se fait pas siffler faute alors que l'on se fait massacrer. On défend dur, les autres aussi, mais on ne se fait pas siffler les mêmes choses..."
- "Il faut être confiant, mettre les shoots, driver, et être agressif tout le match. Il faut rester tous ensemble, jusqu'à la fin de la saison."

Statistiques du match

Lyon Villeurbanne

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Jefferson Davon
 12  8  0         14
Lacombe Paul
 0  0  0  0
Hammonds Cliff
 12  3  4  14
Zizic Andrija
 10  4  3  13
Westermann Léo
 0  0  0  0
Fofana Bangaly
 0  1  0  0
Tillie Kim
 0  0  0  0
Gelabale Mickael
 9  6  2  11
Jackson Edwin
 0  0  0  0
Bogavac Nebojsa
 9  2  2  12
Walsh Matt  18  11  6  25

Orléans Loiret Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Adrien MOERMAN  13  3  0  8
Troy BELL  16  4  2  14
Jamar SMITH  4  9  0  9
Aldo CURTI  8  2  7  15
Zach MOSS  0  0  0  0
William HERVE  0  0  0  0
Amara SY  5  2  0  6
JR REYNOLDS  10  2  1  6
Maleye N'DOYE  9  1  1  6
Maël LEBRUN  0  0  0  0
Partenaires officiels Entente
Précédent
  • Eurovia
  • Keolis
  • Sogeres
  • TAO
  • Groupama
  • Lyonnaise des eaux
  • Eiffage
  • Veolia
  • Macron
  • Orléans Basket
  • U
  • Le village de l'auto
  • Mr.Bricolage
  • Dalkia
Suivant