Orléans Loiret Basket - Pau-Lacq-Orthez - Championnat

Avant-match

Orléans Loiret Basket reçoit au Palais des Sports l'équipe de Pau-Lacq-Orthez ce Samedi 12 Novembre 2011 à 20h00.

9ème la saison passée, l'équipe n'a en rien changé son mode de fonctionnement : Teddy Gipson reste le leader de l'équipe, et l'ensemble des joueurs majeurs de la fin de saison passée (excepté Georgi Joseph bien entendu) ont rempilé. Seul Mustapha Shakur apportera quelque chose de nouveau chez les titulaires, avec une grosse capacité à scorer pour ce joueur qui a effectué plusieurs piges en NBA.

L'équipe sera ainsi composée de Teddy Gipson et Mustapha Shakur sur les postes arrières, Antoine Mendy et Marco Maravic sur les ailes, et Chinemelu Elonu sous l'arceau, avec Slaven Rimac en 6ème homme de luxe. Les minutes restantes sont partagées par une flopée de jeunes joueurs : Florian Lesca (ailier de 21 ans) et son cousin Rémi (meneur de 20 ans), Jean-Frédéric Morency (ailier de 21 ans), Mickael Var (poste 4 de 20 ans), Moustapha Diarra (pivot de 23 ans), et enfin Romain Hillotte (extérieur de 20 ans et ancien joueur Espoir de l'OLB).

Après une victoire inaugurale contre Hyères-Toulon à l'extérieur, l'Elan Béarnais a concédé 4 défaites consécutives dont 3 à domicile. L'équipe est athlétique avec une belle attaque mais doit encore progresser en défense pour espérer remonter au classement. Au niveau statistique, Pau reste également trop dépendant de ses titulaires qui tournent à plus de 30 minutes de moyenne par match. Teddy Gipson est toujours aussi omniprésent (16,2 points à 54%, 3,2 rebonds, 4,4 passes décisives et 2,4 interceptions en 34 minutes), Chinemelu Elonu le seconde très bien dans la raquette (12,2 points à 60%, 9,2 rebonds), tandis que Mustapha Shakur compense son souci d'adresse (10,6 points à 34%) par une belle activité dans les autres domaines de jeu (4,8 rebonds, 4,4 passes décisives...). Si Marko Maravic reste solide (10,4 points à 47%, 4,2 rebonds et 2,2 passes décisives), le dernier membre du 5 de départ Antoine Mendy est plus en difficulté en ce début de saison (11,4 points à 38% aux tirs, 6 d'évaluation en 29 minutes).

Enfin, le club a joué cette semaine son premier match de groupe en Eurochallenge, qui s'est soldé par une défaite 85-70 sur le parquet du club hongrois Szolnoki Olaj. Slaven Rimac et Teddy Gipson ont chacun marqué 21 points mais étaient bien trop seuls (le 3ème meilleur marqueur de l'équipe est à 8 points et Mustapha Shakur à 0 point !).

L'an passé, l'OLB était d'abord venu l'emporter en terre paloise 97-75 (avec 51 points à 69% de la paire J.R. Reynolds-Troy Bell) mais le match retour au Palais des Sports avait été beaucoup plus cruel, avec une défaite 72-66 alors qu'Orléans avait le match en main et avait l'occasion de se repositionner à la 8ème place du championnat. Samedi, il faudra retrouver le niveau de jeu de ces dernières semaines tout en évitant de rééditer la performance du début de match contre Nanterre et surtout cette terrible fin de match ! D'autant que l'Elan Béarnais aura soif de succès et jouera le coup à fond après ses 5 défaites consécutives.

Résumé du match

Le 5 de départ de ce soir pour affronter Pau-Lacq-Orthez au Palais des Sports d'Orléans : Marc-Antoine Pellin, Cedrick Banks, Amara Sy, Brian Greene, et Georgi Joseph qui débute donc contre son ancienne équipe.
1er quart-temps :
Dès le début de match, Chinemelu Elonu impose sa présence à l'intérieur avec un panier dans la raquette, mais Cedrick Banks replace son équipe devant avec un 3 points seul face au panier. Orléans propose un jeu varié en attaque qui lui permet de prendre rapidement 7 points d'avance (9-2 après 4 minutes de jeu). Mais sous l'impulsion de Teddy Gipson, et après un dunk de Chinemelu Elonu, Pau revient à égalité 10 partout. Les visiteurs font même du showtime avec leur pivot qui réussit un gros contre et enchaine avec une passe de quaterback pour Antoine Mendy qui dunke de l'autre coté du terrain. Désormais, Orléans bafouille complètement son basket et accumule les pertes de balles.
C'est grâce à un lay-up de Maleye Ndoye qu'Orléans va enfin réussir à se sortir de cette période délicate. Et Cedrick Banks plante un 3 points qui rassure le Palais des Sports. Un tir au buzzer de la possession de David Monds et des lancers-francs de Yohann Sangaré redonnent même un peu d'avance à l'OLB en cette fin de période : 19-14.

2ème quart-temps :
Cedrick Banks et Yohann Sangare s'infiltrent astucieusement dans la raquette chacun leur tour pour marquer tous les 2 un floater. Après un 3 points de ce même Cedrick Banks, Pau est obligé de prendre un temps mort car Orléans a déjà pris de l'avance : 28-19. Si Maleye Ndoye et Amara Sy réussissent leurs tirs, l'Elan Béarnais revient petit à petit avec des paniers à 3 points de Slaven Rimac et de Teddy Gipson. Marco Pellin se venge du meneur palois en marquant à son tour un 3 points, Maleye Ndoye l'imite... C'est un véritable déluge de tirs réussis qui s'abat des 2 cotés du terrain, mais l'essentiel est qu'Orléans parvient à conserver son avance : 37-28. Après être revenu in-extremis en défense pour mettre à mal une contre-attaque paloise, Yohann Sangaré fait le show et remonte le terrain en dribblant son adversaire avant de déposer la balle dans les mains de Maleye Ndoye seul à 3 points. Le joueur sénégalais rentre son tir mais ce diable de Teddy Gipson plante juste derrière un autre 3 points. L'adresse continue d'être au beau fixe, avec David Monds à l'intérieur après une bonne passe de Marco Pellin, ou avec Yohann Sangaré très actif ce soir, qui dynamise le jeu de son équipe et réussit un nouveau lay-up. Maleye Ndoye est également un grand bonhomme de cette première mi-temps, le joueur s'en va marquer son 5ème panier sur autant de tentatives ! Mais Teddy Gipson n'abdique pas et réussit un nouveau 3 points ultra difficile qui réduit finalement l'écart à la mi-temps : 47-39 pour l'OLB.

Orléans aura clairement dominé cette première mi-temps, notamment grâce à une superbe adresse (58% au total et 5/9 à 3 points) et une domination au rebond (17 prises contre 11) mais Pau réussit à se maintenir sous la barre des 10 points grâce aux exploits à répétition de son go-to player Teddy Gipson (16 points à 66% aux tirs). En face, la marque est plus équilibrée avec Maleye Ndoye et Cedrick Banks respectivement à 12 points (à 5/5 aux tirs) et 11 points (à 4/5).

3ème quart-temps :
Plus rien ne veut rentrer dans ce 3ème quart-temps : tirs longue distance, lay-ups, claquettes... Les 2 cercles rejettent toutes les balles pendant plus de 2 minutes. Mustapha Shakur vient enfin rompre cette série, suivi de peu par Amara Sy qui réussit un and one, et Cedrick Banks derrière la ligne des 6m45. Le score est alors de 53-41 après 3min30 de jeu. Mais l'OLB va dérouler et accentuer son avance : Cedrick Banks envoie Yohann Sangaré au alley-oop, Amara Sy réussit un autre and one… Seul Brian Greene continue de pêcher au niveau de l'adresse avec un 1 sur 5 aux tirs. Cela pourrait s'avérer déterminant car Slaven Rimac et Teddy Gipson par 2 fois à 3 points laissent toujours la fenêtre ouverte à un retour palois. Cependant, le dynamisme de Yohann Sangaré, la vista de David Monds, et le verrou défensif du collectif orléanais permettent de maintenir une avance confortable à l'entame de la dernière ligne droite : 68-57 pour les locaux

4ème quart-temps :
David Monds attaque fort cette fin de match avec un joli mouvement sous le panier puis un tir mi-distance qui fait ficelle. En face, Florian Lesca tente à plusieurs reprises à 3 points et réussit son 2ème essai. Mais l'OLB est au-dessus ce soir, et Cedrick Banks à 3 points et David Monds sous le panier donnent 15 points d'avance à 6 minutes du terme. Amara Sy et Bryan Greene ajoutent 5 nouveaux points, les paniers s'enchainent... Ces dernières minutes se déroulent à sens unique. Pau a la tête sous l'eau et ne rentre plus aucun panier... Et c'est sur 3 paniers d'Amara Sy et une folle série de 25-0 que l'OLB conclut cette rencontre !!

Nous avons assisté ce soir à une superbe démonstration de l'OLB qui aura su corriger ses défaillances et accélérer davantage le rythme en 2ème mi-temps pour prendre le large et terminer ce match avec 36 points d'avance ! 44 rebonds à 23, 13 balles perdues contre 21 pour Pau, 21 passes décisives contre 13, 54% aux tirs contre 40%... Orléans aura clairement dominé dans tous les secteurs de jeu.

Individuellement, Cedrick Banks (20 points à 7/11, 5 rebonds, 3 passes décisives) aura eu droit à juste titre à l'ovation du Palais des Sports lors de sa sortie du terrain. Mais cette victoire est collective avec une bonne prestation de l'ensemble de l'équipe : Amara Sy (19 points à 64% et 12 rebonds), David Monds (16 points à 78% et 6 rebonds en 17 minutes), Yohann Sangaré (14 points à 67%, 5 rebonds, 6 passes décisives), Maleye Ndoye (12 points en 21 minutes), ou encore Georgi Joseph maladroit mais volontaire (1/6 aux tirs mais 12 rebonds en 26 minutes).
En face, seul Teddy Gipson aura existé, le joueur arrivant à lui seul ou presque à maintenir en vie son équipe pendant 3 quart-temps. Sa ligne de stats : 27 points à 53%, 3 rebonds, 2 passes décisives mais 5 balles perdues en 39min30 ! Aucun autre joueur béarnais n'aura marqué plus de 8 points...

Résumé : Florian Boukobza

Philippe Hervé :
J'ai beaucoup apprécié l'attitude. Ce groupe travaille bien. Il devait très bien répondre et il l'a fait, notamment au 4ème quart-temps.
Le goal-average est très important, c'est pour ça que l'on n'a rien lâché.

Tanguy Ramassamy (joueur de Pau) :
C'est une défaite lourde... Il y a eu un problème de consignes qui n'ont pas été respecté. Après ça, on a lâché, on n'a pas pu suivre, on court après le ballon...

Didier Dobbels (coach de Pau) :
Orléans n'a rien lâché, son coté athlétique est bien supérieur. Nous, on arrive à tenir par 1 ou 2 joueurs, mais en face il y a une grosse prestation collective et défensive d'Orléans. On a baissé la tête surtout parce qu'Orléans n'a rien lâché.

Amara Sy :
On était tous très très décus, on s'était dit qu'il fallait rattraper ça : gagner à domicile et aller faire l'exploit à Paris. On en a déjà fait la moitié.
Il n'y a aucun joueur qui triche dans cette équipe, on donne tous le meilleur de nous même.
Pau est vraiment une bonne équipe offensivement, leur problème est en défense. Nous on était bien défensivement, mais il y avait toujours des petites erreurs. On s'est réajusté en 2ème mi-temps.
La saison dernière, ça nous sert, il n'y a jamais tout à jeter. Ca forge un caractère, on apprend à se relever à chaque fois.
Physiquement je suis bien. L'équipe me convient bien, j'en profite au maximum.


Résumé - 6ème Journée - Orléans/Pau par ORLEANS-LOIRET-BASKET

Statistiques du match

Orléans Loiret Basket

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Cedrick BANKS  20  5  3  23
Amara SY  18  12  2  26
Maleye N'DOYE  12  0  2  12
Brian GREENE  7  2  2  -1
Florian GALLOO
       
David MONDS  16  6  1  20
Tony EHIMEGBE
       
Marc Antoine PELLIN  7  1  3  10
Georgi JOSEPH  4  12 2  10
Kozan MURAT        
Yohann SANGARE  14  5  6  22

Pau Lacq Orthez

Joueur Pts Rbds Pass.d. Eval
Lesca Rémi
       
Gipson Teddy
 27 3  2  20
Lesca Florian
 3  1  1  2
Mendy Antoine
 7  4  1  2
Tanguy Ramassamy
 0      -3
Rimac Slaven
 8  1  0  3
Elonu Chinemelu
 8  5  2  9
Maravic Marko
 4  5  3  5
Shakur Mustapha
 5  3  3  10
Var Mickael
       
Hillotte Romain
       
Morency Jean-Frédéric
       

Nos partenaires

Précédent
Suivant